16/11/2008

Maïs OGM : baisse de la fertilité chez les souris

Les résultats d’une étude de nourrissage avec des produits OGM ont été présentés, mardi 11 novembre, dans les locaux de l’Agence autrichienne pour la Santé et la Sécurité Alimentaire.

 

Cette étude menée à la demande du Ministère autrichien de la Santé montre que les souris qui ont été nourries en continu pendant 20 semaines avec une variété de maïs génétiquement modifié - le NK603xMON810 de Monsanto, autorisé comme aliment pour animaux et humains depuis 2007 - avaient, en comparaison avec un groupe de contrôle, un nombre significativement plus bas de portées et de petits, notamment à partir des troisième et quatrième générations.

 

 

L’étude menée sous la direction du professeur de l’Université de Médecine Vétérinaire de Vienne, le Dr Jürgen Zentek montre également que les petits des souris nourries avec le maïs génétiquement modifié avaient un poids significativement moindre.

 

Cette étude multi-générationnelle (les descendants femelles furent accouplés) démontre des modifications des organes après le nourrissage avec le maïs génétiquement modifié.

Cette étude met d’autre part, une fois de plus en question le sérieux des avis de l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire. La procédure d’autorisation actuelle avait déclaré cet OGM comme ne présentant aucun danger.

 

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/forschungsbericht_3-...

 

 

11:34 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Monde, Nature, Science | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

12/11/2008

Procès Bhopal : réouverture du dossier

Vingt-quatre ans après, la catastrophe de Bhopal fait encore parler d’elle.

 

Un vice de procédure va permettre de rouvrir le dossier de plainte, déposé en 1999 par Greenpeace, contre l’entreprise propriétaire de l'usine chimique à l’origine de la catastrophe, pour contamination des eaux de cette région de l’Inde.

 

Pour les associations locales, l’idée d’une action juridique collective n’est pas exclue.

 

Coup de théâtre dans l’affaire de la catastrophe de Bhopal.

 

Le 3 novembre 2008, les juges de la Cour d’appel de Manhattan, aux Etats-Unis, ont annulé le non-lieu, concédé en 2006, à Union Carbide, propriétaire de l’usine chimique dont la fuite a provoqué, en 1984, la plus grande catastrophe industrielle connue à ce jour.

 

Greenpeace avait porté plainte contre l’entreprise en 1999, l’accusant de la pollution des eaux souterraines de la région.

 

La Cour d’appel a conclu à un vice de procédure dans le traitement du dossier. Les plaignants n’auraient pas bénéficié d’assez de temps pour répondre à la demande de non-lieu formulée par l’entreprise accusée, Dow Chemical, actuel propriétaire d’Union Carbide, ainsi que l’ancien P-DG d’Union Carbide, Warren Anderson.

 

Le non-lieu est donc injustifié, selon la Cour d’appel.

 

15:33 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Monde, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/11/2008

Une Charte pour Genève : environnement et développement durable (IV)

 

Article 19 Les habitant/es jouissent de droits en matière d’environnement et de développement durable et participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés au présent chapitre

 

 

Article 20 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitant/es de leurs droits en matière d’environnement et de développement durable, l’administration s’engage à :

 

 

a)   promouvoir la réduction à la source, le réemploi et le recyclage ;

 

 

b)  concilier la protection de l’environnement et du patrimoine bâti avec le développement économique, social et culturel ;

 

 

c)   favoriser l’amélioration constante de la qualité de l’air, des eaux et des sols;

 

 

d)  favoriser le transport en commun et les modes de transport ayant pour effet de limiter l’usage de la voiture en milieu urbain ;

 

 

e)   favoriser l’accès aux rives;

 

 

f) favoriser la protection et la mise en valeur des milieux naturels;

 

 

g) prendre des mesures visant à limiter les nuisances abusives issues du bruit et de la circulation, contrôler celles découlant du dépôt des ordures et promouvoir auprès des habitant/es un comportement civique responsable et respectueux des milieux de vie et de l’environnement.

 

 

 

Les engagements énoncés dans la Charte sont soumis aux limites des compétences de l’administration et des compétences qu’elle partage avec les autres niveaux de gouvernement, aux limites inhérentes aux ressources financières dont elle dispose en général, ainsi qu’aux limites raisonnables dans une société libre et démocratique.

 

 

 

Articles suivants en gestation...

 

07:42 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Nature, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/11/2008

Novembre, partez en vadrouille ESS !

En Rhône-Alpes, novembre sera le mois de l'économie sociale et solidaire (ESS).

 

Une cinquantaine d'évènements dans toute la région vous permettent d'aller à la rencontre de l'économie sociale et solidaire.

 

De la consommation responsable aux coopératives d'intérêt collectif en passant par les finances solidaires, les circuits courts, l'insertion ou encore l'éducation, de très nombreuses thématiques seront abordées par ceux qui font de l'économique et du social autrement.

 

Associations, coopératives et mutuelles vous accueillent tout au long du mois de novembre pour des conférences, projections, soirées théâtres ou de contes, fêtes et autres déambulations pour partir à la découverte de cette économie qui place l'humain au centre de ses préoccupations. 

 

 

Découvrez le calendrier des événements, sur le lien ci-dessous :

 

http://www.rhone-alpesolidaires.org/agenda_vue/2008/11/all

 

09:18 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Développement durable, Economie, France, Général, Région, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/11/2008

Une Charte pour Genève : social et culture (III)

 

Article 15 Les habitant/tes jouissent de droits sociaux. Ils participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés.

 

 

Article 16 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitant/tes de leurs droits sociaux, l’administration s’engage à :

 

 

a) prendre des mesures de relogement lorsque l’évacuation ou la fermeture d’un bâtiment ou d’un logement est rendue nécessaire ;

 

 

b) considérer, dans la mise en œuvre des mesures relatives au logement, les besoins des populations vulnérables, notamment ceux des personnes et des familles à faible revenu et à revenu modeste ;

 

 

c) maintenir, avec l’appui de ses partenaires, des mesures d’aide aux populations vulnérables;

 

 

d) favoriser la prise en charge de leur milieu par les citoyennes et les citoyens en vue de contrer l’exclusion sociale ;

 

 

Article 17 Les habitants/tes jouissent de droits culturels et participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés.

 

 

Article 18 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitants/tes de leurs droits culturels, l’administration s’engage à :

 

 

a) prendre des mesures adéquates visant à sauvegarder, protéger et mettre en valeur le patrimoine culturel et naturel ainsi qu’à favoriser la diffusion des savoirs et des connaissances qui les distinguent ;

 

 

b) maintenir accessibles, tant au plan géographique qu’économique, ses lieux de diffusion de la culture et de l’art et encourager leur fréquentation ;

 

c) promouvoir la création ;

 

 

d) soutenir le développement et la diversité des pratiques culturelles ;

 

 

e) soutenir une offre de services répondant aux besoins évolutifs de la population ;

 

 

f) aménager des infrastructures de loisir, d’activité physique et de sport de qualité, répartis équitablement en fonction des besoins évolutifs des milieux de vie ;

 

 

g) favoriser l’accessibilité aux activités et aux équipements collectifs.

 

 

 

Les engagements énoncés dans la Charte sont soumis aux limites des compétences de l’administration et des compétences qu’elle partage avec les autres niveaux de gouvernement, aux limites inhérentes aux ressources financières dont elle dispose en général, ainsi qu’aux limites raisonnables dans une société libre et démocratique.

 

 

 

Articles suivants en gestation...

 

07:34 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/10/2008

Point de vue sur les droits humains

Aujourd’hui débute une série de cinq forums “Point de vue sur les droits humains” dont les thématiques font référence à cinq droits humains fondamentaux.

 

À l’issue de ces discussions, une soupe et une projection unique de film seront offertes

 

 

31 octobre à 19 heures

 

Le droit au logement: “le logement, droit fondamental ou négociable ? “

 

Espace MULTATULI, Ilôt 13

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Luca Pattaroni, Docteur en sociologie

 

20h30 projection: ‘ La stratégie de l’escargot ’

 

de Sergio Cabrera, Colombie, 1993. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

 

7 novembre à 19 heures

 

Le droit à l’égalité: filles-garçons: socialisation différente ?”

 

LA SOURCE, 17 rue du Lac

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Anne Dafflon Novelle, Docteure en psychologie sociale

 

20h30 projection: ‘ Persepolis ’

 

de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, France, 2007. Age min. légal 10 ans, suggéré 14 ans (8 ans accompagnés)

 

 

14 novembre à 19 heures

 

Le droit à un environnement sain:”liberté de se déplacer-liberté de respirer un air sain: concilier l’inconciliable ?”

 

LA PEPINIERE, parc Gourgas

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Jérôme Savary, Directeur de Mobilidée

 

20h30 : ‘ Nausicaä de la vallée du vent ’

 

de Hayao Miyazaki, Japon, 1984. Age min. légal 10 ans, suggéré 10 ans (8 ans accompagnés)

 

 

21 novembre à 19 heures

 

Le droit à la non-discrimination: “insultes homophobes, ces mots que l’ on prononce en toute impunité !

 

LA TRAVERSE, 50 rue de Berne

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Catherine Gaillard, Co-Présidente de la fédération des associations LGBT

 

20h30 projection: ‘ Better than chocolate ’

 

de Anne Wheeler, Canada, 1999. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

 

28 novembre à 19 heures

 

le droit au travail: adapter le marché ou adapter les demandeur- euse-s d’emploi ?”

 

Espace ‘99’, 99 rue de Lyon

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Christophe Dunand, Président de APRES

 

20h30 projection: ‘ The full monty ’

 

de Peter Cattaneo, Angleterre, 1997. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

19:17 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Général, Genève, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/10/2008

Ondes électromagnétiques : nouvelle pollution ?

 

Les antennes relais téléphoniques sont de plus en plus critiquées pour leurs effets sur la santé.

 

Même certaines ampoules sont accusées d’émettre des ondes électromagnétiques dangereuses.

 

Pourtant, en matière de risques sanitaires, on a prétendu tout et son contraire, en particulier en ce qui concerne la dangerosité des téléphones portables.

 

Plusieurs études se contredisent sur le sujet, et aujourd’hui aucune conclusion scientifique ne se détache du lot.

 

 

Entre débats d’experts, lobby industriels et hésitations politiques, le citoyen est perdu.

 

Au final, la question de la dangerosité des ondes reste entière, en particulier quand les sources électromagnétiques sont multiples.

 

 

Quoi qu’il en soit, les ondes électromagnétiques ont déjà leurs phobiques.

 

Certaines entreprises n’ont pas tardé à surfer sur la méfiance des gens pour vendre des produits anti-ondes, comme l’a montré la polémique sur la crème de la marque Clarins.

 

En Suède, la sensibilité aux ondes est reconnue comme une maladie : nausées, céphalées, parfois même des brûlures de la peau.

 

Certains “électrosensibles” vont jusqu’à se cloîtrer chez eux pour éviter les champs magnétiques.

 

 

Pour l’instant, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) nie tout lien entre ces troubles et les ondes électromagnétiques.

 

16:43 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

25/10/2008

Conditions d’une véritable démocratisation de la représentation par la participation

 

Pour permettre d’inaugurer un nouveau cadre des relations politiques, il est recommandé de suivre quelques préceptes issus d’expériences de démocratie participative à travers le monde :

 

 

-      Promouvoir une constitution démocratique mixte.

 

o    http://www.sciences-et-democratie.net/

 

o Deliberative Democracy in America: A Proposal for a Popular Branch of Government d’Ethan J. Leib, publié par Penn State Press, 2004

 

o  

 

-      Encourager l’émergence de pouvoirs neutres.

 

o   http://www.bape.gouv.qc.ca/

 

o   http://www.debatpublic.fr/

 

 

-      Réaffirmer sans cesse l’idéal d’inclusion.

 

 

-      Prendre au sérieux les formes matérielles de la discussion.

 

o   www.robertsrules.com

 

o   http://blog.netpolitique.net

 

 

-      Jouer sur la complémentarité des dispositifs.

 

o   www.powerinquiry.org

 

http://www.place-publique.fr/article1769.html

 

 

-      Repenser la relation à la décision.

 

 

Les institutions de la démocratie participative doivent offrir la possibilité d’être écoutés, bien informés et surtout entendus.

 

15:07 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/10/2008

Quelle gestion de l’indifférence ?

Par le passé nos démocraties ont été confrontées aux déferlements de passions et menacées par l’intensité des luttes entre défenseurs d’un certain ordre et des mouvements révolutionnaires pendant la période de la « guerre froide ».

Ces événements pèsent encore lourdement sur notre vie politique.

Et l’on pourrait penser que la décrue des passions politiques a pour effet de consolider notre démocratie… Mais cette évolution à aussi son revers ; l’affaiblissement de la croyance dans les vertus du régime démocratique.

Cet état est susceptible d’affaiblir les bases même de notre système politique.

Pour preuve, les eurobaromètres (http://ec.europa.eu/public_opinion/index_fr.htm) qui démontrent que le nombre d’insatisfait de la démocratie dépasse régulièrement les 50 %, depuis plus de 15 ans.

La traduction de cette tendance au désenchantement est la croissance régulière de la non-participation.

Le jeu de la proportionnelle et l’alliance des grands partis pour le partage des responsabilités contribuent à donner aux électeurs l’impression de ne pouvoir rien changer dans la vie politique.

Belle occasion manquée, ce dimanche, de démontrer le contraire !

L’abstentionnisme n’est pas seulement en rapport avec le sentiment d’incompétence politique, mais l’absentéisme tend à croitre avec l’élévation du niveau général d’éducation.

Et les systèmes de valeur ont évolué vers l’autonomie de l’individu, il en résulte un déclin des grandes organisations hiérarchiques comme les partis et les syndicats, sans oublier les églises.

Si un certain scepticisme est à relever à l’égard de formes traditionnelles de participation politique, rien ne s’oppose à des mobilisations en vue d’obtenir des résultats sur des enjeux concrets.

Encore une fois, les résultats obtenus, ce dimanche, par l’AVIVO associée à l’ASLOCA le démontrent !

C’était mon dernier commentaire sur les résultats de l’élection à la Constituante, promis !

09:35 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

05/10/2008

Les décisions sont toujours prises dans l’intérêt de ceux qui les prennent

Le véritable enjeu pour nos futurs constituants sera d’élargir le pouvoir de décision en « continu » ; non pas de modifier l’organisation des pouvoirs entre ceux qui l’ont déjà, mais de donner des pouvoirs à ceux qui, aujourd’hui, en ont peu ou pas.

Alors que la souveraineté est censée appartenir au peuple, alors que l’ouverture du monde appelle une nouvelle forme de citoyenneté à l’échelle planétaire. La classe politique, dite partisane, monopolise l’exercice des responsabilités et de tout l’appareil institutionnel –politique et économique-, tend à personnaliser le pouvoir et à le concentrer entre quelques mains.

Le rejet du politique -auquel est associé, hélas, l’ensemble des politiques- traduit le refus d’un système qui ignore la revendication profonde d’une participation des citoyens à toutes les étapes de la prise de décision.

Faute de pouvoir s’investir, les citoyens se réfugient dans l’abstention.

Et peut-être un jour... dans la colère !

08:30 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

02/10/2008

2ème 5 à 7 de la Constituante, le 3 octobre à 17:00

2ème 5 à 7 de la Constituante : Quel développement économique et social pour Genève ?

Selon le déroulement décrit ci dessous :

17 :00 à 17 :30> accueil des participants et public (collation offerte)

17 :30 à 18 :00 > 5 à 7 minutes par candidat pour présenter ses arguments.

18 :00 à 19 :00 > questions / réponses avec le public.

 

Les suivants :

Le 6 octobre : Quel avenir Culturel pour Genève ?

Le 7 octobre : A-t-on encore envie de vivre ensemble ?

 

Ces débats se dérouleront à la Salle Centrale Madeleine,

Rue de la Madeleine 10

06:51 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/09/2008

Le 5 à 7 de la Constituante

Dans le cadre de l’élection à la Constituante L’Esprit de Genève organise 4 débats publics et gratuits de 17 :00 à 19 :00

sous le titre générique « Le 5 à 7 de la Constituante ».

Selon le déroulement décrit ci dessous :
17 :00 à 17 :30 > accueil des participants et public (collation offerte)
17 :30 à 18 :00 > 4 à 5 minutes par candidat pour présenter ses arguments selon le thème retenu.
18 :00 à 19 :00 > questions / réponses avec le public.

Les thèmes retenus sont :
Le 30 septembre : Quel territoire pour Genève ?
Le 3 octobre : Quel développement pour Genève ?

Le 6 octobre : Quel avenir Culturel pour Genève ?
Le 7 octobre : A-t-on  encore envie de vivre ensemble ?


Ils seront menés par des représentants des 8 listes non partisanes

Ces débats se dérouleront à la Salle Centrale Madeleine,
Rue de la Madeleine 10


14:56 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Economie, Général, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

06/09/2008

Le Roaming Wi-Fi, enfin une réalité !


L’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) vient de valider une nouvelle norme dans l’univers du Wi-Fi, la norme 802.11r. « r » pour « Roaming », cette technologie offrira la possibilité de mettre en place une solution de roaming Wi-Fi entre 2 (ou plus) bornes Wi-Fi.

Cette nouvelle norme offre une solution de roaming comme on peut déjà en voir dans l’univers de la téléphonie mobile ou passer d’un réseau opérateur à un autre réseau opérateur ne génère pas de déconnexion (ou de coupure pour l’utilisateur) lors du passage.

Avec cette même formule adaptée au Wi-Fi, une nouvelle porte s’ouvre à la VoIP Over Wi-Fi (que certains nomment « VoFi »). Avec le 802.11r il sera donc possible d’établir du roaming entre différents points d’accès Wi-Fi de manière à offrir une communication permanente à l’utilisateur qui exploitera la VoIP.

Cela permettra par ailleurs d’étendre la couverture du réseau et l’utilisateur pourra par exemple passer d’un étage à l’autre tout en ayant une conversation avec son interlocuteur sans que celle-ci ne soit interrompue.

10:26 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Médias, Techno | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

02/09/2008

Reconnaitre la compétence des citoyens, voilà un chantier constitutionnel !

 

En démocratie l’aptitude à juger des affaires politiques doit être considérée comme universelle.

 

 

Aujourd’hui, il faut reconnaitre la capacité de chaque genevois/e à délibérer, avec d’autres, sur le bien commun et sur son aptitude à mettre ses compétences individuelles au service d’un projet commun.

 

 

Il n’existe pas de question complexe qui doit être, à priori, réservée à des spécialistes dès qu’il s’agit d’en juger politiquement.

 

 

Les citoyens de Genève sont capables de se prononcer, en mobilisant pour y parvenir des considérations de justice générale.

 

 

04:03 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

22/08/2008

Constituante : ouverture... mais transparences ?

Si l’on connaitra le pédigree de chaque candidat à travers…

> son blog, et pour certain… même un site Internet,

> ses « lettres aux lecteurs »,

> son élocution devant divers micros (TV/Radio),

> sa présence sur les stands,

> sa photo dans le « tout ménage » (qui pollue nos boîtes à lettres)

 

... et tout ça pendant plus de 50 jours !

 

Nous ne savons rien sur les coûts que cela engendre.

Qui finance ?

06:54 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Général, Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

21/08/2008

Le pétrole du XXIème siècle

La Semaine mondiale de l'Eau s’est ouverte dimanche à Stockholm.

 

Des experts du monde entier sont réunis pour cette 18e édition organisée par l'Institut international de l'eau de Stockholm (SIWI) Intitulée :

 

 

Progrès et perspectives dans le domaine de l'eau: pour un développement durable dans un monde qui change,

 

 

Cette édition examine les conséquences du réchauffement climatique et la problématique des biocarburants et des installations sanitaires.

 

 

Plus de 2 500 experts de 140 pays provenant de tous les milieux (entreprises, gouvernements, académies, ONG, Nations Unies) présentent de nombreuses conférences, résultats de recherche, initiatives et solutions autour du thème :

 

 

Progrès et perspectives sur l'eau: pour un monde propre et en bonne santé.

 

 

Des chiffres

 

L’eau est une ressource naturelle de plus en plus rare.

 

Selon l'ONU, 20% de la population mondiale dans 30 pays sont actuellement confrontés à des pénuries d'eau. Ce nombre devrait passer à 30% de la population mondiale dans 50 pays en 2025.

 

 

Selon le Conseil de Concertation pour l'Approvisionnement en Eau et l'Assainissement (WSSCC), qui a inauguré en 14 mars à Genève le Fonds Mondial pour l'Assainissement (premier mécanisme global de financement de l'assainissement de l’eau et de l'hygiène), un Européen utilise en moyenne 200 litres de l'eau tous les jours alors qu’un Nord-Américain en utilise 400 litres.

 

 En comparaison, dans les pays en en développement ce sont 10 litres d'eau qui sont utilisés en moyenne

 

 

A SUIVRE… http://www.siwi.org

 

 

06:46 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Nature, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

20/08/2008

Ecocitoyen, des gestes au quotidien ! L’eau…

Nous avons un rôle à jouer par un changement de nos habitudes, de nos attitudes en adoptants de nouveaux gestes quotidiens…..

 

 

 

Ainsi, à petits pas et par petits gestes, nous pouvons, à titre individuel, contribuer à l'amélioration, voire à l'enrichissement de nos milieux de vie.

 

 

Nous consommons environ 150 l d'eau potable par jour pour nos besoins domestiques dont seulement 7% pour l'alimentation !

 

 

Privilégiez la douche au bain
La douche est plus tonique et hygiénique que les bains et consomme de 50 à 80 litres d'eau contre 150 à 300 litres pour un bain.

 

 

Vérifier qu'aucun robinet ne fuit

 

Un écoulement goutte à goutte peut faire dépenser plus de 4 000 litres d'eau par an. Faites donc réparer les robinets et chasses d'eau qui fuient : de 10 litres par jour pour un robinet à 500 litres par jour dans le cas d'un simple filet d'eau dans la cuvette des WC !

 

 

Ne mettre en marche les lave-linge et lave-vaisselle que lorsqu’ils sont pleins

 

Le prélavage ne s’impose que quand le linge ou la vaisselle sont très sales.

Pour des petites quantités de linge à laver en urgence adopter le programme demi-charge.

 

 

Equiper vos robinets de réducteurs de débits
Mitigeurs et aérateurs limitent significativement votre consommation d'eau

Pour un foyer de 4 personnes, les aérateurs placés sur les robinets génèrent une économie annuelle de l'ordre de 30 % soit 6,5 m3

07:39 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Economie, Général, Genève, Nature, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

14/08/2008

Communes : fusions ou rassemblements ?

Pendant la Constituante, l’une des thématiques portera sur la redéfinition des autonomies et territoires communaux.

 

 

A la lecture des différents programmes, on y découvre le mot « Fusion » ; pour les administratifs la fusion permet de réunir en une seule entité, plusieurs communes contiguës distinctes …

 

 

Mais en physique, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide.

 

 

Attention de ne pas confondre !

 

 

Le terme « rassembler » (réunir pour entreprendre quelque chose), serait-il plus favorable, mieux perçu par les administrés, plus acceptable par les responsables politiques ?

 

 

Rassemblement de communes, voilà une belle proposition !

 

22:06 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

11/08/2008

PIB, IHD, ISS, ISP, IPV...Quel indicateur pour notre bien-être ?

Pendant combien de temps encore utiliserons-nous le PIB comme indicateur de notre bien-être ?

Aujourd’hui, la croissance économique ne peut pas être le seul objectif poursuivi par notre société.


Le PIB  et le bien-être ne se recoupent pas, d’ailleurs le PIB n’est qu’un indicateur parmi d’autres.

 

Depuis 1990, nous possédons plusieurs indicateurs :

 

IDH (indice de développement humain), il s’agit de la moyenne de 3 indices qui mesurent l’espérance de vie à la naissance, le niveau d’instruction et le PIB par habitant.

 

ISS (indicateur de santé sociale), 16 variables affectées à des classes d’âge constituent le corps de cet indice. Parmi ces variables figurent notamment la mortalité infantile, la chômage, la pauvreté des plus de 65 ans, les accidents de la route…

 

ISP (indice de sécurité personnelle), il prend en considération trois types de sécurité ; économique, santé et physique. Il cerne une série de variables objectives (taux de chômage, accidents du travail, violence physique) qui sont pondérées par des données subjectives.

 

IPV (indicateur de progrès véritable), part de la consommation marchande des ménages, à laquelle on ajoute la valorisation des certaines activités (travail domestique, loisirs…) et des dépenses publiques non défensives et de laquelle on ôte la valorisation des dépenses défensives et des dommages écologiques.

 

Le projet de société consistant à produire, consommer, travailler mieux et tous, et à reconnaitre l’importance du temps consacré aux proches et au débat démocratique, n’est-il pas le meilleur indicateur de bien-être ?

10:50 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

14/07/2008

Demain, comment vivrons-nous ?

Energie, climat, mondialisation, conflits, travail, santé…

.

Préparer l’avenir doit être une préoccupation de chacun.

.

En effet, l’époque est bien révolue où l’Etat prolongeait à 20 ans ses courbes et alignait en conséquences ses troupes pour construire, instruire, soigner…

 

C’était l’époque où l’on croyait pouvoir faire table rase du passé et défier l’avenir. Comme si les lignes du passé pour dessiner l’avenir nous interdit de penser l’impensable :

 

l’ÉVÉNEMENT qui perturbera cet bel agencement.

 

Demain est une vision à partager aujourd’hui !

21:31 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook