09/01/2010

Mes excuses pour 2009*

2010.jpg

L’année dernière, à la même période, certains d’entre vous ont reçu mes vœux, vous souhaitant une « excellente année 2009 ». Sans doute je n’avais pas pesé le poids de ces mots, ni prévu la déception qui fut, peut-être la vôtre. Je vous présente mes plus plates excuses si, malheureusement, comme pour bon nombre d’entre nous, cette année 2009 ne fut que moyenne.

Je vous prie néanmoins d’accepter que je vous souhaite une bonne année 2010, sous réserve, cette fois, de la construction de logement, du redémarrage de l’économie, de l’amélioration de notre sécurité, de la lutte contre les dérèglements climatiques et de la non mutation du virus de la grippe H1N1.

*inspirés d’Australie

06:41 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 2009, 2010 | |  Facebook

08/01/2010

Chômage : les chiffres absolus

chomeur.jpg

En un an de nombre des demandeurs d’emploi est passé de 18'298 à 22'067 (+3'769)

Le nombre des chômeurs de longues durées est de 3'974, soit une augmentation de 1'000 personnes.

La réalité de ces chiffres est basée sur une population actives de 241'364 personnes (total population  457'482).

15:40 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, travail, chômage | |  Facebook

08/11/2009

Despotisme du collectif vs égoïsme de l'individuel : quelle alternative ?

alternative.jpg

Le socialisme n'a sûrement pas le monopole du cœur, comme l'avait soutenu en 1974 un futur président.

Plus d'un siècle avant, Marx avait lui-aussi et tout autrement moqué le moralisme impénitent des précurseurs du socialisme. Et c'est bien ce qu'il leur reprochait lorsqu'il ridiculisait leur idéalisme utopique, leur sentimentalisme religieux, leur philosophie misérable et leur économie politique si approximative.

En effet, ce qui rapproche ces pionniers du socialisme (Saint-Simon, Fourier, Pecqueur et Proudhon) en dépit de leurs différences et de leurs controverses incessantes, c'est leur commune aversion pour cette morale de l'intérêt qui, traduit comme exigence de laisser-faire par les économistes, a conduit aux injustices et aux désordres propres au capitalisme moderne.

Or justement, sous bien des aspects, le matérialisme de Marx et de ses disciples est toujours resté prisonnier de cette imaginaire utilitaire.

Dès lors, n'est-ce pas ce « autre socialisme » qui mérite, dans le contexte du « marché-monde » qui est désormais le nôtre, d'être redécouvert ?

La quête d'une alternative tant au despotisme du collectif qu'à l'égoïsme de l'individuel, n'est-elle pas aujourd'hui d'une profonde actualité ?

10:20 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

19/10/2009

L’ « E-santé » peut être une recette contre l’augmentation des coûts de la médecine

telemedecine.jpg

La télémédecine peut contribuer à améliorer la qualité et l’efficacité des traitements, à accroître la satisfaction tant des patients que des praticiens et à modérer les coûts

 

Surveiller les facteurs sanguins d’une personne malade au moyen de nanocapteurs et les transmettre sans fil depuis son appartement à un centre médical est un exemple de ce à quoi pourraient ressembler les mises en œuvre de la télémédecine dans le futur.

 

Les économies générées par un contrôle cardiaque à distance pourraient s’élever à plusieurs centaines de francs par an (estimations : 712 euros en Allemagne et 292 euros en France).

Aujourd’hui, par manque de spécialistes en radiologie dans le Royaume-Unis, le National Health Service fait appel à des cliniques domiciliées en Belgique, Suède ou Espagne. Les images sont envoyées par Internet, elles sont analysées et les diagnostiques renvoyées par le même canal.

Ces techniques d’information et communication (TIC), sans ambages, offrent une solution claire pour maintenir des coûts soutenables et un chemin vers une amélioration de la maitrise des coûts.

Les pays européens, tout comme l’Australie ou le Canada, s’engagent à développer des applications qui permettraient à des médecins italiens d’avoir le profil médical digitalisé complet de patients suédois…

20:14 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Associer le développement durable et l’économie porte ses fruits

Dans les petites et moyennes entreprises, un spécialiste responsable des questions de durabilité dans la gestion d’entreprise fait souvent défaut.

A l’ère du flux incessant de l’information, le tri des données relatives aux exigences et aux besoins individuels représente un travail de longue haleine.

Bien souvent, l’accès à des instruments et des exemples tirés de la pratique manque.

Une masse d’informations, de conseils, d’instruments, de bons exemples, de trucs et astuces reliés au mot clé "durable" sont disponibles sur Internet.

Mais comment les trouver?

Un nouveau site répond à vos préoccupations.

08:47 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Nature, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/10/2009

Gratuit, le WiFi est profitable…

wifi.jpg

Une étude récente indique que la mise en place d'un accès WiFi gratuit, au sein d'un établissement, a un impact positif sur le chiffre d'affaires de ce dernier et l'aide à fidéliser sa clientèle.

 

Réalisée auprès de 1.000 utilisateurs du WiFi, dans 6 pays européens, l'étude met en avant les impacts positifs de la mise à disposition d'un accès WiFi gratuit.

 

Selon elle, la présence d'un accès au réseau Internet sans fil apparaît comme étant bénéfique à l'établissement qui le propose.

 

En effet, celui-ci voit son chiffre d'affaires augmenter et les utilisateurs de l'accès gratuit devenir des clients réguliers.

 

Sur les 1.000 personnes sondées, si la moitié sont des clients réguliers, les autres y indiquent y venir du fait de la présence de l'accès Internet WiFi gratuit. 84% des individus interrogés avouent être plus disposés à consommer dans les établissements offrant le WiFi gratuit et 96 % déclarent y revenir pour utiliser ce service.

20:51 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Techno | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

12/10/2009

L’excrément du Diable

excément du diable.jpg

Le pétrole appauvrit. Les diamants et le gaz aussi. Les pays qui regorgent de ces richesses naturelles sont toujours sur le chemin de leurs développements.

Comment est-ce possible que la majorité de leurs habitants sont toujours pauvres ?

C’est surement un phénomène connu appelé «  la malédiction des ressources naturelles ».

Il existe des pays qui arrivent à conjurer cette malédiction, La Norvège et les Etats-Unis, mais c’est l’exception qui confirme la règle.

Ils ne sont pas seulement l’exception, ils illustrent aussi  l’antidote : démocratie et institutions qui limitent la concentration du pouvoir.

De plus pour neutraliser cette malédiction, il est nécessaire de maintenir une stabilité économique, de contrôler les dépenses publiques et d’épargner pour les périodes de vaches maigres.

 

Et comme l’a dit l’un des fondateur de l’OPEP (pays exportateurs de pétrole) : « Le pétrole ce n’est pas de l’or noir, c’est l’excrément du diable »

15:59 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/10/2009

Famine et changements climatiques

famine.jpg

Aujourd’hui 150 millions d’enfants souffrent de famine à travers le monde.

En 2050, 25 millions d’enfants viendront grossir les rangs, c’est le résultat d’une étude réalisée par IFPRI (Institut international de recherche sur les politiques agraires).

Cette situation pourrait être évitée si 7'000 millions de dollars devraient être consacrés à l’adaptation des paysans aux conséquences du changement climatique.

Sans l’apport de nouvelles technologies seulement 30% des terres cultivables pourront être irriguées dans les pays en voies de développements.

De plus, l’augmentation des températures menace la sécurité alimentaire des principaux pays du sud-est asiatique et de l’Afrique subsaharienne, le prix du maïs augmentera de 153% (60% si les températures restent stables).

17:09 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Monde, Nature, Politique, Techno | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

30/09/2009

Salon européen du commerce équitable à Lyon

salon_europeen_CE.jpg

On a tous entendu parler du commerce équitable. Mais comment ça marche ?

Le producteur est-il mieux rémunéré ? Qu’est ce qu’un prix juste ? Est-ce une utopie ? Quels impacts ? Quel rapport avec la crise ?

Vous trouverez les réponses au Salon Européen du Commerce Equitable du 2 au 4 octobre à la Halle Tony Garnier à Lyon. 

Produits, conférences, et animations vous y attendent !

22:37 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Développement durable, Economie, France, Monde, Nature, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

28/09/2009

Quelques mesures favorables au développement de nouvelles formes d’emploi.

Qu’elles soient traditionnelles (commerce, textile, agroalimentaire…) ou porteuses d’une nouvelle identité (biologie-santé, technologies de l’information…),  Il est important de soutenir les activités économiques stratégiques tout en poursuivant la création de grandes zones d’activités de qualité.

Je propose des mesures simples utilisant plusieurs leviers :

 1) Favoriser par des mesures fiscales, les incitations en faveur d’investissements dans des nouvelles sociétés (start-up) consentis par des personnes privées ou des entreprises (capital-risque).

 2) Créer et mettre en place une plateforme économique innovante qui réunirait le monde académique (la recherche), les entreprises et l’Etat.

 4) Soutenir la création dans le canton d’un incubateur, à l’instar d’Eclosion, spécialisé dans les sociétés de services.

 5) Promouvoir la création d’entreprises, en simplifiant les diverses démarches administratives requises à cet effet.

6) Faciliter l’accès au crédit bancaire

 

19:59 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Entreprendre autrement… les motivations les référentiels !

ESS.jpg

Aujourd’hui « Entreprendre autrement » n’est plus cantonné à des niches dues à quelques défaillances du marché ou du secteur public, mais bien l’expression d’une alternative :

 

 

une alternative à la dépersonnalisation de l’échange marchand qui tend à générer l’envahissement de la sphère économique par le capitalisme financier, au dépérissement des formes d’économie artisanale pour lesquelles l’échange marchand était aussi support de lien social,

 

une alternative contre l’anonymat bureaucratique du secteur public : oubli du sujet, approche verticalisée et segmentée des besoins, obstacles à une prise en compte transversale et pluridisciplinaire des situations.

 

 

Aujourd’hui, à Genève, les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire sont regroupés au sein d’une chambre économique….

 

L’économie sociale et solidaire n’a pas de terrain ou d’objet qui lui soit propre.

 

Elle intervint aussi bien dans un cadre réglementaire de délégation de service public, que s’inscrire dans une logique de marché, ou s’en distinguer radicalement.

 

Elle peut partir de micro initiatives ou s’inscrire dans des logiques de développement social.

 

Elle peut aussi prendre la forme de mutualisation de risques ou de moyens, elle a aussi des liens avec les logiques d’insertion des publics en difficultés.

 

Trois dimensions majeures permettent de construire les référentiels :

-         le rapport aux usagers (soucis de participation, de consultation dans la prise de décision)

-         le rapport au marché (lucrativité limitée, services aux personnes)

-         le rapport au politique (nouvelles politiques publiques, innovations sociales).

 

 

Qu’elle se pense comme alternative ou complémentaire, l’économie sociale et solidaire se pense bien comme une économie.

 

25/09/2009

La semaine de 28 heures serait-elle suffisante pour maintenir le niveau actuel de la consommation ?

travailler moins.jpg

Au terme de longues années de discussions, les ministres du travail de l'Union européenne (UE) ont promulgué une directive qui ouvre la voie à la semaine de 65 heures et ainsi, permettre aux salariés d’effectuer des heures supplémentaires.

Mais ces normes de l'UE sur la durée du temps de travail n'ont pas été reprises par la Confédération… Ouf !

Pour rappel, la loi fédérale sur le travail fixe le plafond maximal des salariés de l'industrie, soit des employés de bureau, des collaborateurs techniques et du personnel de la vente au détail à 45 heures par semaine.

Pour tous les autres employés, il va jusqu'à 50 heures.

Et selon les données de l'Office fédéral de la statistique, la durée moyenne du temps de travail dans les entreprises suisses est de 41,7 heures.

Les employés les plus sollicités sont les sylviculteurs avec 43,1 heures et les agriculteurs avec 42,8 heures par semaine.

Toutefois, l’économiste suisse Werner Vontobel, estime que « la semaine de 28 heures serait suffisante pour maintenir le niveau actuel de la consommation».

Travailler moins pour vivre mieux !

06:05 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

16/09/2009

En 6 ans, Genève a perdu plus de 40'000 emplois !

marché du travail.jpg

Le débat politique actuel recourt à de nombreuses données chiffrées relatives au marché du travail.

 

Mais les chiffres restent les chiffres, c’est une donnée compréhensible par tous les acteurs.

 

Selon l’office cantonal de la statistique le canton de Genève comptait environ 427’700 habitants et 269’200 emplois en entreprise ou institution en 2003, avec un taux de chômage de 6,13% (16'501).

 

Aujourd’hui, les chiffres sont les suivants :

 

-      453'439 habitants, soit une augmentation de 25'739 (+6,02%),

 

-      15 150 chômeurs, soit 6,9% de la population active,

 

-      219'560 emplois en entreprise ou institution, soit une perte de 49'640 emplois (-18,44%) !

 

05:02 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

15/09/2009

Une politique budgétaire responsable exige des mesures !

politique budgétaire.jpg

La politique budgétaire est considérée comme durable si, à la fin de la période considérée (2003 - 2050), le taux d'endettement n'a pas augmenté.

Malheureusement, les calculs de l'administration fédérale des finances montrent que le vieillissement de la société conduit à un surcroît considérable des charges pour les finances publiques, qui entraînera à son tour une augmentation massive de la dette publique.

Par rapport à la capacité économique de la Suisse, c'est-à-dire à la création de valeur de l'ensemble de l'économie (PIB), l'endettement aura passé de quelque 50 % en 2005 à environ 130 % en 2050. (Pour la zone Euro, nous avons les chiffres suivants : 70% à 120%).

Plus le pouvoir politique repousse les réformes, plus grandes devront être les corrections par la suite : en 2020, le défaut de financement atteindra entre 2 et 2,9 % du PIB par année.

L’endettement croissant de la société ne pourra être maîtrisé que si les réformes destinées à préserver l'Etat social sont décidées et mises en œuvre à temps.

Plus les réformes interviendront tard, plus les corrections qui s'imposeront seront importantes.

Ces prochaines décennies, il faudra aussi tenir compte de risques tels que les conséquences des changements climatiques, les épidémies ou une raréfaction et donc un renchérissement des ressources naturelles.

C'est pourquoi il convient d'insister sur le fait que les finances publiques sont exposées à d'autres risques qu'il n'est pas aisé de quantifier et qui soulignent encore la nécessité d'agir au niveau politique.

10/09/2009

Suisse +1, Suisse –2

SuiSSE+1.jpg

Si la Suisse gagne 1 rang (devant les USA et Singapour), pour occuper la première place, de l’indice de compétitive global, établit par Forum Economique Mondial (WEF), elle recule de deux rangs, de la place 19 à 21 (derrière Bahreïn et la Corée du Sud), sur l’indice « Doing Business » établit par la Banque Mondiale.

Doing Business analyse les règlementations locales qui s’appliquent aux entreprises au cours de leur cycle de vie, notamment leurs opérations de création, leurs échanges commerciaux transfrontaliers, le paiement de leurs impôts et la fermeture de l’entreprise.

16:32 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

03/09/2009

Agriculture et développement durable

Pour accueillir 200’000 habitants supplémentaires à l’horizon 2030, dans les conditions répondant aux exigences du développement durable, les acteurs de l’agriculture doivent prendre l’engagement d’un développement compact, favorisant l’usage des transports collectifs et intégrant l’ensemble des composantes du territoire.

C’est l’objectif d’une agglomération franco-valdo-genevoise compacte, multipolaire et vivable pour tous.

30/08/2009

Aînés et campagne électorale

femmes agées.jpg

En périodes électorales on voit naitre une pléthore de « solutions » pour améliorer les conditions de vie des aînés.

Mais la réalité des aînés est souvent niée, particulièrement celle de la femme âgée, seule et désespérément pauvre. Une réalité qui isole et qui n'est pas assez dénoncée.

Tous ces beaux projets « électoraux » devront toutefois se faire avec la collaboration des aînés, qui devront avoir leur mot à dire.

Pour que cette participation active se concrétise, il faut que la société ménage des conditions pour accueillir les personnes âgées afin qu'elles prennent leur place, pas toute la place, mais au moins celle qui leur revient.

Pour cela, il faudra toutefois augmenter la contribution de l'État, soutenir les associations et favoriser le développement des entreprises d'économie sociale et solidaire.

 

28/08/2009

Faut-il subventionner l’offre ou solvabiliser la demande ?

Et voilà la question du rôle de l’Etat relancée.

Une partie de la réponse sera apportée le 27 septembre… par les urnes !

21:19 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

25/08/2009

Comment laisser une place à l’autre-différent

handicap.jpg

Reconnaître les personnes en situation de handicap comme des citoyens dont la dignité doit respectée, nous en sommes tous convaincus,  mais comment passer, les uns et les autres de la parole aux actes ?

La problématique, aujourd’hui, peut être posée dans les termes suivants :

Comment laisser une place à l’autre-différent  pour que sa dignité retrouve une position :

- hors de l’assistance généralisée et de la surprotection paternaliste ;

- hors d’une volonté d’intégration à tout prix qui dénie les différences ;

- hors d’une exclusion pure et simple d’un monde où la compétition est reine ?

Répondre à cette question incombe d’abord, j’en ai la conviction, aux  personnes en situation de handicap elles-mêmes que ces différentes logiques d’assistance, d’intégration, d’exclusion privent d’une prise de parole, en raison des représentations projetées sur elles.

Mais la mise en œuvre d’une réponse est complexe, je vous l’accorde.

 

07:04 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

22/08/2009

Sécurité privée : un marché en expansion

marché de la sécurité.jpg

L’état, dont le citoyen, exige une réponse  immédiate, personnalisée et professionnelle à ses préoccupations, éprouve de plus de difficultés à satisfaire aux besoins multiples. Le marché de la sécurité privée, avec une certaine opportunité, permet de combler ce manque.

Ce grand besoin de sécurité à ouvert la voie au développement tous azimut de société privées de sécurité. Elles envahissent des champs de plus en plus étendus, grâce, notamment, par l’utilisation des nouvelles technologies de plus en plus sophistiquées.

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à CHF 720 millions, le marché de la sécurité privée est en pleine expansion en Suisse. La répartition du marché était, en 2006, de 78% de surveillance, 8,5% de transports de biens, 6,2% de gestion d'alarmes, 6,1% de sécurité aéroportuaire et 1,2% de protection de personnes. Cette répartition n'a pas foncièrement changé depuis.

Et c’est l’ensemble des secteurs connait une croissance : gardiennage, surveillance humaine, protection rapprochée, contrôle d’accès, vidéo/télé surveillance et sécurité informatique.

La sécurité est devenue un produit de consommation courante, facilement accessible aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et administrations publiques.

Les causes de l’expansion continue de ce marché sont multiples. La menace terroriste comme la progression de la délinquance et du sentiment d’insécurité qui exacerbent les attentes de la population sont évidentes.

Les sociétés de sécurité privées viennent même, par certains aspects, concurrencer l’état, ce qui suscite certaines inquiétudes.

Pour en savoir plus :

« La sécurité privée en Suisse » par Christophe Wailliez

16:21 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook