08/01/2019

Message à Yann Moix.

J'aime les femmes de plus de 50 ans.

"Elles sont les plus désirables.
Elle ne va jamais te réveiller à deux heures du matin pour te demander : «A quoi tu penses ?». Ça ne l’intéresse pas, à quoi tu penses…
Les femmes qui ont la cinquantaine ou plus ont le sens de la dignité.
Une femme de 50 ans est suffisamment sûre d’elle pour te présenter ses amies.
Les femmes de 50 ans et plus ont l’intuition d’un oracle. Ce n’est pas la peine d’avouer quoi que ce soit, elles savent tout de toi et de tes ressentis.
Elles sont sincères, et elles n’ont pas la langue dans leur poche"

21:30 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Femmes, France, Général, Genève, Suisse | Lien permanent | Commentaires (17) | |  Facebook

Commentaires

Mais yanne/moix qui passe sont temps à faire le "kador" dans les médias, n'est pas en mesure de vous comprendre. Il est tiraillé par ses démons intérieurs, qui tous les matins laissent des traces sur ses draps. En plus il croit que ça nous intéresse, c'est un comble! Et comme il n'est excité que par des jeunes femmes "asiatiques" il se qualifie lui même de "racialiste"! pour tendre la main aux marioles obsédés par la "racialité", qui ne manqueront pas d'intervenir dans la presse! Et rokhaya diollo (qui blanchit de plus en plus), qui n'est jamais la dernière à dire des bêtises, le traite là de "raciste"! Pour elle tous les blanc sont racistes de toute façon! Le gars n'aime que les jeunes asiatiques point final! Il est en fait jaloux de "michel Houellebecq" qui a milles fois plus de talent que lui et comme il sort son livre en même temps il a peur de passer à l'as! Pauvre p'tit calimero! C'est pô juste!

Écrit par : Dominique Degoumois | 09/01/2019

À noter que Houellebecq a épousé une Chinoise plus jeune que lui. Beigbeder a aussi épousé une jeunesse qui pourrait être sa fille. Ça doit être un truc d’écrivain....

Que faut-il alors conseiller aux femmes de > 50 ans? Il paraît qu’en Chine et en Inde, ils manquent de femmes.... Il y a comme qqch qui ne tourne pas rond !

Écrit par : Arnica | 09/01/2019

Se réveiller avec une pareille tête... quelle journée et quelle torture pour n’importe quel âge!

Écrit par : Patoucha | 09/01/2019

Mais pourquoi parler de Moix ? Qui est-il : personne ou presque ! Quel battage pour rien car au fond tout le monde s'en fiche de ce qu'il peut penser ou dire.
Ce qui me fait sourire - et pas qu'un peu - c'est d'imaginer le sort massacrant qu'aurait réservé Moix à un invité qui aurait sorti une telle ineptie dans l'émission où il se croit indispensable. Juste insignifiant, même pas une péripétie. C'est là qu'on mesure la qualité du silence.

Écrit par : uranus2011 | 09/01/2019

Et moi on m'accuse de trop regarder du côté des "cimetières"! Enfin plutôt des EMS!

Écrit par : Dominique Degoumois | 09/01/2019

Juste un imbécile qui n'a pas compris une règle élémentaire de la vie en société: "on ne dit pas tout ce que l'on pense."
A compléter par "on n'est pas responsable de ce que l'on pense, mais de ce que l'on dit et fait."
Du travail pour un psychologue, ou du moins pour un des innombrables "conseillers en communication" de la TV française.

Écrit par : Mère-Grand | 10/01/2019

Il n'y pas de raison ni d'être fier, ni d'avoir honte de ses préférences sexuelles, en tout cas pas tant qu'elles ne tombent pas sous le coup de la loi.
On peut simplement constater que moins on est limité par ces préférences, plus on a de choix. De ce point de vue seul, on aurait d'ailleurs avantage à être bisexuel et capable de désirer des centenaires.
Malheureusement des tendances qui ont à faire avec les lois de la nature (celles qui régissent la reproduction en fait) font que c'est une liberté qui est donnée à peu de gens.

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2019

« ....pas tant qu’elles ne tombent pas sous le coup de la loi »

Mère-Grand, je me souviens d’un violeur acquitté pour le viol d’une femme d’une septantaine d’années ou plus - je ne m’en souviens pas très bien - y a quelques années sur ce jugement du juge..... :

Le prévenu: « « Elle était de dos...... »

Le juge : « De toutes les façons cela ne pouvait/ou n’a pu lui faire de mal « .......

Écrit par : Patoucha | 12/01/2019

Uranus2011 a, sous un autre pseudo, du haut de sa « superbe » cette habitude de parler sur un ton méprisant des personnes, et pas que.... , avec les mêmes mots: Qui est-il: personne ou presque..... « Juste insignifiant « .

Est-ce là le résultat d’une surestimation du MOI?!

Écrit par : Patoucha | 12/01/2019

Patoucha se rappelle du ton méprisant des autres commentateurs mais a tendance à oublier ses propres commentaires vulgaires à l'encontre des autres intervenants, notamment sur le site de M-RH. « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! ». Luc 6, 41. Un truc à méditer Pas touche.
Et en passant, consacrer un papier de blog à Yann Moix, c'est déjà lui faire trop d'honneur.

Écrit par : Luc | 12/01/2019

Mère-Grand@ "On peut simplement constater que moins on est limité par ces préférences, plus on a de choix. De ce point de vue seul, on aurait d'ailleurs avantage à être bisexuel et capable de désirer des centenaires.
Malheureusement des tendances qui ont à faire avec les lois de la nature (celles qui régissent la reproduction en fait) font que c'est une liberté qui est donnée à peu de gens."
Je suis en train de lire "Sérotonine" et j'aurais juré que vous aviez piqué cette phrase à Houellebecq. Je suis revenu en arrière, j'ai relu ses analyses de la sexualité de sa compagne Yuzu, et je n'ai pas vu votre phrase.
Vous avez fait du Houellebecq, c'est tout...

Écrit par : Géo | 13/01/2019

Et si une femme de cinquante - écrivain - avait déclaré "je préfère les hommes plus jeunes, ceux de cinquante ans me font penser à mon père" : aurait-on autant écrit sur le sujet ?

Ce Monsieur aurait-il eu droit à autant de lignes sur papier et commentaires sur les réseaux sociaux (je n'y suis pas !)

Écrit par : M.A. | 14/01/2019

« Et si une femme...... »

Pas besoin de l’ecrire Pas mal sont passées à l’action: 40 ans - trois enfants - pour un ado de 15 ans!

Écrit par : Patoucha | 14/01/2019

..... sans passer, comme d’autres, par la case « détournement de mineur ».....

Écrit par : Patoucha | 14/01/2019

"Les femmes qui ont la cinquantaine ou plus ont le sens de la dignité. (...) elles sont sincères"

Le pompon:

"Pas besoin de l’ecrire Pas mal sont passées à l’action: 40 ans - trois enfants - pour un ado de 15 ans! . sans passer, comme d’autres, par la case « détournement de mineur »..... Écrit par : Patoucha | 14/01/2019 "


Qu'elle poste 6jrs après avoir affirmé sur blog voisin être en jouissance des années '50 à Genève:

"Dans les années 50/60, le Mōvenick Cendrier avant et après un bon film au Plaza :) Souvenirs, souvenirs..." Écrit par : Patoucha | mardi, 08 janvier 2019


Soit la pseudo Patoucha a 40 ans, et dans ce cas cette dernière ne peut prétendre "avoir des souvenirs d'enfance des années '50 au Moevenpick-Cendrier"

tel qu'elle l'affirme chez Holenweg à propos du Plaza.

Prise la main dans le sac, la pseudo Patoucha ne fait que du copier d'infos Wikipédia et du homepage du new owner des chaînes Moevenpick qui ne précise rien.

Vu qu'aucun des vieux de l'époque n'a pu la contredire chez Holenweg, un élu-fonctionnaire à vie qui censure la liberté d'expression Tamedia à sa guise,
je m'y colle.

Si la pseudo Patoucha a ses souvenir de femme âgée aujourd'hui de 40 ans,
du Moevenpick Cendrier des années 1950,

je l'invite à "recoller" ses mensonges.
Moi à l'époque je bossais à la Swiss Israel Bank, quai des Bergues, et notre pause-midi se passait au Silberkugel-Cendrier (c'en était l'emblême), qui ne fut ouvert que bien plus tard fin 1960 et non dans les années 1950 comme le prétend la pseudo Patoucha, pseudo aux enfances tunisienne et française,

qui n'a également jamais fait témoignage (et pour cause) de la construction du parking du Mt Blanc, pourtant bien plus spectaculaire.

Moix, chroniqueur en quête de buzz faute d'être créateur-écrivain ou cette pseudo, fausse Suissesse vraie naturalisée, qui n'assume pas des origines franco-tunisiennes mais s'entête à faire croire à sa teinture mède in Geneva (pas maide in Zwitseurlande - faut pas charrier), partagent des problèmes identitaires qu'ils masquent au raz du fil des réseaux sociaux, fonctionnant sur le jeu des hypocrisies et dires manipulatoires, qui ne valent que pour ceux qui en on besoin.

Sur ces blogs, la majorité des intervenants permanents sont des naturalisés Suisses, multi-nationaux, venus en Suisse avec pour seule intention celle de se faire ou se re-faire par le fric. L'intention est primordiale et à moins d'un choc ces gens-là ne peuvent que rester en mal de leurs identitaires, bloqués à vouloir faire payer le reste du monde.

Ce qui nous a conduit dans la situation où une énorme abstention non registrable d'électeurs a cotoyé ce mix d'électeurs pas vraiment Suisses, qui ayant voulu "un homme à poigne", "un homme fort", ont élu ce Maudet.

Écrit par : mani | 14/01/2019

@Géo
"Vous avez fait du Houellebecq, c'est tout..."
Est-ce un compliment ou une condamnation?
Je n'ai pas lu Houellebecq, mais j'ai puisé dans mon propre cerveau, qui m'a dicté cela comme une évidence si l'on s'abstrait des conventions sociales et morales.

Écrit par : Mère-Grand | 15/01/2019

"Est-ce un compliment ou une condamnation?" Alors ça, c'est vous qui savez...

Écrit par : Géo | 15/01/2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.