15/07/2011

Qu’est-ce le « Green business » ?

grenn.jpg

Comment l’expliquer…L'exercice n'est pas simple. Comment expliquer ce concept, qui peut paraître obscur au premier abord.

Pour les entreprises qui pâtissent parfois d'une image négative, la démarche est pourtant nécessaire, surtout sur fond de crise économique et environnementale.

Utiliser les bons mots, aborder les bons sujets… C'est effectivement un travail de pédagogie, il faut trouver les bons mots pour expliquer aux consommateurs en quoi ils sont concernés par les activités de l'entreprise.

Expliquer qu'il n'y a pas de contradiction entre développement économique et protection de l'environnement. Au contraire, le « Green business » combine les deux.

L'environnement a pris une place importante dans nos modes de gestion. On ne peut plus gérer une société suivant des critères uniquement économiques.

Aujourd’hui, le chef d’entreprise ne peut pas se désintéresser de l'écologie et du social.

Le  « Green business », c'est le développement durable appliqué à l'entreprise. C'est agir au sein de l'entreprise dans le respect de l'homme et de l'environnement, promouvoir l'employabilité locale, l'insertion par le travail, ou encore, participer financièrement à des projets d'utilité publique.

18:06 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/07/2011

L’attitude des jeunes face à la drogue (enquête)

drohues.jpg

La Commission européenne a publié cette semaine les résultats d'une enquête menée auprès de jeunes âgés de 15 à 24 ans.

Elle analyse leurs comportements et leurs attitudes envers les drogues, y compris les soi-disant «euphorisants légaux», c'est-à-dire, les nouvelles substances qui imitent les effets des drogues illicites et sont souvent vendues sous forme de poudres, herbes ou pilules.

Il s'agit d'un aperçu concernant l'usage, la disponibilité, les opinions sur les réponses de la politique antidrogue et sur les mesures qui pourraient être mieux prises pour s'attaquer à des problèmes de toxicomanie dans la société.

De cette enquête ressort également la perception du risque à l'égard de diverses substances, tel que les risques auxquels l'on s'expose par l'utilisation de certaines « drogues », allant de l'héroïne au cannabis, ainsi que l'alcool.

« Youth attitudes on drugs », l’enquête


12:04 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Médias, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/07/2011

Le rétablissement de notre sécurité passe par la fusion des polices, n’en déplaise aux Conseillers administratifs !

polices.jpg

Les instances politiques limitent trop souvent le débat à un nombre restreint de problèmes, parce que ce sont des problèmes qu’elles « pensent pouvoir contrôler », plutôt que de s’attaquer aux problèmes fondamentaux et qui nécessiteraient une refonte importante des politiques actuelles.

Notre sécurité, ou le rétablissement de notre sécurité, est un enjeu de démocratie bien vécue.

Deux moyens d’action sont à disposition pour rétablir notre sécurité:

Prendre des mesures à court terme, qui doivent se traduire par des résultats rapides et visible, par exemple appliquer la loi et créer une seule force de sécurité, n’en déplaise aux Conseillers administratifs.

Agir sur le long terme, avec un objectif avoué de s’attaquer à la source des problèmes.

Le besoin de sécurité compte parmi les attentes le plus pressante de la population.

Il appelle l’action de professionnels aptes à maitriser la diversité des espaces de vie et à agir de manière appropriée.

 

06:56 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook

01/07/2011

Nouveaux rêves personnels.

qualité de vie.jpg

Longtemps, le rêve américain, qui met l’accent sur la promotion individuelle et le succès matériel, a été l’« étalon or » guidant une grande partie des habitants de la planète, a perdu de son hégémonie.

 

Les jeunes ont d’autres préoccupations : lutter contre le changement climatique, rétablir la santé de la biosphère, protéger les autres espèces, maintenir la sécurité de leurs communautés locales, garantir l’accès universel à la santé, assurer une éducation universelle de grande qualité à un prix abordable, avoir un mode de vie moins matérialiste, créer des communautés d’une riche diversité culturelle.

 

Aujourd’hui, le rêve de la qualité de la vie séduit la nouvelle génération.

10:32 Écrit par Charly Schwarz dans Amis - Amies, Culture, Développement durable, Général, Genève, Médias, Monde, Nature, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/06/2011

Cycliste ! A lire en urgence …

anti-manuel-du-cycliste-urbain.jpg

Chaque cycliste genevois doit lire "L'anti-manuel du cycliste urbain"

Cet anti-manuel du cycliste urbain est, précisément, un anti-manuel.

Ce qui signifie qu’il ne donne aucun conseil véritable, du moins aucun conseil à quiconque préfère éviter de se disputer avec la police, les conducteurs d’automobiles, les pilotes de deux-roues motorisés, les chauffeurs de bus, les chauffeurs de taxis, les piétons, les fabricants de selles, les fabricants de casques, les aménageurs de pistes cyclables, les futurs gestionnaires de Vélib’ et, surtout, les autres cyclistes...

Il n’en est pas moins l’expression sincère d’une façon de se comporter à vélo.

C’est certain, en matière de remise en cause de l’ordre établi, on a connu plus révolutionnaire : Danton, Lénine, Che Guevara, ne se reconnaîtraient guère dans cette rébellion-là.


«Anti-Manuel du Cycliste urbain» est en l’œuvre d’Hugues Serraf,

journaliste et ancien rédacteur en chef dans la presse automobile…

07:25 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Formation, Général, Genève, Médias, Résistance | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

20/06/2011

Constituante, faille spatio-temporelle

spatio.jpg

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, mais les ambitions portées par les Constituants au moment de leur l’investiture ont disparus !

Décidément, cette constituante est pleine d’accrocs. Et cet univers alternatif parallèle au nôtre ressemble à un zèbre.

Composée majoritairement par des ex soixante-huitards et des néoconservateurs revanchards, ils nous proposent une déchirure spatio-temporelle effrayante.

Nos constituants suivent leurs propres évolutions en fonction d'une combinaison de paramètres : commissions, plénières, groupe de rédaction, etc.

Il n'est cependant pas sûr qu'il faille prendre ces données en considération, car l'exemple qu'ils exhibent n'est pas significatif, selon le retour des l’enquête publique réalisée ce printemps.

Chaque point de ce projet constitutionnel est considéré comme une dislocation potentielle et on cherchera donc à rétablir une distribution spatio-temporelle que l'on sait associer à un glissement.

Nos « métavers » souhaitent donner un sens physique à cette faille spatio-temporelle pour coller à l'idée qu’ils ont d'une « Nouvelle Constitution » pour Genève.

Je crois que le temps de cryogénisation a sonné !

 

15:56 Écrit par Charly Schwarz dans Fiction, Général, Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/06/2011

L’affaire DSK ‘’commentée’’ par Sigmund Freud

freud.JPG

Freud pose une question rhétorique: qu’est-ce qui procure à l’être humain «les plus fortes expériences vécues de satisfaction, lui fournissant à proprement parler le modèle du bonheur» ?

 

Ce sont les «relations sexuées » et c’est pourquoi l’homme a décidé de placer « l’érotisme génital au centre de la vie».

La pulsion sexuelle est si puissante que toute la réalité extérieure devient un simple moyen de l’assouvir.

Si l’homme n’est pas freiné, rien ne peut entraver sa quête du climax sexuel. Animé par la libido, agressif par nature, il ne cherche qu’à satisfaire son inextinguible appétit sexuel. En fait, c’est un monstre.

 

En plus, il écrit :

La part de réalité effective cachée derrière tout cela et volontiers déniée, c’est que l’homme n’est pas un être doux, en besoin d’amour, qui serait tout au plus en mesure de se défendre quand il est attaqué, mais au contraire il compte aussi à juste titre parmi ses aptitudes pulsionnelles une très forte part de penchant à l’agression.

En conséquence de quoi, le prochain n’est pas seulement pour lui une aide et un objet sexuel possible, mais aussi une tentation, celle de satisfaire sur lui son agressivité, de l’utiliser sexuellement sans son consentement, de s’approprier ce qu’il possède, de l’humilier, de lui causer des douleurs et de le martyriser.

08:42 Écrit par Charly Schwarz dans Femmes, France, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/06/2011

Qui utilise GeTag ?

getag.jpg

« GeTag est une application permettant de gérer des tags virtuels. Un tag virtuel est une sorte de Post-It numérique consultable et éditable depuis un dispositif mobile. Ces tags peuvent être consultés sur une carte, mais aussi en réalité augmentée, où ils apparaîtront en superposition à la vue de l'utilisateur »

C’est ce qu’indique  Michel Deriaz sur le site du projet.

Mais à ce jour seulement 30 tags ont été posté, et la saison touristique démarre...

Combien de fois le programme a été chargé ?

Combien de visiteurs par jour ?

Sur la page Facebook, le dernier message date du 15 septembre…

 Et dire que ce projet a été financé par de l’argent public, Ville de Genève et Office du Tourisme !!!

 

21:01 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Général, Genève, Loisirs, Médias, Musique, Sports, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/06/2011

Employeur devant le Tribunal fédéral

tribunal.jpg

Connaissez-vous un employeur installé à Genève occupant près de 3500 personnes et qui aurait plusieurs procès en cours devant le Tribunal des Prud’hommes, lequel tribunal aurait rendu 6 jugements en l’espace de 6 mois ?

Posez la question au Tribunal des Prud’hommes, la réponse sera négative : « il n’y a aucun employeur qui rencontre autant de difficultés dans les rapports de travail ».

Et pourtant cet employeur existe bel et bien ; c’est la Ville de Genève qui enregistre plusieurs procès devant le Tribunal administratif

Le Tribunal Administratif a rendu les 5 arrêts en insertion, un 6ème arrêt est attendu ces jours.  

Sur ces 5 jugements rendus, 3 font l’objet d’un recours devant le Tribunal fédéral.

Combien cela coûte-t-il aux contribuables ? Quel est le climat de travail en Ville de Genève ?

 

A consulter le rapport de la Cours de Compte

Ci-dessous, les arrêts du Tribunal Administratifs:

ATA_000060_2011_A_1979_2010.pdf, ATA_000142_2011_A_2806_2008.pdf, ATA_000163_2011_A_1476_2010.pdf, ATA_000301_2011_A_194_2011.pdf, ATA_000836_2010_A_2938_2009.pdf

 

09:54 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

23/05/2011

Les entreprises se méfient de leurs clients

Internet.JPG

Un cycle s'achève: celui qui a conduit les entreprises à se doter de puissants outils de connaissance de leurs clients, de personnalisation de leurs offres, d'optimisation tarifaire, de gestion du risque, etc. Et bien sûr sans rien partager de cette intelligence avec leurs clients.

Des clients qui ne sont plus de vrais interlocuteurs, qui n’ont plus de marge de négociation, qui ne comprennent plus grand-chose aux gammes et aux tarifs délibérément opaques.

Mais qui commencent désormais à se défendre, d’abord individuellement puis par leur désengagement et leur infidélité.

Mais aussi de plus en plus souvent collectivement, en s'appuyant sur l'Internet.

12:04 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/05/2011

L’affaire DSK ‘’commentée’’ par Sigmund Freud

freud.JPG

Freud pose une question rhétorique: qu’est-ce qui procure à l’être humain «les plus fortes expériences vécues de satisfaction, lui fournissant à proprement parler le modèle du bonheur» ?

 

Ce sont les «relations sexuées » et c’est pourquoi l’homme a décidé de placer « l’érotisme génital au centre de la vie».

La pulsion sexuelle est si puissante que toute la réalité extérieure devient un simple moyen de l’assouvir.

Si l’homme n’est pas freiné, rien ne peut entraver sa quête du climax sexuel. Animé par la libido, agressif par nature, il ne cherche qu’à satisfaire son inextinguible appétit sexuel. En fait, c’est un monstre.

 

En plus, il écrit :

La part de réalité effective cachée derrière tout cela et volontiers déniée, c’est que l’homme n’est pas un être doux, en besoin d’amour, qui serait tout au plus en mesure de se défendre quand il est attaqué, mais au contraire il compte aussi à juste titre parmi ses aptitudes pulsionnelles une très forte part de penchant à l’agression.

En conséquence de quoi, le prochain n’est pas seulement pour lui une aide et un objet sexuel possible, mais aussi une tentation, celle de satisfaire sur lui son agressivité, de l’utiliser sexuellement sans son consentement, de s’approprier ce qu’il possède, de l’humilier, de lui causer des douleurs et de le martyriser.

06:30 Écrit par Charly Schwarz dans Femmes, France, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

05/05/2011

Emplois de Solidarité : de qui se moque-t-on ?

Les emplois temporaires cantonaux (ETC) qui ont été supprimé dans la nouvelle loi sur le chômage… Et soudainement ils réapparaissent de manière déguisés et je prends pour exemple l’article du GHI de ce jour « Emploi de solidarité en accusation » en page4 de l’édition du4/5 mai.

Où il est expliqué que des emplois de solidarités ont été créé au sein de la Bibliothèque cantonale ; ces postes n’étaient-ils pas occupés par des ETC ?

Depuis quand la Bibliothèque cantonale fait partie du marché complémentaire de l'emploi ?

 

Et les 80 millions de francs consacrés chaque année à la lutte contre le chômage ont-ils été bien et entièrement utilisés afin de dynamiser le retour à l'emploi ?

 

Combien de bénéficiaires ont retrouvé un emploi dans le marché primaire et combien sont retournés au chômage ?

 

15:10 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Economie, Genève, Médias, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/05/2011

Prof révoqué : déni socialiste

urnes.jpg Depuis mai 2010, selon la Tribune de Genève du 3 mai, les dirigeants socialistes étaient au courant des comportements inappropriés du prof révoqué.

Si le syndicat, les parents d’élèves et le corps enseignant ont la nausée, le parti socialiste en couvrant l’enseignant est le premier responsable de ce malaise.

Oser présenter ce prof sur la liste du parti socialiste, pour les élections au Conseil municipal du 13 mars, démontre le peu de respect que les dirigeants socialistes portent à leurs électeurs et à l’esprit de la démocratie.

Il est temps qu’ils prennent leurs responsabilités…

10:21 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Formation, Général, Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

11/01/2011

Les enjeux de notre sécurité

La sécurité à laquelle nous aspirons est influencée par de nombreux facteurs d’une société en pleine évolution.

L’évolution du contexte géostratégique a fait émerger de nouvelles menaces dont l’intensité peut miner la crédibilité des états.

Le profil démographique connait deux profonds changements ; la croissance de la population et son vieillissement général.

Il faut savoir que plus des ¾ de la population vivront, à terme, dans des zones urbaines, les forces de sécurité devraient en tenir compte.

La progression du nombre de personnes âgées dont la vulnérabilité, les inquiétudes et les attentes spécifiques en termes de proximité et de réactivités doivent être satisfaites.

Plus globalement, l’individualisme et le recul des valeurs structurantes contribuent à une altération du respect, et ainsi, les individus en mal de repères ont du mal à différenciés le licite de l’interdit.

 

12:07 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/11/2010

Osons, une alternative à la peur !

La question du désir est centrale, si nous voulons réorienter nos modes de production, de consommation et de vie. Il ne faut pas seulement proposer une transition vers des sociétés plus sobres : il faut aussi que cette plus grande simplicité soit désirable, qu’elle s’accompagne d’une meilleure qualité de vie.

Il nous faut changer en profondeur nos systèmes de rétribution fondés sur la course à l’avoir et la possession. Ces systèmes s’appuient sur le paradigme de la rareté : gagner de l’argent, prendre le pouvoir, acquérir la gloire, cumuler les conquêtes …

C’est toujours le couple » rareté/possession » qui est au cœur du processus. Et le plaisir est lié à cette possession.

Organiser la rareté est un élément constitutif du paradigme de la possession. Lequel a aussi une conséquence : la peur. Peur de perdre ce pouvoir, cet argent, cette gloire si difficilement acquis.

Chacun peut trouver sa place sans opprimer l’autre. Chacun trouve un sens à sa vie, sans que ce sens en exclue d’autres, possibles, pour d’autres êtres humains.

Osons, une alternative à la peur ! Pourquoi ne serait-elle pas « politique » ?

10:32 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Médias, Monde, Nature, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

28/10/2010

Climat : les conclusions de l’académie des sciences…

« Plusieurs indicateurs indépendants montrent une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003. Cette augmentation est principalement due à l'augmentation de la concentration du CO2 dans l'atmosphère » écrit l'Académie dans ses conclusions.

« L'augmentation de CO2 et, à un moindre degré, des autres gaz à effet de serre, est incontestablement due à l'activité humaine », ajoute le texte.

 

LES CONCLUSIONS :

 

• Plusieurs indicateurs indépendants montrent une augmentation du réchauffement climatique de 1975 à 2003.

• Cette augmentation est principalement due à l’augmentation de la concentration du CO2 dans l’atmosphère.

• L’augmentation de CO2 et, à un moindre degré, des autres gaz à effet de serre, est incontestablement due à l’activité humaine.

• Elle constitue une menace pour le climat et, de surcroît, pour les océans en raison du processus d’acidification qu’elle provoque.

• Cette augmentation entraîne des rétroactions du système climatique global, dont la complexité implique le recours aux modèles et aux tests permettant de les valider.

• Les mécanismes pouvant jouer un rôle dans la transmission et l’amplification du forçage solaire et, en particulier, de l’activité solaire ne sont pas encore bien compris. L’activité solaire, qui a légèrement décru en moyenne depuis 1975, ne peut être dominante dans le réchauffement observé sur cette période.

• Des incertitudes importantes demeurent sur la modélisation des nuages, l’évolution des glaces marines et des calottes polaires, le couplage océanatmosphère, l’évolution de la biosphère et la dynamique du cycle du carbone.

• Les projections de l’évolution climatique sur 30 à 50 ans sont peu affectées par les incertitudes sur la modélisation des processus à évolution lente. Ces projections sont particulièrement utiles pour répondre aux préoccupations sociétales actuelles, aggravées par l’accroissement prévisible des populations.

• L’évolution du climat ne peut être analysée que par de longues séries de données, à grande échelle, homogènes et continues. Les grands programmes d’observations internationaux, terrestres et spatiaux, doivent être maintenus et développés, et leurs résultats mis à la libre disposition de la communauté scientifique internationale.

• Le caractère interdisciplinaire des problèmes rencontrés impose d’impliquer davantage encore les diverses communautés scientifiques pour poursuivre les avancées déjà réalisées dans le domaine de la climatologie et pour ouvrir de nouvelles pistes aux recherches futures.

 

(Rapport complet disponible en téléchargement)

13:54 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Genève, Médias, Monde, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

27/10/2010

Nos habitudes de consommation…+ 12%

Les dépenses de consommation des ménages par personne ont augmenté de 12% entre 1990 et 2008 pour s’établir à 35'512.-

L’augmentation de la consommation totale n’est pas seulement due à l’accroissement de la population mais également aux modifications des habitudes de consommation individuelles.

 

Répartition des dépenses de consommation

Loyer du logement, électricité, gaz, combustibles : 24%

Santé : 15%

Alimentation : 14%

Transports et communication : 11%

Loisirs, spectacles, formation et culture : 8%

Ménage : 4%

Habillement : 4%

Autres biens et services : 20%

 

Les dépenses de consommation par personne se calculent en divisant la consommation des ménages par la population résidante moyenne (source OFS).

 

14:07 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Genève, Médias, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/10/2010

1,5 milliard de touristes en 2020 : la nécessité de passer au durable !

tpousirme vert.jpg

Le tourisme international représente 880 milliards de dollars, soit 12% du PIB mondial.

Mais ce poids lourd de l'économie est aussi l'un des moins bons élève en termes d'émission de gaz à effets de serre : transports aériens, hébergement, activités touristiques. Le secteur figure parmi les plus friands en énergie, face à la montée en flèche du nombre de touristes, le recours aux alternatives responsables est plus que jamais une nécessité. Car d’après l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), la planète comptera 1,5 milliard de touristes en 2020, soit presque trois fois plus qu’il y a 20 ans.

 

De quoi inciter l’industrie touristique à passer au durable. «Ecotourisme», «tourisme solidaire», «responsable» ou «durable», ce vocabulaire s’entend donc désormais chez beaucoup d’agences de voyages. La difficulté étant de s’y retrouver, tant cette offre est diverse. Car à l’heure de la compensation carbone, l’industrie du tourisme se doit de montrer l’exemple.

 

Le rapport «Changement climatique et tourisme: faire face aux défis mondiaux» stipule que l’industrie touristique est responsable de 4,9 % des émissions mondiales pour l’année 2005.

 

Bonnes vacances !

12:21 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Nature, Politique, Suisse, Vaud, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/10/2010

Affaire Genilem : article paru dans Sit’info du mois d’octobre

Passablement des lecteurs de ce blog ne sont pas abonnés à Sit’info, c’est pour apporter un nouvel éclairage sur « L’Affaire Genilem » que je publie ci-dessous l’intégralité de l’article ou en pdf (téléchargez ici) 

Pierre Kunz et Philip e Gaemperlé Le génie ils l'aiment ...

... mais ce n'est pas réciproque. Les respectivement Président et Directeur de Genilem ont une conception de la gestion d'entreprise, et du personnel, qui, à défaut d'être très originale, mérite d'être exposée comme un bel exemple
d'un certain libéralisme économique
en actes.

Lire la suite

15:59 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Formation, Général, Genève, Médias, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/10/2010

Dis, papa...c’est quoi les « cleantech » !

clennetch.jpg

Les cleantech correspondent à un mode de gestion respectueux des ressources qui s’inscrit par là même dans la durée. Elles regroupent les technologies, les processus de fabrication et les services qui contribuent à protéger et à préserver les ressources et les systèmes naturels.

 

Tous les maillons de la chaîne de création de valeur sont concernés, du domaine recherche et développement aux exportations en passant par la production de biens d’investissement.

 

Les cleantech portent notamment sur les domaines suivants :

 

·        Energies renouvelables, efficacité énergétique, stockage de l’énergie.

·        Matériaux renouvelables, utilisation efficace des ressources et des matériaux (gestion des déchets et recyclage compris).

·        Gestion durable de l’eau.

·        Mobilité durable.

·        Gestion durable de l’agriculture et de l’exploitation forestière.

·        Biotechnologie blanche, verte et jaune.

La biotechnologie blanche englobe les applications dans les domaines de la pharmacie, des bioplastiques et des biocarburants ; la biotechnologie verte, les applications dans les domaines de l’agriculture et de la production de denrées alimentaires (processus de fermentation, culture et génétique) ; la biotechnologie jaune, les applications dans le domaine environnemental (décontamination des sols).

·        Technique environnementale au sens strict du terme (y compris technique de mesure, assainissement des sites contaminés, technique des filtres, etc.)

 

Les cleantech ne sont pas une branche au sens traditionnel, mais possèdent un caractère transversal.

11:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Genève, Humour, Médias, Monde, Nature, Politique, Science, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook