15/04/2012

"Personne" pas de définition dans le projet de Constitution...Bizarre !

D'après le dictionnaire d'éthique et de philosophie morale, la personne serait un centre unifié de choix et d'action, ayant pour résultante la notion de liberté et de responsabilité.

Le mot de personae émane de deux sources principales: le théâtre (les masques sont des personae) et la loi. Au point qu'on peut confondre la personne avec le moi.
.
Nous pouvons aussi trouver une définition de la personne dans les différents rôles qu'elle peut prendre (citoyen, immigré, réfugié, touriste, voir même criminel, terroriste, etc.)


Toutefois, il ne reste pas moins vrai qu'une définition de la personne ne saurait ignorer le rapport qu'elle entretient avec l'autre.
.

Pour avoir une bonne vue de la notion de personne, voir l'article de Jerphagon (Revue de Théologie et de Philosophie No 110) qui met bien en lumière toute l'histoire du concept de personne.

09:23 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Lettres, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Et au fait, y a-t-il dans le projet de Constitution une définition du concept de constitution ? A défaut, la Constitution mentionne-t-elle quel dictionnaire fera foi en cas d'ambigüité ?

Écrit par : Carlos | 16/04/2012

Les commentaires sont fermés.