08/11/2011

Et si la nouvelle piste de l’aéroport de Genève se nommait “ Saint Exupéry»

suisse metro.jpg

Sans remettre en question l'importance économique de "Genève Aéroport" pour la région, il est important de soutenir toute mesure permettant de réduire son impact écologique en favorisant la seconde piste…déjà construite, celle de Lyon Saint Exupéry.

Avec une volonté politique claire, Lyon Saint Exupéry serait qu’à 6 minutes de Genève, en remettant au goût du jour le superbe projet de train à sustentation magnétique souterrain

Dans de nombreuses études il a été prouvé que le train à sustentation magnétique souterrain correspond parfaitement aux critères écologiques et durables, que le projet est techniquement faisable et tout à fait judicieux sur le plan économique.

19:03 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, France, Général, Genève, Politique, Région, Science, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Warum nicht!

Écrit par : Patoucha | 08/11/2011

Oulà !

Je suis parfaitement d'accord avec l'analyse écologique, mais je pense que vous devriez prendre en compte un élément fondamental: nous sommes le pays des grèves sauvages et injustifiées: hier et avant-hier, grève SNCF (c'est à dire plus de desserte de St Exupéry), grève "par solidarité" des bus et autocars (I.e. même conséquence), et grève des agents du commissariat à l'énergie atomique à Grenoble, sans rapport certes, mais l'entrée dans Grenoble était impossible) . Pour ne parler que de notre région.
En ce moment, les français qui, comme moi, souhaitent prendre un avion qui décollera à l'heure prévue, arrivera à l'aéroport prévu à l'heure prévue, pour travailler et financer par la fiscalité lesdites grèves considèrent que Genève est l'avenir de Saint Exupéry...

Et tant pis pour le politiquement correct.

Écrit par : guieu | 09/11/2011

@guieu: "nous sommes le pays des grèves sauvages et injustifiées: hier et avant-hier, grève SNCF " vous oubliez de préciser qu'en l'espèce il s'agit d'un mouvement européen annoncé depuis des mois!

Écrit par : matthieu | 09/11/2011

Bonjour Mathieu.
Non, je ne l'oublie pas, mais ce n'est pas,je crois, le débat.
Même si l'on considérait que nous somme le pays des grèves justifiées, ça ne change rien au fait que le transfert des passages de Genève sur St Ex est risqué.
Et cela ne change rien en ce qui me concerne s'agissant du fait que je paierai cette greve
comme je paye les autres.
J'allais oublier Air France la semaine dernière, pendant le pont de la Toussaint, et les syndicats des PNC expliquant à la télé que la coïncidence de date n'était due qu'au hasard.
En d'autres termes, c'est Toussaint qui est mal tombé. Avouez qu'il fallait oser.

Bref. D'un point de vue écologique (et technologique: quel merveilleux rêve de gosse !), cette idée d'un MagLev entre Genève et Satolas serait fabuleuse. Pour le reste ...

Écrit par : guieu | 09/11/2011

Guieu, à condition, bien sûr qu'il puisse fonctionner même les jours de grève (par exemple en lui appliquant le droit suisse :-) le "swissmetro" puisque si j'ai bien compris, c'est de lui qu'il s'agit, servirait aussi bien à amener des passagers de Cointrin à Saint-Ex que de Saint-Ex à Cointrin... C'est réversible et profitable aux deux parties.
Par contre, pour la rentabilité de la chose, il faudrait qu'il y ait une extension entre Saint-Ex et Lyon, non ? Ou alors que le transfert de charges avec la liaison existante (sauf erreur le TGV) soit hyper pratique et rapide. Et que côté Cointrin, la desserte avec le centre-ville de Genève soit renforcée.
Mais bon, j'entends déjà certains hauts-cris: vous n'y pensez, ça nous amènerait toute la racaille des banlieues lyonnaises... Ce qui reste à prouver. D'autant que pour faire un casse et s'enfuir, le train, même magnétique et souterrain, ça reste assez moyen comme système.

Écrit par : Séraphin Lampion | 11/11/2011

Bonjour Séraphin LAMPION,
Nous sommes d'accord: le problème est la grève (à propos, pole emploi, les gens qui ont pour mission de trouver du travail à d'autres, sont en grève le 14 prochain. Sans rapport, mais c'est le principe "une grève par jour" de mon pays).
Je ne connais pas le droit suisse (mon job est plutôt le droit français), mais ça ne marcherait qu'à cette condition. Pour l'extension St-Ex Lyon, il y a déjà une desserte par tram, qui n'a pas l'air saturée loin de là. Mais ça nous ramène à la question de la grève. Et comme vous le notez, le TGV passe déjà par St-Ex, par une connexion intermodale très rapide et très pratique.
Quant à la racaille lyonnaise, j'ai cru comprendre qu'elle allait un peu moins à Genève, depuis les intervention efficaces de votre police. Tout au moins, c'est ce qu'on nous dit en France.

Écrit par : guieu | 11/11/2011

Les commentaires sont fermés.