17/08/2015

"Genève manque d’une icône culturelle"

Depuis 1991, Genève a oublié d'être une Ville de culture ; des musées que peu de touristes visitent, le patrimoine horloger qui tombe en désuétude, sauf le Musée Patek Philippe, un opéra qui n'est plus considéré comme une scène internationale, les œuvres architecturales pas mises en valeurs.

Mais le mot est lâché par Philippe Vignon, directeur de Genève Tourisme, dans la Tribune de Genève, "Genève manque d’une icône culturelle" il y livre un plan de bataille... bien maigre.

Ce n'est pas avec un parcours sur l'horlogerie de luxe ou autour le vin ou encore en travaillant avec quelques blogueuses qu'il va attirer du monde

"Genève à besoin d'un icone culturelle", mais pas la moindre proposition transpire à travers cet article.

Alors je m'aventure dans une proposition: organisons une exposition bisannuelle autour de la sculpture contemporaine. Utilisons nos parcs (Eaux-Vives, La Grange, la Perle du Lac) et les mouettes genevoises comme lien entre ces destinations.

Et ne me dite pas que c'est l'argent qui manque. Pas à Genève ! Pas pour ce genre de projet.

 

Ayons pour une fois le courage de voir Genève comme une destination de premier choix, même si ce n'est que tous les deux ans.

11:52 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Général, Genève, Loisirs, Monde, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Genève a déjà une "icone culturelle" qui en fait une destination de choix tous les mois de mars: Le salon de l'automobile.

Écrit par : Eastwood | 17/08/2015

C'est une excellente idée ! Pourquoi ne pas la proposer à Philippe Vignon ?
Je suis certain qu'il en fera bon usage. Mais au final, qui décide ? La Fondation Genève Tourisme et Congrès. Organe tout puissant dont les choix font l'objet de décisions politiques sans discussion, pas même au sein de la commission du tourisme qui travaille à vide pour se mettre en conformité avec les dispositions légales.

Écrit par : Pierre Jenni | 17/08/2015

Les commentaires sont fermés.