04/03/2011

L’Etat est extérieur à la société, c’est une « Gesellschaft » !

L’état est extérieur à la société. C’est une « Gesellschaft », une organisation à but singulier, presque exclusivement préoccupée par la défense de ses intérêts à court terme, et qui ignore invariablement les besoins réels de ceux qu’elle est censée gouverner.

Malheureusement, nous avons été conditionnés à considérer la prolifération des services étatiques comme le signe du progrès social et économique.

Plus l’état en procure aux citoyens, plus ils s’imaginent jouir d’un niveau de vie élevé.

Cette perception est conforme au dogme selon lequel tous les bienfaits sont produits par l’homme, et attribuables au progrès économique.

Elle cadre aussi avec la croyance contemporaine dans la compétence et le savoir scientifiques et techniques, qui attribuent aux services de l’état une supériorité sur ceux de la famille et de la communauté.

Plus l’état délègue de prérogatives aux experts, moins l’individu agit en citoyen, plus il se comporte en client. Il en va ainsi à peu près dans tous les secteurs d’activité et ce phénomène affecte tous les aspects de la politique sociale.

12:37 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Nature, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et oui cher Monsieur, le problème c'est qu'ils nuisent aux simples citoyens!

Pire des gens comme Tornare prépare l'après, ils visent les conseils d'administrations ou les organisations internationales, comme son amie Ben-Calmy, pour continuer à s'en mettre pleins les poches sans rien faire bien sûr!

L'exemple des joueurs de bonneteau!

Présent depuis plus de 2 ans à Genève, ils se moquent de notre justice, avec la complicité de tous les politiciens de gauche qui ne font rien!

Je parlais il y a quelques jours, avec un politicien de droite qui m'indiquait que la gauche s'opposait systématiquement à toute sanctions à leur endroit!

Pour qui roulent les partis de gauche, les délinquents c'est flagrant!

IL faut que les résultats de ces votes soient rendu publique, il faut que les citoyens sachent qui vote quoi, ils changeront peut-être d'avis sur leurs politiciens après!

Écrit par : dominiquedegoumois | 04/03/2011

C'est un point de vue que je ne partage pas, notamment sur les points suivants:

- Le 1er rôle de l'état n'est pas de 'gouverner' mais de fournir a tout citoyen un cadre légal et structurel permettant son épanouissement. Mais il est vrai que mondialement l'Europe est presque un cas unique ou les élus ne se sentent pas une responsabilité concernant l'augmentation du bien être de leurs électeurs.

- Actuellement je ne vois pas qui pourrait croire que la meilleure compétence scientifique et technique est entre les mains de l'état... Je dirais même bien au contraire.

- Finalement JE ne suis pas (et je crois pas que mes proches le soient a moins qu'ils aient vécu en URSS) conditionné pour percevoir la prolifération des services étatique comme un progrès, bien au contraire.

Ce qui reste a mon avis vrai, c'est que les services de l'état, au même titre que n'importe quelle bureaucratie, auto-entretiennent le sentiment d'indispensabilité et prennent une quote part de plus en plus importante mais sans valeur ajoutée sur la moindre transaction de chaque citoyen.

Écrit par : Eastwood | 05/03/2011

Les commentaires sont fermés.