12/04/2012

Projet de Constitutionnel: aucune définition du régime politique choisi

 

A quelques jours de la 3ème lecture du projet de nouvelle Constitution,

il me semble que c'est une forme du gouvernement dit «démocratie représentative» qui est érigé en système politique.

 

Mais les limites de la démocratie représentative sont nombreuses :
Insuffisance de représentativité, les représentants élus ayant tendance à ne pas être représentatifs du corps électoral (niveau des revenus, d'instruction, classes sociales différents).

 

La composition socioprofessionnelle des députés en est une assez bonne illustration. Dès lors, les intérêts des élus ne coïncident pas nécessairement avec ceux de leurs électeurs.


Il est bien souvent difficile à un candidat de remporter des élections sans se présenter au nom d'un parti politique et il risque de devoir agir à l'encontre de ses convictions pour être en conformité avec les lignes directrices, même si bien souvent il s'agit de compromis secondaires.

Aujourd'hui, libérés des contraintes organisationnelles, grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons imaginer bien d'autres moyens de recueillir l'opinion des gens et d'en faire bon usage...

 

Ainsi l'initiative citoyenne prendrait tout son sens et la volonté populaire toute sa dimension.

 

12:59 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.