12/09/2009

Le respect, signe de dignité

Comment dans un monde d’inégalités croissantes, faire en sorte que le respect de soi oblige aussi le respect des autres ?

Je pense qu’il faut renoncer à la politique de la compassion et à son double, la mentalité d’assisté, pour construire des véritables liens, qui ne soient pas d’assistance, ni de dépendance, mais de réciprocité.

Aujourd'hui, le respect est la principale exigence adressée à l’Autre !

04:42 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

08/09/2009

Police, le problème est ailleurs, définitivement !

police en intervention.jpg

En quelques jours, grâce à mon billet « le nombre de policiers est suffisant », j’ai pu rencontrer plusieurs policiers, gendarmes et agents de sécurité municipale (ASM).

De ces divers entretiens, je peux, en connaissance de cause, affirmé que les problèmes dont souffrent nos représentants de l’ordre, n’est pas le manque d’effectif, en premier lieu.

Le malaise est bien plus grave et profond.

Premier constat, le manque de considération.

Si la majorité de la population « n’aiment pas » la police, sauf en cas de besoin, il faut constater que le législateur fait peu de cas des revendications de la base.

Rare sont les gendarmes auditionnés par les diverses commissions du Grand Conseil. Les députés sortants préfèrent  « convoquer » l’état-major !

 

Second constat, le recrutement.

S’il est difficile de recruter des policiers sur le « marché » local, le manque de capillarité sociale des futurs agents venant d’autres cantons, révèlent leurs méconnaissances des meurs particulières d’un canton/ville subissant une criminalité particulière.

 

Troisième constat, la lassitude

Il y a 15 ans, on constatait une lassitude chez le gendarme, après 10 ans de service, aujourd’hui les premiers signes de lassitude se font sentir après 18 mois !

 

Quatrième constat, les effectifs

Le Conseil d’Etat, dans sa politique de réduction linéaire de la charge salariale des fonctionnaires, a imposé une diminution des effectifs administratifs au sein de la Police, et c’est donc aux agents de maintient de l’ordre d’assurer ce travail et par conséquence, ils sont moins disponibles auprès de la population.

 

Sans oublier les spécificités genevoise : la police municipale n’est pas armée, elle ne peut pas amener le délinquant, etc. Les souris dansent !

 

J’espère que dans le programme de réorganisation de la police que le Conseil d’Etat, présentera le 9 septembre, quelques solutions seront proposées pour rétablir la dignité d’un corps bien malmené ces dernières années.

 

08:30 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Formation, Général, Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

07/09/2009

Police et protection du droit d’auteur

Pourquoi le Président du syndicat de la Police genevoise s’autorise-t-il à violé la loi sur le copyright ? (Loi sur le droit d’auteur, LDA)

Demander une autorisation est tellement facile… d’autres l’ont fait !

« Sylvia Buttay-lecomte :

puis-je me permettre de publier cette photo sur mon mur s'il vous plait,

jeu, à 14:08 · »

 

Pour rappel, selon l’OMPI (Organisation Mondiale pour la Protection Intellectuelle) :

Les oeuvres protégées par le droit d’auteur comprennent notamment les oeuvres littéraires (romans, poèmes, pièces de théâtre, ouvrages de référence, journaux et logiciels), les bases de données, les films, compositions musicales et oeuvres chorégraphiques, les oeuvres artistiques telles que les peintures, dessins, photographies et sculptures, architecture, et les créations publicitaires, cartes géographiques et dessins techniques.

06:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Images | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

27/08/2009

Culture et politique

culture et politique.jpg

Peut-on penser la culture hors de ses enjeux politiques, et la politique hors de ses déterminants culturels ?

Peut-on abstraire la culture des rapports de pouvoir ?

 

La culture, c’est la part du rêve, le domaine de la beauté pure, de la recherche de l'absolu et de la vérité. C'est aussi un espace de liberté.

Liberté du créateur qui peut se soumettre à un ordre, à une norme, à un style ou les rejeter et s'en inventer pour son propre compte

Liberté du public aussi, qui choisit à son gré, qu'il entend fréquenter pour son plaisir.

Lorsque le politique s'intéresse de trop près à la culture et prétend l'orienter, voire la régir, il tend à engendrer un art figé, ou il s'érige en police de l'esprit.


Le mot " culture ", lorsqu'il est accaparé par nos gouvernants, suscite trop de méfiance.

 

16:22 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/08/2009

Le phénomène « low cost »

L’explosion des produits et services « low cost » a démocratisé la consommation. Mais il forme le nid de la précarité et menace l’innovation.

Pour que nous puissions acheter un billet Genève-Barcelone à 30.- ou un yogourt « premier prix » 40% moins cher que d’autres presque identiques, les entreprises qui les proposent doivent rogner sur les coûts.

S’il est difficile de rencontrer de l’innovation technologique dans ces produits, le « low cost » ne signifie pas produit de moindre qualité, car les secteurs comme l’aéronautique ou l’alimentaire sont très surveillés.

Développé par les compagnies aériennes, le « low cost » est une belle opportunité pour le consommateur, près de 40% des Suisses voyagent en « low cost », mais nombres des collaborateurs de ces entreprises sont précarisés.

Et la qualité du service offert par ces compagnies « low cost » commence à éveiller la curiosité des associations de défenses des consommateurs…

Une étude Ernst & Youg présente les principales motivations de baisses des coûts pour les entreprises :

Compétivité : 55%, Rentabilité : 50%, Globalisation : 31%, Demande de la direction : 29%, Amélioré les structure financière : 20%

08:04 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Jeux de mots, Loisirs, Monde, Suisse, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

16/08/2009

A quoi sert la taxe sur le tourisme ? A rien !

tourisme.jpg

A la lecture de l’édition dominicale du quotidien organe, je suis navré de constaté l’incompétence de l’Office du Tourisme de Genève, bénéficière unique de la taxe sur le tourisme.

C’est le 1er janvier 1994 qu’est entrée en vigueur une nouvelle taxe, à charge des commerçants, pour assurer le développement du tourisme par l´Office du Tourisme de Genève.

Les buts sont :

a) développer un tourisme de qualité correspondant à la demande, mettant en valeur les richesses naturelles et historiques, les événements culturels et sportifs ainsi que les traditions du canton de Genève.

b) stimuler la promotion du tourisme pour Genève,

c) soutenir l’économie par le développement du tourisme.

C’est donc, par un manque d’informations claires, relatives aux précautions à prendre destinées à nos hôtes, que l’Office du Tourisme de Genève met en danger les points b et c.

Pour rappel, certains commerces assurent plus de 50% de leurs chiffres d’affaires pendant la période estivale

Il est temps, avec les produits de la taxe sur le tourisme, de mettre en place une brigade touristique active entre juin et septembre.

 

 

11:29 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Musique, Région, Sports, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

12/08/2009

Privilèges individuels vs droits collectifs

droits collectifs.jpg

Le mélange des cultures et le développement de l’individualisme qui en découle ont diminué grandement la pression qu’exerçaient les mœurs communes sur les comportements individuels.

Si bien que les repères sûrs ont disparu et que chacun est confronté à se forger un jugement personnel sur la moralité de ses actes.

Il s’ensuit que l’individualisme s’impose avec les travers qui en découlent : envie, avarice, égoïsme…

Cette volonté de puissance produit une société où les privilèges individuels priment sur les droits collectifs, comme les tribunaux semblent le confirmer de plus en plus.

10:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

11/08/2009

Petit manuel de sagesse politique

En cette période « pré-électorale », il est de bon ton de rouvrir le petit manuel de sagesse politique !

Extraits :

"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :

le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération". James Freeman Clarke (1810-1888)

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux l'autorité de personne, alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."  Platon (IVe siècle av. J.C.)

"Celui qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l'action."
Lao Tseu (570-490 av.J.C.)

Retrouvez plus de 2’500 de ces bons mots dans le livre  "La Politique en citations". Souvent drôles, parfois féroces, toujours pertinentes dans leur impertinence même, vous serez étonnés de l'actualité de citations datant parfois de plusieurs millénaires !

Bien plus qu'un simple recueil, ces quelque 2500 citations empruntées à près de 600 auteurs constituent un véritable "Petit manuel de sagesse politique".

 

15:45 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

29/07/2009

Maintenant, un autre monde est possible

autre monde.jpg

Pour passer d’une époque de changement à un changement d’époque, il est indispensable que se produise une réaction de la société.

Nous ne pouvons plus rester impassibles, spectateurs et simple témoins de ce qu’il se passe…

Nous devons participer, activement, pour que les gouvernements soient authentiquement démocratiques, qu’ils activent la volonté de la majorité des citoyens, écoutent et respectent toutes les opinions.

La crise et le leadership d’Obama sont une opportunité pour changer de paradigme, pour concevoir que les valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité supplantent celles du « culte du marché ».

« Nous avons la capacité de réaliser le monde dont nous rêvons, si nous avons la volonté de prendre un nouveau départ ».

Barack H. Obama. Le Caire, 4 juin 2009.

 

12/07/2009

Le gratuit, créateur de richesse ?

gratuit.jpg

Le gratuit est le symptôme de l’importance des effets de réseau, car dans l’économie moderne la production ne correspond plus aux besoins.

 

Aujourd’hui de plus en plus de produit intègrent une dimension informationnelle, et la création du désir, la soif de produits à fortes symboliques sociales sont le cœur de l’activité économique.

 

Le gratuit est avant tout un instrument de création de marchés.

 

Le gratuit est un outil économique, il sert à amorcer des clients, c’est un appât !

 

A qui profite le gratuit ?

 

Mais le gratuit peut aussi générer de la valeur.

 

La gratuité, le don, l’insouciance, le plaisir, la recherche désintéressée, la poésie créent de la valeur.

 

Et l’on peut affirmer  que l’inutile crée de l’utilité, que la gratuité crée de la richesse, que l’intérêt ne peut exister sans le désintéressement.

 

Et si la fourmi n’était rien sans la cigale !

 

 

09:57 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Monde, Politique, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/06/2009

Hygiène de l’esprit…

Higiène de l'esprit.jpg

S’intéresser à l’éthique du point de vue du partage du profit est utile, mais peut aussi paraitre surprenant….

L’éthique rentre-t-elle dans le champ contractuel ?

 L’éthique gouverne-t-elle le partage du profit en droit des sociétés ?

Il va sans dire que la réponse à de telles questions passe préalablement par une définition de l’éthique.

Or, la notion d’éthique est par essence fluctuante, reflétant l’idéal de valeurs d’une société à une époque donnée, caractérisée par sa variabilité et de surcroît relative puisqu’elle intervient dans des domaines et des secteurs d’activité différents.

Nul n’ignore que les qualifications et définitions sont arbitraires, et qu’une instabilité en la matière crée plus de difficultés qu’elle n’en résout.

L’hygiène de l’esprit passant par la toilette des mots, il est en conséquence impératif de s’entendre sur la définition de l’éthique.

Pour les Grecs, le mot éthique renvoie à une réflexion sur les principes généraux guidant l’action humaine, le Larousse le définit comme «ensemble des règles de conduite ».

Se pose alors la question du lien qu’entretient l’éthique avec la morale ou encore avec la déontologie. Ces notions relèvent-elles d’une seule et même catégorie ou s’opposent-elles ?

09:11 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Monde, Politique, Spiritualités, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

26/06/2009

Villa D’Este, meilleur hôtel du monde…

Villa d'este.jpg

Parmi plus de 400 établissements notés, la Villa D’Este, au bord du lac de Come, obtient le meilleur classement, devant le Peninsula de Bangkok, le Lanmark de Hong-Kong, le George V de Paris et le Burj Al Arab de Dubai.

Construit en 1568 pour le Cardinal Tolome Gallio,  la Villa est acquise en 1815 par Caroline de Brunswick et transformé en hôtel de luxe en 1873.

Depuis elle a hébergé des personnages illustres: Ava Gardner, Frank Sinatra, Maria Callas et Onassis, Madonna, Liza Minelli, Mick Jagger, sans oublier George Clooney, qui tombé en amour de la région a acheté une villa.

Dormir dans le meilleur hôtel du monde, contre 900 Euros/nuit  à seulement 300 km de Genève …

Bon week-end à tous !

 

 

14:21 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Loisirs, Monde, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

08/06/2009

Le soleil se lève à l’ouest… (fin)

images.jpg

Nul besoin de faire des prévisions compliquées pour comprendre que le risque économique et social est l’implosion de l’État providence.

On ne peut, d’un côté, travailler moins parce que le nombre d’actifs diminue, et de l’autre, dépenser plus pour la santé et les assurances sociales.

Au-delà de la réforme inévitable de nos assurances sociales, le vrai problème est de rendre une dignité à ceux qui aujourd’hui désespèrent  et demain se révolteront…

Si, dans les turbulences de cette nouvelle révolution économique, on ne peut assurer un travail à chacun, il faut au moins rendre effectif le droit de créer.

 

07:43 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/06/2009

Le soleil se lève à l’ouest… (2)

images.jpg

Si les abus du capitalisme furent corrigés, à l’époque de la révolution industrielle, par l’action des syndicats, les abus du libéralisme en période de mondialisation ne peuvent être corrigés que par une meilleure organisation de ceux qui en sont exclus.

L’accès au capital est l’une des voies pour y arriver.

Ouvrir l’accès au crédit à tous les acteurs économiques favorise la réussite personnelle, mais aussi l'égalité des chances et la préservation du capital social.

Dans cette humanisation du libéralisme, le développement du micro crédit peut jouer un rôle important.

17:51 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/05/2009

Plus de participation contre l’échec de la politique d’intégration

images.jpg

On peut mesurer la réussite ou l'échec d'une politique d'intégration à la valeur économique et au degré de sécurité qu'elle génère.

Une politique d'intégration axée sur la gestion des emplois ne permettra pas de répondre aux défis du futur. Les problèmes linguistiques à l'école, l'isolement des parents et la formation déficiente des jeunes le démontrent clairement.

Une intégration active doit  être considérée comme un investissement permettant de valoriser le potentiel de la population migrante.

Hors,depuis l’entrée en vigueur de la LEtr au 1er janvier 2008 (basée sur un processus de réciprocité auquel les étrangers doivent participer) nous devons malheureusement constater que l’esprit de cette loi est un échec.

Les migrants réclament une politique de participation sociale… Ils manifestent la volonté de participer à la vie économique , d'acquérir une formation, de respecter l'ordre juridique et d’apprendre notre une langue.

A nous de leurs donner les moyens et la motivation de contribuer au développement de notre pays.

Aujourd’hui, nous devons veiller à une meilleure participation des migrants dans tous les rouages de notre société.

13:15 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Formation, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

08/05/2009

Après les musées, la FASE a besoin de son audit !

images.jpg

Nos autorités doivent mettre en place un audit de fonctionnement relatif à la Fondation pour l’animation socioculturelle…

il y a urgence !

Depuis longtemps la charte n’est plus respectée, sans parler des problèmes de gestion de cet « état dans l’Etat ».

Pour rappel cette institution est subventionnée par le Canton et les communes et présente un déficit de plus de 400'000.- sur les comptes 2008 !

Cette institution est gérée par 5 représentant de l’Etat, 5 pour les communes, 5 pour la FCLR et 2 pour le personnel…

Une véritable usine à gaz ! Le syndrome AZF n’est pas loin.

Et nous attendons toujours la publication d’un projet pour l’institution, confié à Itéral Management, à quel prix ?

Il y a urgence, la FASE se meurt !

09:16 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/04/2009

Quatre Genevois sur dix souffrent du bruit. Contre le bruit, chacun a un rôle à jouer !

images.jpg

Le 29 avril 2009 aura lieu la cinquième édition de la journée internationale contre le bruit.

Cette manifestation, organisée en Suisse sous l'égide de l'Office fédéral de l'environnement, est l'occasion de prendre conscience des méfaits des nuisances sonores qui touchent une grande partie de la population, notamment dans les zones urbaines.

 En effet, un sondage réalisé à Genève révèle que 4 habitants sur 10 ont souffert du bruit en 2008.

Pourtant, chacun peut agir pour réduire ces atteintes en appliquant des gestes du quotidien ou simplement en prenant conscience de ses propres impacts.

Lire la suite

11:06 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

12/04/2009

de l’éthique sur l’étiquette ; la consom'action

etique.jpgDe plus en plus de consommateurs demandent de "l’éthique sur l’étiquette". En réponse à cette pression, distributeurs et marques se disent préoccupés par la qualité sociale, environnementale et étique des produits qu’ils commercialisent.

Mais qu’en est-il réellement ?

Lire la suite

11:57 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/04/2009

Le vert cache bien son jeu

vert.jpg

Tout le monde s’est mis au vert : espaces verts, numéros verts, classes vertes, prix verts à la Fnac, parti vert… Quelle plaie !

Et jusqu’aux poubelles vertes qui ont du mal à trouver leur place dans nos foyers.

N’en Jetez plus !

Le symbole est trop beau pour être vrai, et nous ferions mieux de nous méfier, car, contrairement aux apparences, le vert n’est pas une couleur sincère.

C’est un roublard qui, au fil des siècles, a toujours caché son jeu, un fourbe responsable de plus d’un mauvais coup, un hypocrite qui aime les eaux troubles, une couleur dangereuse dont la vraie nature est l’instabilité !

Ce qui somme toute correspond assez bien à notre époque perturbée.

De plus, porter trop de vert peut déclencher des tensions nerveuses.

14:00 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

03/04/2009

L’indécence d’un constidéputé…

Au colloque international, « L’actualité d’une morale politique en temps de crise », dédié à Pierre Mandès-France, tout avait bien commencé ; des interventions pleines d’humour autour de l’héritage d’un homme pour qui la parole donnée représentait le début de la morale en politique.

Le public participe aux discussions ; des personnes qui ont connu Pierre Mandès France racontent leurs souvenirs, font l’éloge d’un homme droit, généreux, conscient de la valeur morale en politique…

Puis, un constidéputé prend la parole pour rendre hommage aux valeurs défendues par Pierre Mandès France !!!

Et là, je suis scandalisé par l’impudeur de cet homme qui s’accroche à son siège (et revenus) de député, et cela malgré les promesses qu’il avait fait de quitter ce fauteuil en cas d’élection à la Constituante.

PMF insufflait de la morale dans la politique, laquelle, le plus souvent hélas, en est bien dépourvue comme le confirme, encore une fois, l’indécence de ce constidéputé.

18:38 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook