19/10/2010

Encore du PCB dans les eaux en Suisse !

pcb.jpg

Des dépassements importants des concentrations maximales fixées, pour les PCB, dans la législation sur les denrées alimentaires ont été mis en évidence dans des poissons prélevés dans la Birse, la Sarine et le Haut-Rhin. Les causes de ces contaminations élevées ne sont jusqu’à présent que partiellement connue.

 

Des analyses effectuées sur des poissons capturés en 2007 dans la Sarine ont révélé des teneurs élevées en PCB dues à des apports provenant d’une décharge.

 

Ces valeurs dépassent très largement les teneurs maximales admises dans l’UE pour les dioxines et les PCB dans les poissons.

 

Un rapport (à télécharger ici) présente une vue d’ensemble de la contamination des poissons des eaux suisses par les polychlorobiphényles (PCB) et les dioxines obtenue à partir d’une compilation de plus de 1300 ensembles de données recueillis ces 20 dernières années.

 

 

 

10:18 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Nature, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/10/2010

Genilem, pourquoi roupilles-tu ?

dormir.jpg

A la lecture de l’édition du PME magazine d’octobre (actuellement en kiosque), je ne peux que constater quelques endormissements chez Genilem Vaud-Genève et relever le manque de curiosité du journaliste.

Quelques faits ; depuis une année le nombre de gestionnaires a diminué de 25%, le turn-over du personnel est de 70%, le magazine « Créateur » sort en retard, les rencontres de réseautages ont disparus et le site Internet ne mentionne plus les dates des diverses formations…

 

Messieurs les financeurs, entreprises et collectivités publiques, le temps ne serait-il pas venu de vous préoccuper de l’avenir de cette organisation originale d'aide à la création d'entreprises ?

 

09:02 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Formation, Général, Genève | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

14/10/2010

Nous sommes 35% à utiliser les sites de réseaux sociaux.

Les Européens sont de plus en plus «numérique», selon un sondage Eurobaromètre.

 

De plus en plus d'Européens sont abonnés à Internet haut débit et à la télévision numérique par des «paquets» à coûts fixes. L'augmentation du haut débit signifie qu'encore plus d'Européens sont en ligne avec 35% actuellement utilisant les sites de réseaux sociaux.

 

Toutefois, ils ont des préoccupations sur le coût, la qualité de service et de sécurité, ainsi que la liberté en ligne.

 

Les inquiétudes concernant la sécurité des données augmentent, et 84% des citoyens veulent être informés si leurs données personnelles ont été perdues, volées, ou altérées de quelque façon que ce soit.

 

Les inquiétudes concernant le mauvais usage des données sur les sites de réseaux sociaux semblent partagées : les répondants âgés de moins de 24 ans sont plus nombreux à ne pas être soucieux dans ce domaine, alors que ceux âgés de plus de 40 ans sont plus nombreux à être soucieux.

09:23 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Médias, Société - People, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/10/2010

Il n'existe aucun droit au calme dans notre société !

bruit nuage.jpg

Un bruit trop présent peut nous rendre malades. Or nous ne pouvons pas échapper aux nuisances sonores, ni le jour ni la nuit, car nous n'avons pas la possibilité de fermer nos oreilles.

De plus, nous ne pouvons pas nous habituer au bruit, nous endurcir à cette gêne ni nous immuniser contre celle-ci.

Le bruit est une forme de pollution environnementale sous-estimée et négligée. Pourtant, le bruit rend malade et génère des coûts de santé élevés.

Les conséquences du bruit quotidien sur la santé sont plus graves que l'on ne le pense généralement. Troubles du sommeil et de la digestion, hypertension, infarctus du myocarde, dépression, agressivité et difficultés de communication sont les problèmes les plus fréquents. 

Chacun perçoit le bruit de manière très subjective et en fonction de nombreux facteurs: la personnalité, l'âge, le bien-être psychique et physique, le vécu sonore, le moment de la journée et les facteurs acoustiques qui définissent le bruit. 

bruit échelle.jpg

10:31 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Médias, Nature, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

30/09/2010

L’Etat est extérieur à la société. C’est une « Gesellschaft », une organisation à but singulier

Malheureusement, nous avons été conditionnés à considérer la prolifération des services étatiques comme le signe du progrès social et économique.

Plus l’Etat en procure aux citoyens, plus ils s’imaginent jouir d’un niveau de vie élevé. Cette perception est conforme au dogme selon lequel tous les bienfaits sont produits par l’homme, et attribuables au progrès économique.

Elle cadre aussi avec la croyance contemporaine dans la compétence et le savoir scientifiques et techniques, qui attribuent aux services de l’Etat une supériorité sur ceux de la famille et de la communauté.

Plus il délègue de prérogatives aux experts, moins l’individu agit en citoyen, plus il se comporte en client.

Il en va ainsi à peu près dans tous les secteurs d’activité et ce phénomène affecte tous les aspects de la politique sociale.

Simultanément, le citoyen ordinaire se voit empêché de remplir les fonctions les plus essentielles auxquelles son éducation l’a préparé, et qu’il doit assumer pour sauvegarder l’intégrité et la stabilité des familles, des communautés, des sociétés et des écosystèmes.

L’Etat est extérieur à la société. C’est une « Gesellschaft », une organisation à but singulier, presque exclusivement préoccupée par la défense de ses intérêts à court terme, et qui ignore invariablement les besoins réels de ceux qu’elle est censée gouverner.

06:41 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

28/09/2010

Maison container…

Maison-container-16.jpg

La réalisation d'une maison sur base de containers maritimes présente de nombreux avantages parmi lesquels on peut citer:

- Un chantier propre: le recyclage des containers permet d'éviter l'utilisation de matériaux dont la fabrication est génératrice de pollution. 

- Un chantier rapide : trois mois suffisent à la réalisation complète d'une maison de 240m2.

- Un coût au mètre carré nettement inférieur à celui de la construction dite traditionnelle, ce qui permet, à budget équivalent d'offrir des espaces supérieurs en taille et/ou de hautes performances environnementales.

- Une modularité incomparable et de nombreux types de finitions possibles qui autorisent une vaste gamme d'options architecturales.

Container-House-18.jpg

La première maison container entièrement réalisée dans les ateliers Progeco.

Container-House-16.jpg

18:44 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Médias, Nature, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

24/09/2010

La ferme urbaine, une solution de proximité durable

ferme urbaine.jpg

La nature réinvestit la cité. De nombreux projets fleurissent dans le monde pour le développement d’environnements bénéfiques aux citoyens des villes.

Par l’utilisation des techniques de culture hors sol et aéroponique ces monades vertes seront en mesure de fournir la nourriture aux villes.

La ferme urbaine dite « verticale » a inspiré de nombreux urbanistes et architectes. Sujet « bobo » des années 1990, ce projet pourrait devenir au XXIème siècle une solution de proximité durable.

En réduisant les dépenses en eau, en fournissant son énergie grâce au solaire et au vent, en diminuant de manière drastique le transport des marchandises, ces fermes urbaines joueraient le rôle de producteur et distributeur à la fois, elles permettront de réduire les coûts, rendant enfin les fruits et légumes accessibles au plus grand nombre.

08:09 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

22/09/2010

Habitat et vieillissement de la population

habitat et vieux.jpg

La proportion de personnes âgées dans la population ayant toujours été, jusqu’à une période récente, très minoritaire, ni l’urbanisme ni la conception des logements n’ont jamais été pensés en fonction des besoins particuliers du grand âge.

 

La Suisse se prépare depuis quelques décennies au vieillissement, mais elle s’y est d’abord intéressée sous l’angle des retraites, puis sous l’angle médicosocial. Les diverses politiques adoptés prennent peu en compte les questions de logement.

 

Une illustration frappante est fournie par les ensembles d’habitat social, la majorité ont été construits il y a quelques décennies pour une population jeune en forte expansion, composée de familles.

 

Le défi est d’autant plus important que l’effort à fournir ne peut se limiter au seul logement. Pour que la personne âgée demeure autonome, c’est tout son environnement qui doit être adapté (accès à l’immeuble, voirie, transports, services à proximité).

 

14:01 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/09/2010

Entre ingratitude et incertitude

incertitude2.JPGDans un contexte de vieillissement de la population et de précarisation d’une partie de la jeunesse, deux interprétations s’opposent, l’une qui évoque un conflit générationnel, l’autre qui préfère souligner les nouvelles solidarités familiales.

 

De fait, les questions d’équité intergénérationnelle sont complexes : il faut éviter tout jugement hâtif. D’abord, les flux intergénérationnels transitent par deux instances principales – la famille et l’État – guidées par des logiques distinctes (don ou réciprocité d’une part, redistribution ou répartition d’autre part).

 

Mesurer la justice sociale intergénérationnelle suppose donc de considérer les effets cumulés des transferts publics et privés.

 

Ensuite, ces transferts s’opèrent à l’échelle d’une vie et les individus demeurent dans une ignorance relative de leurs résultats finaux :

 

·        absence de garantie absolue d’être dédommagé de ses sacrifices en vue des générations futures (principe d’ingratitude) ;

·        réciproquement, manque d’assurance quant au maintien des droits existants pour les générations futures (principe d’incertitude).

 

Il faut également prendre en compte des éléments de constat sur les articulations entre solidarité familiale et État, d’une part, et la situation des transferts privés, d’autre part.

 

Enfin, le degré de confiance des individus dans les systèmes de protection sociale comme dans la solidité des liens familiaux constitue un préalable nécessaire à la réflexion.

08:56 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/09/2010

Une nouvelle vie qui s’ouvre…

Les « baby-boomers », ceux que le marketing a baptisés « seniors », font l’objet de discours, de colloques et d’ouvrages, mais il apparaît rapidement qu’il est difficile de cerner cette nouvelle génération.

 

Les statistiques démographiques et économiques ou les études portant sur des questions plus qualitatives existent mais, faute d’une définition communément acceptée, elles portent sur des tranches d’âge différentes et permettent difficilement les comparaisons.

 

Les chercheurs comme les décideurs politiques se sont surtout intéressés au vieillissement de la population, au grand âge et aux enjeux en termes de protection sociale.

 

Les partenaires sociaux ont abordé les questions posées dans le monde du travail par le départ de cette génération mais très peu d’études ont exploré cette « nouvelle vie » qui s’ouvre au moment de la cessation d’activité professionnelle.

 

Les questions de logement, de déplacements et de maintien des services, de « bien vivre » tout simplement ne se posent pas qu’en termes financiers mais aussi en termes d’acceptation sociale et de cohabitation harmonieuse entre les générations.

 

Il existe déjà de multiples expériences souvent méconnues car nées de la volonté d’acteurs associatifs innovants.

 

Les seniors, grâce à leur disponibilité, y apportent une contribution essentielle.

 

Donner de la visibilité à leur action, l’inscrire dans une stratégie permettra de faire de cette nouvelle génération une chance et un atout pour la cité de demain…

10:48 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Culture, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/09/2010

Comment expliquer le « Green business » au grand public ?

L'exercice n'est pas simple. Comment expliquer ce concept, qui peut paraître obscur au premier abord…

Pour les entreprises qui pâtissent parfois d'une image négative, la démarche est pourtant nécessaire, surtout sur fond de crise économique et environnementale.

Utiliser les bons mots, aborder les bons sujets… C'est effectivement un travail de pédagogie, il faut trouver les bons mots pour expliquer aux consommateurs en quoi ils sont concernés par les activités de l'entreprise.

Expliquer qu'il n'y a pas de contradiction entre développement économique et protection de l'environnement. Au contraire, le « Green business » combine les deux.

L'environnement a pris une place importante dans nos modes de gestion. On ne peut plus gérer une société suivant des critères uniquement économiques.

Aujourd’hui, le chef d’entreprise ne peut pas se désintéresser de l'écologie et du social.

Le  « Green business », c'est le développement durable appliqué à l'entreprise. C'est agir au sein de l'entreprise dans le respect de l'homme et de l'environnement, promouvoir l'employabilité locale, l'insertion par le travail, ou encore, participer financièrement à des projets d'utilité publique.

15:07 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

13/09/2010

Déchets nucléaires : rapports et expertises sont désormais disponibles…

L'étape relative à la recherche de sites, les critères de sécurité et de faisabilité technique des six domaines d'implantation potentiels - Südranden, nord-est du canton de Zurich (Weinland zurichois), partie nord de la Lägeren, Bözberg, Pied sud du Jura et Wellenberg - ont été examinés.

Tous les rapports et expertises sont désormais disponibles, ici et , de même qu'un rapport explicatif à caractère récapitulatif et un projet de rapport sur les résultats (ici).

La population des régions concernées est informée informée par l'OFEN à l'occasion de réunions publiques :

Prochaines dates :

Mercredi 15 septembre pour la région "Südranden"

Lundi 20 septembre pour la région "Wellenberg

14:00 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Médias, Monde, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/09/2010

Boris Drahusak et Sami Kanaan doivent-ils démissionner ?

Si les rapports entre politique et administration sont aujourd’hui très complexes, force est de constater qu’ils l’ont en réalité toujours été.

Mais ce passage de hauts fonctionnaires vers le monde politique semble avoir mis à mal, au moins en partie, la tradition de neutralité politique de la haute fonction publique. (tdg du 11 septembre, page 16)

Il existe là une différence essentielle avec la fonction publique anglaise. En effet, cette dernière a maintenu ce principe de stricte neutralité politique du Civil service.

C’est ainsi que tout fonctionnaire qui décide de se présenter aux élections doit démissionner, non pas une fois l’élection acquise, mais dès lors qu’il fait acte de candidature. La prise de risque est à l’évidence plus grande que dans notre système.

Quid de la politisation de l’administration ? C’est un autre problème…

10:34 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/09/2010

Quelles sont les principales barrières à l'emploi des jeunes ?

La crise économique mondiale a sévèrement touché les jeunes mais même lorsque la situation économique est bonne, les jeunes sont plus vulnérables face au chômage que les adultes.

Si la reprise économique est déjà manifeste, elle reste hésitante et ne deviendrait plus solide qu’en 2011. Et les perspectives sont plutôt sombres pour le chômage des jeunes.

En effet, étant donné les capacités importantes inutilisées accumulées par les entreprises pendant la récession, on s’attend à ce que les créations d’emploi soient sensiblement retardées face à une trop faible reprise.

Dans ce contexte, le taux de chômage des jeunes devrait rester à un niveau élevé durant les deux années qui viennent et de nombreux jeunes chômeurs sont susceptibles de connaître une période prolongée sans emploi.

Un forum politique de haut niveau « Des emplois pour les jeunes : les défis politiques dans les pays de l'OCDE » (Oslo, 20-21 Septembre), discutera des mesures décisives que les gouvernements devraient prendre pour améliorer les perspectives d'emploi des jeunes.

09:11 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Formation, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/09/2010

Constitution : qui peut destituer un juge ?

Cet après-midi, les 72 Constituants (il y a toujours des absents) vont  s’étriper sur le mode de désignation du Procureur générale et des juges. Les thèses en présences sont : élection par le Peuple ou désignation par le Grand-Conseil.

Mais, à la lecture du rapport sectoriel 303 (Pouvoir judicaire), je constate qu’aucune thèse aborde l’un des éléments centraux de toute démocratie ; le contrôle et son corolaire, la sanction !

Comment révoquer un juge ? Qui peut le destituer ?

Sont-ils de facto nommés « à vie » ?

07:06 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Histoire, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/09/2010

Biodiversité ; encore un petit effort, SVP !

Les efforts de la Suisse pour conserver sa biodiversité montrent des signes de succès, l’objectif fixé par la communauté internationale pour 2010 n’est cependant pas atteint.

C’est le constat que fait la Suisse dans son quatrième rapport envoyé le 6 septembre 2010 à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique.

S'appuyant sur les données et observations existantes sur l'état de la biodiversité et l'évolution probable pour les prochaines années, la Suisse reconnaît que les pertes subies par la biodiversité n'ont pas pu être suffisamment ralenties jusqu'en 2010.

La biodiversité et les services rendus par les écosystèmes doivent mieux être pris en compte dans les politiques telles que l'agriculture, l'aménagement du territoire et le tourisme. Le secteur privé doit aussi être impliqué.

Il est également essentiel d'augmenter la prise de conscience de la population et de la société en général du rôle essentiel que joue la biodiversité pour notre existence.

13:01 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Médias, Monde, Nature, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/09/2010

Forte croissance du chômage chez les jeunes

Avec la crise, les jeunes sont plus touchés par le chômage que les adultes. La reprise s'annonce également plus lente pour les premiers que pour les seconds.

Les nouveaux arrivants sur le marché du travail vont venir grossir les rangs de ceux qui sont déjà au chômage.

Les spécialistes du BIT (Bureau International du Travail), évoquent la possibilité peu réjouissante d'une "génération perdue", en référence aux personnes écartées définitivement du monde du travail et qui ont perdu tout espoir de gagner décemment leur vie.

Le chômage, le sous-emploi des jeunes et le découragement qui les accompagne pèsent sur le développement à long terme, annonce le rapport: « Tendances mondiales de l'emploi des jeunes : 2010 ».

Négliger un tel potentiel peut porter préjudice à l'économie et peser sur la stabilité sociale. Pour remédier à cette situation, le rapport préconise la mise en place de stratégies globales et intégrées combinant des politiques d'éducation et de formation avec des politiques de l'emploi ciblées sur les jeunes.

"Les jeunes sont les moteurs du développement économique", rappelle Juan Somavia, directeur général du BIT.

08:51 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

04/09/2010

Pierre Weiss n’aime pas les idées… surtout celles des autres !

Que le député Pierre Weiss n’aime pas les idées des autres ; rien de nouveau, mais il manquait des preuves…en voici deux :

1) les commentaires de son blog sont modérés, seul peuvent donc, s’exprimer les idées passées sous les fourches caudines du chef du train «Soral-Berne »,

2) il refuse l’existence de plusieurs partis politiques à droite, il est un farouche militant de la pensée unique à droite, pourvue quelle soit néolibérale !

Sans oublier sont billet au sujet de « la grande peur du pluralisme médiatique »

N’en déplaise au futur candidat PLR au Conseil national, la Suisse n’est pas prête pour une dictature, même d’alternance « gauche-droite » !

Monsieur Weiss ne broyez plus des idées noires…

09:29 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/08/2010

SantéSuisse m’asphyxie…

Selon SantéSuisse les primes restent supportables !

De qui se moque SantéSuisse ?

Si vous n’est pas d’accord faites le savoir au président de SantéSuisse par SMS au 079 210 84 13

Source : sondage santé 2010

09:03 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Médias, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/08/2010

Démocratie et néolibéralisme sont-ils compatibles ?

La pensée néolibérale semble s’être aujourd’hui largement imposée. Bien que certains de ses partisans soient modérés.

Néanmoins, les limites et la teneur exacte du paradigme néolibéral, défini par les trois principes que sont la démocratie, les droits des individus et la limitation du pouvoir, font l’objet de contestations, en particulier sur le rôle qu’y joue la démocratie.

Le paradigme néolibéral, tel qu’il se réalise dans les démocraties et dans les sociétés libérales modernes, trahit notamment une coupure entre gouvernants et gouvernés, une perte d’esprit civique, le repli des individus sur la sphère privée, et la passivité qui en résulte dans les affaires communes sont autant de symptômes inquiétants pour la préservation de la vie politique démocratique.

15:28 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook