10/11/2011

Fuite en avant du Conseil d’Etat genevois…

Notre Conseil d’Etat semble abandonner l’agglo Franco-valdo-genevoise, baptisé ‘’Grand Genève’’, au profit d’une alliance, uniquement, avec les vaudois à travers le projet « Métropole lémanique » et provoquer ainsi le courroux de ses partenaires français de l’ARC (collectivités des départements français de l'Ain et de la Haute-Savoie).

Ceci au moment de la pose de la première pierre du CEVA sans avoir bouclé le financement du coté français.

Panique à bord ? Même pas !

Cette arrogance risque de couter très cher.

Pour rappel, les Français à travers la DATAR (Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale) avaient accepté que le centre de la 15ème métropole soit à l’extérieur du territoire hexagonal, à Genève.

Déjà en novembre 2005, lors de la présentation des divers projet aux responsables politiques concernées, tant à Lille qu’à Marseille, les genevois avaient brillé de leur absence.

10:40 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, France, Général, Genève, Région, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.