26/08/2009

Genève ; la « guerre » des bancs publics

bancs publics.jpg

HALLUCINANT !!!

Les bancs verts sont à Manuel Tornare, tandis que les bancs bruns sont à Rémy Pagani.

Et je ne vous parle pas de la « guerre » entre le canton et la ville au sujet des déchets !

 

11:25 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Humour, Images, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Micheline Calmy-Rey et Hans-Rudolf Merz organissent l'enterrement de la démocratie de concordance, et c’est tant mieux !

merz et rey.jpg

Aujourd’hui, quand nos ministres négligent un problème urgent, celui-ci tend à provoquer la création de mouvements civiques, de partis spécialement formés pour l'occasion, voire de courants dissidents au sein même des partis gouvernementaux.

La démocratie de concordance est tout à la fois la cause et la conséquence de la faiblesse de notre gouvernement et de sa capacité réduite de mobilisation.

La culture de la concordance disparaît sous les actions des médias qui personnalisent la politique et par des ministres qui adaptent leur message et leur style à ces nouvelles formes de communications.

Au parlement, les différentes forces en présence ne travaillent plus ensemble. Les institutions politiques, qui dépendent de la concordance ont perdu toute leur valeur.

La concordance n’empreint plus notre culture politique : les conflits sont gérés avec de plus de plus d’agressivités et l’adversaire n’est plus considéré comme un représentant légitime. La concordance ne mise plus sur des processus de négociation qui exige la connaissance de toutes les positions

La concordance est une compétence que le peuple suisse a acquise et, peu à peu, abandonnée. Elle ne fait plus partie de l’image que la Suisse s’est construite. Elle n’est plus un atout de la Suisse dans la compétition mondiale.

La démocratie de concordance favorise le pouvoir de l’Administration  et les ententes néo-corporatistes; elle est responsable d'un certain immobilisme politique et de l'abstentionnisme.

La démocratie de concordance a vécu !

Dans une démocratie d'alternance, le débat s’enrichira et deviendra véritablement politique.

 

 

06:07 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

25/08/2009

Oui, je suis de droite… ET de gauche !

Je suis de droite, parce que la responsabilité est une valeur démocratique et que l'Etat ne doit pas rendre ses administrés dépendants, mais il doit tout mettre en œuvre pour leurs faires retrouver  autonomie et dignité.

 

Je suis de gauche, parce que la solidarité est valeur  essentielle pour moi, elle est ce lien qui crée un sentiment d'appartenance qui permet le « vivre ensemble ».


Je suis de droite, parce qu'il faut un Etat facilitateur, souple et une administration restreinte qui ne doit pas materner ses citoyens mais les aider à créer et à prendre des risques.

 

Je suis de gauche parce que je souhaite un Etat fort qui restaure des règles sociales et d'équité, qui assure aux meilleures conditions l'accès aux services essentiels (éducation, santé, logement, sécurité, mandats publics, social).

 

Je suis de droite parce qu'il faut restaurer l'idée d'autorité et que l'Etat doit en assumer sa part de responsabilité.

 

Au-delà de ces stéréotypes, je pense que les clivages et les choix de société d'aujourd'hui qui vont avoir un impact sur notre avenir ne correspondent plus à la pseudo-fracture droite/gauche que veulent nous vendre 90% des politiques qui en ont fait une rente de situation.


On nous vend une organisation de la pensée politique issue du XVIIIème siècle alors qu'au XXIe  se déroule une réorganisation de la société via le flux d'information, l'impact de l'homme sur la nature et la terre sans précédent, un mélange de culture et un remodelage du monde, comme l'humanité n'en a jamais connus.

 

Les vrais défis sont à venir. Je suis un progressiste !

16:43 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Comment laisser une place à l’autre-différent

handicap.jpg

Reconnaître les personnes en situation de handicap comme des citoyens dont la dignité doit respectée, nous en sommes tous convaincus,  mais comment passer, les uns et les autres de la parole aux actes ?

La problématique, aujourd’hui, peut être posée dans les termes suivants :

Comment laisser une place à l’autre-différent  pour que sa dignité retrouve une position :

- hors de l’assistance généralisée et de la surprotection paternaliste ;

- hors d’une volonté d’intégration à tout prix qui dénie les différences ;

- hors d’une exclusion pure et simple d’un monde où la compétition est reine ?

Répondre à cette question incombe d’abord, j’en ai la conviction, aux  personnes en situation de handicap elles-mêmes que ces différentes logiques d’assistance, d’intégration, d’exclusion privent d’une prise de parole, en raison des représentations projetées sur elles.

Mais la mise en œuvre d’une réponse est complexe, je vous l’accorde.

 

07:04 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

24/08/2009

Je suis candidat au Grand Conseil, pourquoi ?

Je suis candidat car Genève est, encore, enviée de tous, mais cet équilibre est fragile. Il faut préparer notre avenir, sinon nous resterons à la traine d’un monde nouveau qui se construit.

Je suis candidat pour défendre le développement durable (économie, social et environnement).

Mes valeurs sont l’échange, le partage et l’amitié.

Lire la suite

17:58 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

23/08/2009

Justice et réalités sociales

justice.jpg

Dans un monde en pleine évolution, la justice semble avoir de la peine à trouver des voies pour se réformer.

Paradoxalement, la population qui se montre toujours très critique à l’égard du système judiciaire, se tourne de plus en plus vers lui pour régler les problèmes de la vie quotidienne.

Cette « juridicarisation » de la société, associée à la progression de la complexité de certains types de délinquance entrainent une explosion des contentieux que l’institution à de la peine à résorber et remet en cause le caractère généraliste du magistrat.

De nouvelles réponses doivent être trouvées pour apporter une réponse pénale à des faits qui sont actuellement pas traités, et qui créent de vives tensions avec les administrés.

Des tensions sont également apparues au sein de la magistrature qui ont initié certains magistrats à préconiser une séparation plus nette entre les pouvoirs et à connecter l’action judicaire avec des réalités budgétaires qui  s’appliquent à tous.

 

15:05 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

22/08/2009

Sécurité privée : un marché en expansion

marché de la sécurité.jpg

L’état, dont le citoyen, exige une réponse  immédiate, personnalisée et professionnelle à ses préoccupations, éprouve de plus de difficultés à satisfaire aux besoins multiples. Le marché de la sécurité privée, avec une certaine opportunité, permet de combler ce manque.

Ce grand besoin de sécurité à ouvert la voie au développement tous azimut de société privées de sécurité. Elles envahissent des champs de plus en plus étendus, grâce, notamment, par l’utilisation des nouvelles technologies de plus en plus sophistiquées.

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à CHF 720 millions, le marché de la sécurité privée est en pleine expansion en Suisse. La répartition du marché était, en 2006, de 78% de surveillance, 8,5% de transports de biens, 6,2% de gestion d'alarmes, 6,1% de sécurité aéroportuaire et 1,2% de protection de personnes. Cette répartition n'a pas foncièrement changé depuis.

Et c’est l’ensemble des secteurs connait une croissance : gardiennage, surveillance humaine, protection rapprochée, contrôle d’accès, vidéo/télé surveillance et sécurité informatique.

La sécurité est devenue un produit de consommation courante, facilement accessible aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et administrations publiques.

Les causes de l’expansion continue de ce marché sont multiples. La menace terroriste comme la progression de la délinquance et du sentiment d’insécurité qui exacerbent les attentes de la population sont évidentes.

Les sociétés de sécurité privées viennent même, par certains aspects, concurrencer l’état, ce qui suscite certaines inquiétudes.

Pour en savoir plus :

« La sécurité privée en Suisse » par Christophe Wailliez

16:21 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Merci, Monsieur Merz !

merz.jpg

Nous n’avions pas besoin de demander pardon, mais il est nécessaire de savoir dire merci.

Merci pour nos deux ressortissants et leurs familles, merci pour avoir mis fin à une pantalonnade, merci d'avoir réussi où d'autres ont échoués.

Dire merci, c’est une marque de grandeur, c’est reconnaître les autres.

Si nos ministres sont, parfois, découragés et démotivés, peut-être est-ce parce que nous ne leur avons jamais exprimé notre gratitude pour ce qu’ils font ?

Le courage de dire merci transforme non seulement la personne qui profite de ce jugement, mais aussi le milieu, le monde, et ceux et celles qui nous entourent.

La gratitude est créative. Ceux et celles qui sont liés par la gratitude trouvent constamment en eux de nouvelles forces.

Plus quelqu’un est reconnaissant et plus il s’enrichit. Les gens reconnaissants rassemblent dans leurs souvenirs toutes les belles expériences du passé, comme le dit le proverbe :

« le cœur retient ce que la mémoire oublie ».

07:55 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

20/08/2009

Penser, décider et agir

police genevoise.jpg

La sécurité, comme tout système, repose sur une construction délicate où de nombreux éléments entrent en jeu et interfèrent. Toutefois, ici comme dans tant d’autres domaines, l’homme, son intelligence et ses bras, est au cœur de l’alchimie.

Il pense, décide et agit. Il représente le centre de tout management.

L’homme imagine et conduit des politiques publiques ou, il dirige les volontés privées pour créer un marché. Il influe directement sur les équilibres car il est policier, gendarme, ASM, magistrat ou élu.

Il nous faut donc avant tout porter notre attention sur lui en tant qu’acteur de notre sécurité, et j’ai encore la faiblesse de penser qu’il est le maillon primordial.

08:24 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

19/08/2009

Les enjeux de notre sécurité

personnes agées.jpg

La sécurité à laquelle nous aspirons est influencée par de nombreux facteurs d’une société en pleine évolution.

Le profil démographique connait deux profonds changements ; la croissance de la population et le vieillissement général.

Cette progression du nombre de personnes âgées dont la vulnérabilité, les inquiétudes et les attentes spécifiques en termes de proximité et de réactivités doivent être satisfaites.

Il faut savoir que plus des ¾ de la population vivront, à terme, dans des zones urbaines, les forces de sécurité devraient en tenir compte.

D’une autre part, une partie de la population est confrontée à de véritables difficultés : chômage, pauvreté.

Plus globalement, l’individualisme et le recul des valeurs structurantes contribuent à une altération du respect.

Les individus, en mal de repères, ont du mal à différenciés le licite de l’interdit.

La libre circulation des personnes et des biens, mais surtout la gestion des flux migratoires nécessite une solidarité et une entente entre les états.

Finalement, l’évolution du contexte géostratégique a fait émerger de nouvelles menaces dont l’intensité peut miner la crédibilité des états.

 

08:26 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Science, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

18/08/2009

La sécurité est un enjeu politique, pas électoraliste.

En cette période électorale chacun y va de ses récriminations. Mais notre sécurité, ou le rétablissement de notre sécurité, est un enjeu de démocratie bien vécue.

Un état qui désire lutter contre l’insécurité à deux moyens d’action :

1)   Prendre des mesures à court terme, qui doivent se traduire par des résultats rapides et visible, par exemple appliquer la loi.

2)   Agir sur le long terme, avec un objectif avoué de s’attaquer à la source des problèmes.

Il est possible d’agir sur l’état d’esprit de la population par une campagne d’information qui décrit le vrai visage de la délinquance, chiffres à l’appui, de l’insécurité par opposition à des portraits parfois dévastateurs dressés par les politiciens et les media

Des mesures de prévention situationnelles doivent être envisagées :

Ø meilleure affectation des forces de police et de gendarmerie,

Ø optimisation de l’éclairage public,

Ø installation de caméras de surveillance.

Il est aussi nécessaire d’améliorer les rapports entre personnes au sein de la société, par des améliorations urbanistiques (parcs publics accueillants et propre, lieux de rencontre aménagés, etc.)

Sans oublier le développement d’actions directes auprès des populations, telles que la médiation de quartier, comme entamée dans le quartier de St-Jean ou à la Coulouvrenière.

Il est temps d’appliquer une politique préventive vissant à réduire les occasions de commettre des délits, par une collaboration plus étroite entre la population et la police. Seul moyen d’optimiser la lutte contre l’insécurité !

 

15:37 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

15/08/2009

Sécurité au quotidien

Le besoin de sécurité compte parmi les attentes le plus pressante de la population.

Il appelle l’action de professionnels aptes à maitriser la diversité des espaces de vie et à agir de manière appropriée.

Mais quel est le meilleur angle pour comprendre les phénomènes d’insécurité et concevoir une stratégie de réponse ?

 Faut-il s’intéresser prioritairement :

> à l’Homme en tant qu’acteur de la sécurité, victime au auteur,

> aux logiques de vie qui prévalent dans la Cité,

> aux technologie de plus en plus présentes dans notre société ?

Et pour toutes les personnes qui s’intéressent à la sécurité, je recommande la lecture du cours du Michel Foucault «Sécurité, Territoire, Population» donné au Collège de France.

Excellente fin de semaine à tous/tes.

  

14:41 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Insécurité et responsabilité politique

Les instances politiques limitent trop souvent le débat à un nombre restreint de problèmes, parce que ce sont des problèmes qu’elles « pensent pouvoir contrôler », plutôt que de s’attaquer aux problèmes fondamentaux  et qui nécessiteraient une refonte importante et coûteuse des politiques actuelles.

Il faut mettre en avant la responsabilité du politique qui doit répondre de ses paroles. ..et surtout de ses actes ! (ou mieux dit : de leurs absences).

Il  serait souhaitable que les discours de nos gouvernants prônent l’effort de construction et cessent de critiquer  l’insuffisance de résultats rapides.

Mais, je peux comprendre puisque l’élu politique est lui aussi soumis aux lois du marché.

07:18 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

14/08/2009

Lutte contre l’insécurité ; quelques pistes…

La lutte contre l’insécurité, au-delà mesures à court terme (réaffections des missions des gendarmes, optimisation de l’éclairage et  installation de caméra de surveillance) nécessite un travail de prévention sur le long terme, qui devrait veiller à :

>rétablir un système d’instruction performant,

>réguler le marché du logement,

>optimiser le processus de participation des immigrés,

Et bien évidemment, combattre la criminalité.

Thèmes itératifs que l’Etat a bien de la peine à traiter, il faut bien le reconnaitre !

08:44 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

13/08/2009

La sécurité est un droit humain, la garantir est un devoir d’Etat.

L’un des fondements de la démocratie est de garantir la sécurité de chacun.

Pour cela, nous avons aliéné une partie de notre liberté à l’Etat, celui –ci c’est engagé à assuré la sécurité de chacun.

Un gouvernement qui renonce à garantir l’intégrité des ses administrés met en danger la démocratie.

Il est nécessaire de rechercher des formes complémentaires ou originales de justice destinées à contrebalancer l'échec des systèmes judiciaires classiques.

Comme par exemple de développer une justice restauratrice qui met l'accent sur la médiation et le dialogue, ainsi que sur les droits de l'homme de la victime et ceux du délinquant. Avec pour but de remédier à la rupture entre le délinquant et la communauté.

Et de rassembler des statistiques fiables afin de qualifier et de quantifier la délinquance.

16:19 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

VoteWatch> la position des candidats sur les listes électorales influence leur éligibilité

Le 24 août approche, c’est le délai pour le dépôt des listes pour l’élection des députés genevois…

Il me semble intéressant d’analyser le rôle que peut jouer la position de chaque candidat sur sa liste…

L’importance de la position de chaque candidat sur une liste n’est pas une chose aisée, car elle influence son éligibilité. Les chiffres (grand conseil, 2005) le prouvent !

80% des élus figuraient dans les premières moitiés et 70% dans les premiers tiers !

 

 

Bien sûr, ces chiffres varient d’une liste à l’autre :

Les Verts : 75% > ½ et 63% > 1/3

Radical : 58% > ½ et 42% > 1/3

Les Socialistes : 94% > ½ et 82% > 1/3

Libéral : 83% > ½ et 78% > 1/3

PDC : 75% > ½ et 58% > 1/3

UDC : 82% > ½ et 73% > 1/3

MCG : 89% > ½ et 78% > 1/3

 

N.B. Plus de d’informations dans le groupe VoteWatch sur Facebook

 

 

02:36 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

12/08/2009

Devons-nous avoir peur ?

A Genève qui est encore un lieu de relative sécurité, cette question est pertinente face à la peur réellement ressentie par de trop nombreuses personnes.

Les raisons de l’insécurité existent et ne sont pas toutes connues, mais les risques sont inferieurs aux craintes ressentie par la population.

Il est important de réorienté les discours sécuritaires vers une objectivité perdue et qui, sans combattre aucunement le sentiment d’insécurité, construit petit à petit une société qui a peur de tout et de rien, sans savoir pourquoi.

Toutefois, il serait utile de poser la question de la pertinence de l’action sociale à ce niveau.

Est-ce que notre gouvernement recoure aux bons outils ?

A-t-il vraiment compris l’insécurité ?

A-t-il réellement envie de la combattre ?

 

13:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : éle | |  Facebook

Privilèges individuels vs droits collectifs

droits collectifs.jpg

Le mélange des cultures et le développement de l’individualisme qui en découle ont diminué grandement la pression qu’exerçaient les mœurs communes sur les comportements individuels.

Si bien que les repères sûrs ont disparu et que chacun est confronté à se forger un jugement personnel sur la moralité de ses actes.

Il s’ensuit que l’individualisme s’impose avec les travers qui en découlent : envie, avarice, égoïsme…

Cette volonté de puissance produit une société où les privilèges individuels priment sur les droits collectifs, comme les tribunaux semblent le confirmer de plus en plus.

10:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

11/08/2009

Petit manuel de sagesse politique

En cette période « pré-électorale », il est de bon ton de rouvrir le petit manuel de sagesse politique !

Extraits :

"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :

le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération". James Freeman Clarke (1810-1888)

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux l'autorité de personne, alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."  Platon (IVe siècle av. J.C.)

"Celui qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l'action."
Lao Tseu (570-490 av.J.C.)

Retrouvez plus de 2’500 de ces bons mots dans le livre  "La Politique en citations". Souvent drôles, parfois féroces, toujours pertinentes dans leur impertinence même, vous serez étonnés de l'actualité de citations datant parfois de plusieurs millénaires !

Bien plus qu'un simple recueil, ces quelque 2500 citations empruntées à près de 600 auteurs constituent un véritable "Petit manuel de sagesse politique".

 

15:45 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

09/08/2009

VoteWatch > Cet automne peu de places pour les « petits nouveaux » au Grand-Conseil genevois.

votewatch.jpg

Seulement 30 sièges seront réellement à repourvoir, car 70 députés sortants se représentent …

Mais tous les partis ne sont pas égaux face à l’opportunité d’accueillir  ces « petits nouveau », les chances d’être élu varient d’un parti à l’autre :

PS > 47%, Radical > 33%, Verts > 31%, PDC > 13%, Libéral 13%, MCG 12%. (pas de données pour les députés UDC).

L'opinion publique a tendance à offrir une prime aux députés sortants.

De plus, le sortant bénéficie d'un avantage considérable allant bien au delà de la prime au sortant : accès favorisé aux media (c’est un élu !) maîtrise des enjeux, diverses aides et services (notamment celles du secrétariat du Grand Conseil…

N.B. Plus de d’informations dans le groupe VoteWatch sur Facebook

 

22:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook