22/11/2011

Croissance, croissance, croissance…

croisance.jpg

C’est la qualité de la croissance que nous devons privilégier, on ne peut la vouloir pour elle seule, en tant que telle, comme si elle était bonne par nature.

 

Il nous faut orienter la croissance pour qu’elle serve le développement humain, prêter attention à sa qualité et faire en sorte qu’elle ne détruise pas les sociétés et les équilibres, ne provoque pas des dégâts environnementaux irréparables et ne pille pas les ressources actuelles.

 

La croissance, mais aussi le capitalisme et le marché doivent être des instruments mis au service d’une fin.

 

Pour en savoir plus: le concept du développement humain

09:40 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Pourquoi associe-t-on toujours le mot "croissance" à l'argent, n'est-il pas un peu détourné de sa signification première ? Sans croissance nous serions tous de vieux nouveau-nés ?

Il serait temps de rattacher ce mot à des besoins plus nobles et l'exclure de tout discours impérialiste dont le mot peine à contenir d'autres mots moins nobles, tels qu'exploitation éhontée, disparités, fractures, irrespect, vanité et orgueil...

Écrit par : Vert de Terre | 22/11/2011

Les commentaires sont fermés.