11/11/2011

« Métropole lémanique » : la technocratie gouverne …

metro léman.jpg

« Métropole lémanique » présente un contenu socioéconomique incontestable mais sans institution politique. Cette réalité est donc bancale et la démocratie n’y trouve pas son compte.

« Métropole lémanique » ne c’est pas dotée d’institutions politiques démocratiques et se trouve ainsi gérée par une multiplicité d’acteurs aux intérêts souvent divergents. Les mesures imposer sont hors de portée des exécutifs et des législatifs municipaux.

 

Il arrive certes que des décisions prises dans ce contexte soient rapides, mais faute d’institution politique démocratique, les plus forts ont les mains libres, la technocratie gouverne...

De plus l’identité « Métropole lémanique » implique un sentiment d’appartenance et les opinions exprimées montrent que l’identité est aussi un facteur qui suscite jalousies et conflits.

08:22 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Général, Politique, Région, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Le passé a montré que contrairement au vaudois, l'idée même d'une union entre Vaud et Genève était rejeté par les genevois. Donc cette métropole ne peut qu'être que technocratique.
Mais l'avenir semble plus propice au canton de Vaud, ce qui doit pousser Genève vers cette métropole pour ne pas dire union. Genève a plus besoin de Vaud que l'inverse. A terme pour cette métropole, il devra y avoir un processus démocratique intégré dans les 2 états... quand les genevois y seront prêt, dans 10ans peut-être...!

Écrit par : roket | 11/11/2011

Mais alors que penser des projets d'agglomération dans le cadre d'une métropole lémanique ?!

Écrit par : Boris Calame | 14/11/2011

@Boris. C'est la VRAI question !

Écrit par : Charly Schwarz | 14/11/2011

Les commentaires sont fermés.