04/06/2009

Le soleil se lève à l’ouest… (2)

images.jpg

Si les abus du capitalisme furent corrigés, à l’époque de la révolution industrielle, par l’action des syndicats, les abus du libéralisme en période de mondialisation ne peuvent être corrigés que par une meilleure organisation de ceux qui en sont exclus.

L’accès au capital est l’une des voies pour y arriver.

Ouvrir l’accès au crédit à tous les acteurs économiques favorise la réussite personnelle, mais aussi l'égalité des chances et la préservation du capital social.

Dans cette humanisation du libéralisme, le développement du micro crédit peut jouer un rôle important.

17:51 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/06/2009

Une Charte pour Genève

Une Charte pour reconnaître les valeurs communes que nous partageons, pour faciliter le développement harmonieux de notre canton.

 

Une Charte établit, dans une approche novatrice en instituant le principe de droits et aussi de responsabilités.

 

Une Charte devrait prévoir l’engagement concret de Genève et de tout son personnel dans l’amélioration constante des services offerts à la population.

 

En plus de rapprocher les habitant/es, les élu/es et l’administration, Genève se donnerait, avec une Charte, un outil essentiel pour bâtir un avenir reposant sur les valeurs qui nous animent : l’ouverture aux autres, le respect de la dignité humaine, la solidarité, la transparence et la démocratie.

 

Par une Charte, Genève affirmerait son engagement à développer avec les habitant/es le respect de ces droits et l’exercice de ces responsabilités et à en assurer l’application.

Lire la suite

16:29 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Le soleil se lève à l’ouest… (1)

images.jpg L’évolution des technologies de communication globalise les marchés et s’y opposer c’est aller à contresens de l’histoire.

Il est important d’ouvrir les bénéfices de la mondialisation à tous les acteurs économiques, en jouant le jeu de l’économie de marché, sans accepter « la société de marché».

Cette évolution a réduit les distances. Chaque jour, nous voyons à la télévision les reportages, qui déversent des images des catastrophes et des famines. Tous les jours, en sens inverse, les hommes et les femmes du tiers-monde voient notre richesse.

Cette  mondialisation de l’information diffuse dans les pays pauvres les messages de la société de consommation. Elle fait la publicité de tous les biens, que seuls ceux qui gagnent bien leur vie peuvent s’offrir.

On ne peut impunément induire en tentation et refuser, faute de travail et de revenu suffisants, l’accomplissement des désirs suscités.

Il est temps d’aller au-delà de cette mondialisation d’images...

et de passer aux actes !

11:46 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

27/05/2009

Constituante : la coprésidence est-elle légale ?

images.jpg

Rien dans le mandat confié par les citoyens genevois aux constituants (PL 9666) n’indique qu’il faille 4 co-présidents pour gérer notre assemblée constituante…

Quant on se penche sur les coûts engendrés par cette présidence à 4, on constate que cette « genevoiserie » coûte plus de 250'000.-/an, soit plus de 60'000.-/an par titulaires.

A titre de comparaison, un constituant de base coûte moins de 20'000.-/an, soit 3 fois moins.

Est-ce bien raisonnable de dépenser autant pour une présidence invisible?

22:13 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

L’abandon de la concordance… aucun effet pour la Suisse !

images.jpg

La culture de la concordance disparaît sous les actions des médias qui personnalisent la politique et par des politiciens qui adaptent leurs messages et leur style à ces nouvelles formes de communications.

Si la concordance disparaît, la Suisse n’en paiera pas le prix fort. Dans une démocratie d'alternance, le débat s’enrichira et deviendra véritablement politique.

Au parlement, les différentes forces en présence ne travaillent plus ensemble. Les institutions politiques, qui dépendent de la concordance ont perdu toute leurs valeurs.

La concordance n’empreint plus notre culture politique : les conflits sont gérés avec de plus de plus d’agressivités et l’adversaire n’est plus considéré comme un représentant légitime. La concordance ne mise plus sur des processus de négociation qui exige la connaissance de toutes les positions.

La concordance ne fait plus partie de l’image que la Suisse s’est construite. La concordance est une compétence que le peuple suisse a acquise et, peu à peu, abandonnée au profit des « politiques ».

La concordance n’est plus l’un des atouts de la Suisse dans la compétition mondiale.

11:33 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/05/2009

Salaires de nos parlementaires…

images.jpg

La session  d’été débute…

En cette période de remise en question des rétributions de nos dirigeant et face à la demande présentent de parlementaires pour les diligenter, il reste difficile de connaitre celles de nos parlementaires…

Ce qui n’est pas le cas des principaux pays européens :

 

 CHF

France

Allemagne

Espagne

Gr-Bretagne

Salaire de base :

8'065

11'168

4'757

8'996

Frais :

8’882

5'755

2'773

3'462

Secrétariat :

13’695

22'387

*

13'061

Total :

30’642

39'310

7'530

25'519

*Pris en charge directement par le parlement

A quand une transparence des revenus de nos parlementaires ?

13:06 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

23/05/2009

Bénévoles, la pénurie menacerait-elle ?

images.jpg 

La particularité de la vie associative est de faire appel à des bénévoles, que ce soit pour organiser et mettre en œuvre ses activités mais aussi pour l'administrer.

La Suisse compterait près d’un million de bénévoles, accomplissant en moyenne 14 heures par mois, un chiffre en stagnation alors que le nombre d'associations ne fait lui que croître.

La pénurie menacerait-elle ?

Beaucoup de structures peinent à trouver chaussures à leur pied. Dénicher un président, un trésorier, relève de l'exploit. Le manque est en effet particulièrement criant lorsque l'on recherche des bénévoles disponibles au moins quatre heures chaque semaine...

Reste que la désaffection relative pour l'engagement associatif, qui s’inscrirait dans un contexte de mobilisation "zapping", n'est pas seulement le fait des bénévoles.

Les associations se font aussi plus exigeantes. Elles cherchent des compétences. Mais ces exigences en hausses sont-elles accompagnées de mesures concrètes pour satisfaire le besoin d'engagement des bénévoles ?

L'investissement désintéressé est aussi une ressource qui se manage.

Mais rendre le bénévolat attractif c'est surtout associer étroitement les bénévoles au projet de l'association et cela reste, encore plus que le recrutement, la première difficulté des responsables associatifs.

 

06:55 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

20/05/2009

Drôle de canton ! Drôle de système…

images.jpg 

Quel autre canton, quel autre système favorise autant l’implémentation de prédateurs criminels sur son territoire que Genève ?

En utilisant le terme de prédateur, je me repose sur une définition ; un organisme vivant qui capture des proies vivantes pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. Il n’existe pas de meilleures définitions pour définir les criminels qui arpentent nos rues et plus particulièrement celles des Pâquis et des Eaux-Vives.

Toutefois il faut relever qu’on ne peut pas leurs reprocher de chercher pitances dans un environnement aussi laxiste que celui imposé, en son temps, par un chimiste zurichois.

Comment imposer « des jours amandes » à des prédateurs sans existences légales ? Impossible ! Cette mesure a fait aussi son temps.

Nous ne devons plus favoriser ce tourisme criminel sur notre territoire, et imposer à ces prédateurs des mesures de rétentions, pour le moins aussi contraignantes que pour tout autre citoyen ayant commis un délit.

Pourquoi emprisonner un citoyen pour un excès de vitesse et laisser agir impunément ces prédateurs ?

Un centre rétentions destiné à ces criminels est un besoin…

Urgent !

 

11:46 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

14/05/2009

Sommes-nous tous des démocrates ?

images.jpg

Le capitalisme et le néolibéralisme ne sont pas les seuls responsables du démembrement de nos institutions.

Il y a aussi l’extension du pouvoir et du domaine d’action des tribunaux. Des causes et des luttes variées, incluses celles issues des mouvements sociaux, sont de plus en plus souvent amenées devant des tribunaux, où des experts en droit jonglent et finassent sur des décisions politiques dans un langage si complexe et obscur qu’il ne peut être compris que par des légistes spécialisés.

Et en même temps les tribunaux ont dérivé, ils ne décident plus de ce qui doit être interdit mais de ce qu’il faut faire.

Ils sont passés d’une fonction limitative à une fonction législative qui usurpe la tâche classique de la politique démocratique.

S’il est vrai que le règne de la loi est un important pilier de la vie en démocratie, le gouvernement des tribunaux est une subversion de la démocratie, qui inverse l’essentielle subordination du judiciaire au législatif dont dépend la souveraineté populaire.

 

16:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

13/05/2009

Crise de confiance à l’égard des medias classiques

images.jpg

Internautes de tous pays unissez-vous ! Formule remise au goût du jour pour expliquer l’effacement des organisations humaines pyramidales traditionnelles devant des modes de créations collaboratives.

Mais c’est avant tout pour inventer une nouvelle démocratie, fondée sur des formes d’organisation plus participatives.

Cette aspiration est rendue possible par ces medias de masses que sont les blogs et les réseaux sociaux.

Il s’agit là d’un pouvoir en devenir qui entre de plus en plus en compétition avec les ‘’infocapitalistes’’ détenteurs de moyen de production et de diffusion qui s’appuient sur un modèle économique de création et de gestion qui génère du profit en contraignant les usagers à passer par leurs circuits.

Sauf qu’avec Internet, on est entré dans une ère d’abondance, de création de valeur ajoutée par l’innovation. L’évolution des technologies nous offre, aujourd’hui, la possibilité de rassembler des moyens de production et de diffusion permettant de plus en plus aux internautes de s’approprier l’information, de la valider, de la partager et de la diffuser.

La crise de confiance à l’égard des medias classiques a favorisé l’émergence des blogs et du journalisme citoyen avec le risque de surinformation, voire de désinformation.

Mais cette montée en puissance des medias citoyen se traduira par une corégulation et modifiera de manière radicale la relation entre la politique et le citoyen.

08:34 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Solidarité, Techno | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

12/05/2009

Plus de participation contre l’échec de la politique d’intégration

images.jpg

On peut mesurer la réussite ou l'échec d'une politique d'intégration à la valeur économique et au degré de sécurité qu'elle génère.

Une politique d'intégration axée sur la gestion des emplois ne permettra pas de répondre aux défis du futur. Les problèmes linguistiques à l'école, l'isolement des parents et la formation déficiente des jeunes le démontrent clairement.

Une intégration active doit  être considérée comme un investissement permettant de valoriser le potentiel de la population migrante.

Hors,depuis l’entrée en vigueur de la LEtr au 1er janvier 2008 (basée sur un processus de réciprocité auquel les étrangers doivent participer) nous devons malheureusement constater que l’esprit de cette loi est un échec.

Les migrants réclament une politique de participation sociale… Ils manifestent la volonté de participer à la vie économique , d'acquérir une formation, de respecter l'ordre juridique et d’apprendre notre une langue.

A nous de leurs donner les moyens et la motivation de contribuer au développement de notre pays.

Aujourd’hui, nous devons veiller à une meilleure participation des migrants dans tous les rouages de notre société.

13:15 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Formation, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

09/05/2009

Il est temps de reconnaitre la compétence des habitants…

images.jpg

Aujourd’hui, il faut reconnaitre la capacité de chaque habitant à délibérer, avec d’autres, sur le bien commun et sur son aptitude à mettre ses compétences individuelles au service d’un projet commun.

Les habitants de Genève sont capables de se prononcer, en mobilisant pour y parvenir des considérations de justice.

En démocratie l’aptitude à juger des affaires politiques doit être considérée comme universelle.

Il n’existe pas de question complexe qui doit être, à priori, réservée à des spécialistes dès qu’il s’agit d’en juger politiquement.

10:48 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

05/05/2009

Le silence tue…

images.jpg

Le silence est souvent associé à différentes qualités, la modestie, le respect des autres, la prudence, le savoir-vivre.

Et en raison de règles de bienséance profondément enracinées, les gens se taisent pour éviter les ennuis, les conflits et d’autres dangers perçus. Les vertus sociales du silence sont renforcées par nos instincts de survie …

Mais le silence est extrêmement coûteux, avec des conséquences qui peuvent aller de malentendus jusqu’aux troubles neurologiques.

Le silence reste le principal frein aux changements…

Rompre cette spirale du silence est la promesse d’une nouvelle démocratie sociale !

22:05 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

03/05/2009

Le 17 mai, offrez une chance à la République

images.jpg

En qualité de républicain, nous devons refuser la suppression du jury populaire.

Le 17 mai, en refusant un choix imposé par nos différents représentants au Grand Conseil genevois, vous alerterez le Républicain qui veille !

Sinon, comment expliquer à nos enfants que le 17 mai 2009, en pleine connaissance, nous avons accepté que s’installe dans notre Canton les prémisses d’une dictature élective ?

07:02 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

02/05/2009

Avoir le droit à l’autodétermination informationnelle

images.jpg

En complément à l’article du 2 mai de Xavier Alonso dans la Tribune de Genève

Du lever au coucher, nous sommes tous soumis à un traçage

D’abord un traçage dans l’espace à travers le développement des systèmes de biométrie, de vidéosurveillance ou de géo-localisation (téléphones mobiles). Ensuite un traçage dans le temps que permettent les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux sur internet.

Le premier met en cause la liberté d’aller et venir

Le second met en cause la liberté de pensée et d’expression…par exemple des déclarations exhumées dans des moteurs de recherche qui vous obligent de justifier à 40 ans ce que vous avez dit à 20.

Il faudrait aussi mieux réglementer la vidéosurveillance et que son régime juridique soit clarifié au plus vite.

Le préambule de notre nouvelle Constitution devrait garantir la protection des données personnelles à un moment où se généralisent les systèmes de traçage informatique des individus.

Y inscrire un nouveau droit constitutionnel : le droit à " l'autodétermination informationnelle ", c'est-à-dire le droit pour chaque individu de décider lui-même de la communication et de l'emploi des informations le concernant.

08:09 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Techno | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

01/05/2009

La République a abandonné Genève depuis longtemps

images.jpgDans une république, les affaires de la cité, l'organisation de la vie en société, doivent être du ressort de chaque citoyen. C'est l'affaire de tous !
Le terme de République vient de « Res publica », qui veut dire "le bien public ".

Mais l’on mélange trop souvent République et Démocratie.

Dans une démocratie le peuple élit des représentants qui gouvernent en son nom…

Mais tous nos représentants gouvernent-ils vraiment dans le sens de la République ?

Le doute s’installe…

20:14 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

L’Espéranto ne sera pas la langue officielle du canton de Genève

images.jpg

L’Espéranto ne sera pas la langue officielle du canton de Genève, ainsi en ont décidé nos Constituants/es en adoptant l’article premier du projet de nouvelle Constitution pour Genève…

Art.1 Le français est la langue officielle de la République et Canton de Genève.

Je vois que les choses sérieuse commencent à faire débat et j'espère que pour l'adoption de l’article 2, soit notre écusson, nos chers/ères Constituants/es auront surement recours à un expert…

On ne sait pas encore si une modification a été demandée!

Pour rappel :

 

Lire la suite

09:22 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

29/04/2009

Décidément, nous sommes dans une République oxymore

images.jpg

Forgés artificiellement pour paralyser les oppositions potentielles, les oxymorons font fusionner deux réalités contradictoires et ceux qui nous gouvernent pratiquent cette politique à florès.

Les oxymorons déstabilisent les réflexes d’incrédulité ou de scepticisme et produisent un effet de surprise, ils favorisent la destruction des esprits, deviennent des facteurs de pathologie et des outils de mensonge.

Plus l’on produit d’oxymorons et plus les gens sont désorientés et inaptes à penser.

Utilisés à doses massives, ils rendent fou.

Nos concitoyens alémaniques appellent cela ; une Genferei !

16:50 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

28/04/2009

Transformons la base américaine de Guantanamo en une zone franche

guatanoma.jpg

Une levée de l’embargo limitée à Guantanamo pourrait changer ce lieu en une zone franche où, grâce au commerce, Cubains et Cubanos-Américains pourraient transformer le pays.

De rendre la baie de Guantanamo aux Cubains serait un moyen de susciter des changements radicaux dans l’île.

Devenue une zone franche exemptée de taxes et de droits de douane, tenue par des Cubanos-Américains au profit de leurs compatriotes insulaires, la baie de Guantanamo pourrait devenir le modèle d’une nouvelle Cuba où des échanges justes, le règne de l’Etat de droit et la liberté d’expression seraient la norme.

Ouvrons cette frontière et l’emprise du régime castriste commencera a se desserrer.

14:00 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/04/2009

Quatre Genevois sur dix souffrent du bruit. Contre le bruit, chacun a un rôle à jouer !

images.jpg

Le 29 avril 2009 aura lieu la cinquième édition de la journée internationale contre le bruit.

Cette manifestation, organisée en Suisse sous l'égide de l'Office fédéral de l'environnement, est l'occasion de prendre conscience des méfaits des nuisances sonores qui touchent une grande partie de la population, notamment dans les zones urbaines.

 En effet, un sondage réalisé à Genève révèle que 4 habitants sur 10 ont souffert du bruit en 2008.

Pourtant, chacun peut agir pour réduire ces atteintes en appliquant des gestes du quotidien ou simplement en prenant conscience de ses propres impacts.

Lire la suite

11:06 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook