02/07/2012

Environnement et PIB

La protection de l’environnement est aussi un facteur économique qui crée des emplois. Elle contribue pour quelque 6,7 milliards de francs au PIB, ce qui correspond à environ 61’000 emplois à plein temps.

La prospérité économique n’est possible à long terme que si elle est en accord avec l’environnement. En ménageant les ressources naturelles, la politique de l’environnement peut apporter une contribution importante au bien-être économique.
_
Dans l’idéal, l’économie devrait croître sans que la pollution augmente en même temps. Si un tel découplage a été réalisé dans plusieurs secteurs de l’environnement, il tarde à se concrétiser dans d’autres, comme la consommation d’énergie ou la surface bâtie.
_
La littérature spécialisée montre que ce découplage ne se produit pas par lui-même, mais qu’il est le fruit d’une politique de l’environnement active.
L’effet de levier des marchés financiers au profit de l’environnement n’a pas encore été suffisamment exploité jusqu’à présent. Ainsi, la part des placements durables en Europe se situe toujours dans des pourcentages à un chiffre.
_
Par leur politique de placement, les caisses de pensions, par exemple, peuvent contribuer à ce que les risques environnementaux et les avantages écologiques soient correctement reflétés dans les cours des actions.
_
(Différentes études réalisées sur mandat de l’OFEFP mettent en lumière les interactions entre l’économie et l’environnement)

09:59 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.