03/11/2018

Guillaume Barrazone..

«J'ai commis des erreurs involontaires.»

Existe-t-il des erreurs volontaires ?

00:20 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Genève, Politique, Voyages | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Il faut croire que la politique suit sa propre logique.

Écrit par : Mère-Grand | 04/11/2018

Il l a dit: "J ai commis des erreurs involontaires" Soit, c est déjà un pas en avant!

Néanmoins et tout d abord, que veut dire le terme commettre? N est il pas accomplir ou faire une action blâmable ou regrettable d après le Dico?
Donc et en conséquence, on aimerait bien qu il poursuive en nous disant:
"Je dois être blâmé et c est à loi de décider la suite à laquelle je m incline certainement voire même de quitter mon poste s il faudrait. Et in fine, je regrette ce que j ai fait. Je viens de rembourser 51 980.FS.- indus desquels 17 000.- de téléphonie mobile et je ferais plus s il faudrait"

Puis, ces erreurs sont elles vraiment des erreurs ou des abus car ces derniers sont souvent plus dangereux que les erreurs, parce que l'on y prend moins garde autant soi-même que les autres (les citoyens)?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 04/11/2018

Erreur involontaire ? C'est un pléonasme !

Erreur volontaire ? Tout ce qui peut s'apparenter, pour commencer, à l'incivilité, et continuer vers le vol, l'arnaque, l'escroquerie, le crime !

On a beaucoup considéré G.Barrazone comme le gendre idéal. Soit, mais combien de temps la mariée et sa famille vont-elles encore supporter cette pièce rapportée?

Écrit par : Michel Sommer | 05/11/2018

De surcroît, il faudrait dire que dépasser ou pas le crédit voté ne veut rien dire. Même si on ne dépasse nullement le plafond "autorisé" mais que les frais payés ne sont pas justifiés, une telle erreur ou un abus est manifeste. Au fait, où étaient les contrôleurs-justificateurs, ils roupillaient peut-être?

Bien à Vous M. Charly Schwarz.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 14/11/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.