03/07/2010

La cyber-dissidence est limitée…

Ces derniers mois, ceux qui s'intéressent à la façon dont les nouvelles technologies peuvent défier les sociétés autoritaires ont assisté à un débat intéressant parmi les chercheurs, écrivains et, bien sûr, les blogueurs.

Plusieurs médias, notamment anglo-saxons, ont participé à ce débat, qui comprend des phénomènes très différents, comme par exemple les manifestations des moines birmans en 2007 ou la  «révolution  verte» en Iran, il ya un an.

Avec à chaque fois avec un dénominateur commun: le rôle important joué par les nouvelles technologies dans leur organisation et la diffusion, presque instantanément, de la répression gouvernementale.

Les attentes face ces nouvelles technologies, capable de renforcer la société civile à travers les protestations de masse, ont été quelque peu déçu.

Le résultat est qu'aucun de ces mouvements a réussi à renverser un régime, mais l’a sans doute affaibli face à l'opinion publique internationale.

La mutation provoquée par les nouvelles technologies est un signe encourageant, mais elle court le risque d'être diluée dans des actions confuses sans buts définis.

De plus en plus d’analystes se demandent dans quelle mesure ce genre «d'illusion démocratique» que l'Internet encourage peut renverser un régime…

 

09:36 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Histoire, Monde, Politique, Résistance, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/07/2010

Liberté du choix du moyen de transport ; c’est l’anarchie !

Si chacun a le choix de son mode de déplacement, d’ailleurs garanti par la Constitution, son application relève de l’anarchie…

> Les automobilistes se garent, sans vergognes, sur les trottoirs ou dans les cases réservées aux personnes en situation de handicap.

> Les motards abusent des voies réservées aux bus, sans oublier celles dévolues aux cyclistes.

> Les cyclistes utilisent abondamment l’espace réservé aux pétions.

> Les pétions traversent la chaussée sans regarder si d’autres usagers y sont déjà engagés.

> Les enfants sont incapables de céder leur place aux ainés dans les transports publics.

> etc.

15:02 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Nature, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

23/06/2010

Etre cycliste à Genève…c’est une gageure !

En réponse à l’article de la Tribune « la guerre des catégories fait rage, et les cyclistes passent au rouge », je me permets de reposter  mon cycliste-billet…

Lire la suite

07:23 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Genève, Résistance | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

18/05/2010

Les constituants sont prêt à violer le principe de laïcité dans le projet de nouvelle Constitution genevoise...

http://www.radiocite.ch/menu-143-39-07h08h-%3A-p-decaille...

 

10:46 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Résistance, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

09/05/2010

De la liberté de penser au XXIe siècle

delalibe.jpgAdmettons qu’il soit possible d’étouffer la liberté des hommes et de leur imposer le joug, à ce point qu’ils n’osent pas même murmurer quelques paroles sans l’approbation du « Chef » : jamais, à coup sûr, on n’empêchera qu’ils ne pensent selon leur libre volonté.

Que suivra-t-il donc de là ? 

Lire la suite

07:16 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Genève, Monde, Politique, Résistance, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

19/04/2010

La révolution silencieuse des femmes arabes

femme arabe.jpg Les femmes musulmanes sont confrontées à un conflit personnel ; combiner la vie traditionnelle et moderne et vie professionnelle/vie privée.

Lire la suite

10:07 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Femmes, Général, Histoire, Politique, Résistance, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

17/04/2010

Jaques, je ne serai pas votre « porte-pinceau »

colleurs.jpg A la lecture de mon quotidien favori, je découvre les propos tenus par l’ancien Conseiller d’Etat Vernet ; «avec les radicaux, nous retrouvons nos colleurs d’affiches ».

Je trouve ces propos remplis de condescendance, de suffisance, voir même méprisant envers les cousins radicaux.

Et, me reviens en mémoire cette phrase de Georges Bernardos : « les vrais ennemis de la société ne sont pas ceux qu’elle exploite ou tyrannise, ce sont ceux qu’elle humilie »

Continuez, Jaques, avec de tels propos… Les « colleurs d’affiches » ne vous saluent pas «

Sachez, aussi, que les radicaux ne seront pas la « chair à canons des libéraux !

Il est possible que, par vos propos, vous ayez soufflé sur les braises de l’histoire, et que la fusion soit renvoyée aux calanques grecques.

17:37 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/04/2010

Constituante, schizophrénie rose/verte !

schizo.jpg Il est « drôle » de constater que, d’un côté les constituants roses/verts militent pour que les étrangers aient le droit de vote et d’éligibilités, et que de l’autre côté, ces mêmes constituants refusent d’assurer à tous les citoyens l’équité voix qu'ils confient à leurs députés, en militant avec fougue contre la suppression du quorum électoral !

14:18 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Genève, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

13/04/2010

L’autodétermination informationnelle, un concept clé !

autodetermination 2.jpg C’est le « pouvoir de l’individu de décider lui-même, sur base du concept d’autodétermination, quand et dans quelle mesure toute information relevant de sa vie privée peut être communiquée à autrui ».

Lire la suite

11:21 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Résistance, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

10/04/2010

Cycliste à Genève…une véritable galère !

Depuis que j’ai abandonné l’usage du scooter au profit du vélo, je vis une véritable galère…

 

vélo à genève.jpg

 

Lire la suite

11:46 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Fiction, Général, Genève, Humour, Résistance | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook

09/04/2010

Le pouvoir de dire NON ! – Spécial 14 avril 2010

non.jpg Peur de décevoir, crainte de l'autorité, éviter la confrontation…sont les raisons pour ne jamais dire NON !

Les conséquences d'une telle attitude sont souvent mauvaises pour soi-même et pour les autres…

Quelques conseils pour apprendre à dire NON !

Lire la suite

11:05 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Médias, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/03/2010

L’anonymat, un droit !

anonymat.jpg Le droit à l’anonymat est inhérent à la Constitution fédérale. Il faut donc le renforcer, tout comme le droit de chaque individu de connaître ses données personnelles.

La protection des données et la protection de la sphère privée sont intrinsèquement liés à la dignité et aux libertés de l’homme.

Le droit fondamental à la protection de la sphère privée, donc de l’anonymat, et la protection des données personnelles sont ancrés dans l’Article 13 de la Constitution fédérale.

L'ensemble des méthodes, des services et des systèmes que l’Etat utilise pour observer et surveiller ses citoyens doivent être réévalués en permanence et contrôlés en détail par des personnes élues.

La surveillance et la collecte de données sans soupçons représente une violation inacceptable de la sphère privée.

Il faut renforcer le droit de chacun à pouvoir connaître le contenu et l’utilisation de ses données personnelles. Vis-à-vis de chaque opérateur de banque de donnée centralisée, chaque citoyen doit pouvoir faire valoir son droit à se renseigner sur ses données, et le cas échéant, il doit pouvoir faire corriger, bloquer ou effacer ses données.


La question d’importance reste la liberté d’expression et de communication.

 

Genève un monde pour vous.jpg

 

07:20 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Résistance, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/02/2010

Rassemblement contre la spoliation de la marque Genève – 1er mars 2010 à 8 :30 sur l’esplanade du Palais Eynard rue de la Croix-Rouge n°4 (Mairie de Genève)

charte pour Genève.jpg

L’Office du Tourisme de Genève, avec le soutien de la ville et de l’état de Genève, veut s’approprier la marque Genève. A cet effet, il a convoqué les medias à une conférence de presse, le même jour pour 9 :00 (convocation à télécharger ici)

Genève, n’est pas une marque, c’est une ville, NOTRE VILLE, VOTRE VILLE. Elle appartient à chaque habitant.

Allons-nous accepter de nous faire spolier de la sorte ? Je n’espère pas.

 

05:45 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Médias, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/02/2010

Radicaux/Libéraux : La fusion n’aura pas lieu, à moins que…

Plusieurs éléments concourent à affirmer que la fusion n’aura pas lieu :

1) La base est plus que mitigée; au contraire à l’affirmation du titre de la Tribune de Genève du 20 février «Mitigée, la base attend».

Ma propre enquête, mon sondage auprès de militants de base, qui représentent 85% de membres du parti radical, révèle que c’est environ 65% des militants qui sont opposés à la fusion avec les libéraux.

En cas de fusion, plusieurs présidents d’associations m’ont affirmé qu’ils recevront, dans les 3 jours, les lettres de démission de la majorité des membres.

2) Le but, Art.2, du parti radical genevois :

Le Parti Radical genevois, héritier de la pensée de James Fazy et

de Georges Favon, appelle à lui, pour une action commune inspirée

par l’idéal de liberté, les citoyens de tous les milieux. Il pratique

une politique s’inspirant des principes démocratiques, tournée

vers les réalisations sociales et ancrée dans la laïcité.

n’est pas soluble dans celui du parti libéral genevois sans renoncer aux héritages de James Fazy et de Georges Favon.

3) La fusion n’est pas obligatoire comme le confirme l’article 34.2 des statuts du Parti Libéral Radical Suisse. (PLR)

Alinéa 1 Il peut y avoir, dans les cantons de Bâle-Ville, de Genève et de Vaud, deux partis cantonaux, l’un libéral l’autre radical, affilié au Parti suisse.

 

Alinéa 2 Les dispositions de l’alinéa 1 s’appliquent aussi longtemps que des sections libérale et radicale existent dans un des cantons précités et sans autre limite de temps.

 

3) Si « à 90% les deux partis votent ensemble » comme l’affirme les dirigeants, favorables à la fusion, des deux formations, mon enquête révèle que, lors de la dernière campagne pour le Grand Conseil, les candidats des deux formations partageaient seulement 60% des résultats de l’enquête «smartvote».

 

A moins que…

Comme l’affirme Marc Brettton dans son article « les délégués des deux partis voteront sur le principe de l’union »

Il me semble qu’une telle décision doit être prise par l’ensemble des membres, et pas uniquement par des militants «élus».

Mais comme les Présidents sont les seuls maîtres de l’ordre du jour des Assemblées des délégués…

J’engage ceux qui sont « mitigés ou plus que mitigés » à faire modifiés les statuts en utilisant l’article 57 du parti radical genevois :

Les propositions de modifications peuvent émaner du Comité directeur, de soixante membres du parti ou de trois associations

à demander expressément que la dissolution ou la fusion du Parti radical genevois soit soumise à une décision de l’ensemble des membres du parti radical genevois

 

09:53 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, Général, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : libéral, libéraux, radical, radicaux | |  Facebook

18/02/2010

Main base sur la marque « Genève »

Genève main basse.jpg

Stupeur ! L’office du tourisme convoque la presse le 1er mars pour présenter la marque « Genève ».

L’office du tourisme avec la complicité de M. Rémy Pagani, Maire de la Ville de Genève, M. Jean-Pierre Jobin, Président de Genève Tourisme & Bureau des congrès et M. Paul Muller, Président de la Société des Hôteliers de Genève, veulent réaliser l’hold-up du siècle en s’appropriant la marque « Genève ».

En ont-ils le droit ? J’ai des doutes.

Genève, n’est pas une marque, c’est une ville, ma ville, NOTRE VILLE, VOTRE VILLE.

Elle appartient à chaque habitant. Allons-nous accepter de nous faire spolier de la sorte ? Je n’espère pas.

 

06:38 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Histoire, Médias, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

16/02/2010

Qui peut lutter contre le néolibéralisme ?

Aujourd’hui, l’ère de la politique toute puissante semble ployer sous les coups de boutoir de la mondialisation, de l’économisme et de la marée de l’individualisme.

La cité de l’homme flanche !

Rêver à un nouvel essor, par le biais d’une nouvelle gouvernance mondiale me semble irréaliste, à tout le moins très prématuré.

Faire vivre la cité de l’Homme au sein les cités des hommes revêt un sens : celui de la préservation d’une conception de la vie en société où l’homme n’est pas réduit à son statut de producteur ou de consommateur. Où la liberté se conjugue avec le souci du bien commun

Il m’apparait que les seuls à pouvoir porter une contradiction décisive au néolibéralisme sont ceux qui tentent, avec le langage, les moyens d’aujourd’hui, et dans le contexte de notre temps, de retrouver le sens traditionnel d’un bien commun fondé sur le concept de vérité.

Dans ce sens, l’encyclique sociale de Benoît XVI, «L’Amour dans la vérité», s’avère être à la fois un texte majeur de la doctrine sociale de l’Église, mais aussi une proposition fondamentale pour le débat politique mondial.

Il envisage le recours à un humanisme chrétien qui ne soit pas une confessionnalisation de la vie politique, mais une ouverture à l’homme dans toutes ses dimensions à commencer par celle du don et celle de la vérité, et qui peut rassembler tous les hommes de bonne volonté.

09:15 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

11/02/2010

La fusionnite, paradoxe de la vie politique

fusion.jpg

Vouloir fusionner à tout prix, pour sauvegarder une once de pouvoir, quand chacun cherche à être de plus en plus singulier démontre clairement une rupture sociologique entre la classe dirigeante et le citoyen.

Dans tous les domaines de la vie, les individus se veulent originaux, ils veulent réfléchir leurs choix et ne pas se les laisser dicter par un parti unique, la tradition, leurs parents, les habitudes, les maîtres à pensée, les institutions …

Il faut rappeler que l’individualisation de la société (culture du « chacun son choix» et non pas du « chacun pour soi») n’est pas incompatible avec une montée des sensibilités citoyennes et de nouvelles aspirations à plus d’équité, de respect mutuel et des diversités culturelles et politiques.

Comment assurer aux citoyens l’accès à leurs aspirations en supprimant la richesse de la diversité politique ?

09:15 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Résistance, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

08/02/2010

Comment résister au néolibéralisme, complément…

Le mythe d’un libéralisme accompli qui saurait réconcilier le paradigme de l’individualisme méthodologique avec les impératifs de justice sociale, le respect des appartenances personnelles et les diverses conceptions de la vie, ne résiste pas aux multiples faisceaux d’analyses de divers penseurs contemporains (Walzer, Taylor, Skinner , Pettit, Maclntyre, Sandel, Hauerwas, Milbank ou Cavanaugh).

De tous horizons, de gauche ou de droite, sur les plans historique, politique, philosophique et théologique, la critique du néolibéralisme est percutante, extrêmement diversifiée tant par ses points de vue que par les idéaux qui la sous-tendent, mais aussi spectaculairement convergente.

Comment ne pas être saisi de vertige ?

Et n’est pas non plus un hasard si une nouvelle génération de théologiens chrétiens occupe depuis une dizaine d’années le terrain de l’antilibéralisme.

Ce n’est qu’en allant au cœur de ce qui le néolibéralisme, à savoir au point précis où l’amour de la liberté s’absolutise et devient idéologie, une forme de déni du bien et du mal plus ou moins avouée, que l’on peut atteindre dans son essence.

Mais pour cela, il faut bien finir par admettre qu’au nom de la liberté, le néolibéralisme a tendu à supprimer la vérité et le bien sans lesquels la liberté n’est rien d’autre qu’une opinion, un désir, voire une pulsion, rien qui puisse contribuer à bâtir un espace commun de vie et de réflexion.

08:05 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Résistance, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/02/2010

Comment résister au néolibéralisme…

néolibéral.jpg

L’éthique chrétienne, avec la découverte de la vertu de charité, a profondément perturbé l’ordre de l’éthique aristotélicienne.

Le christianisme échappe à l’alternative entre le sophisme d’une part, et les politiques « dialectiques et aristocratiques» d’autre part.

L’esprit chrétien qui promeut la charité, le pardon, la patience, permet les conditions d’une véritable paix qui n’est pas seulement la suspension du conflit.

Seul le christianisme, qui lie fortement le particulier à l’universel par une capacité à transcender les relations humaines, peut proposer une solution.

06:44 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Formation, Général, Genève, Monde, Politique, Résistance, Spiritualités, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

03/02/2010

Les forces de « l’axe »ne respectent plus notre pays !

les forces de l'axe.jpg

Confrontés à d’énormes problèmes et pressions avec les pays qui nous entourent, mais également avec une bonne partie de la planète…Canada, Etats-Unis, l’Amérique du sud, en particulier le Brésil, et bientôt l’Inde.

Les forces de « l’axe »ne respectent plus notre pays, l’Etat de droit est bafoué, tous les coups sont permis, mais comment agir pour défendre les intérêts de notre pays ?

Il y a des solutions, mais nous devons aussi changer et ne pas mettre un veto à toutes les attaques qui sont portées à notre encontre mais être proactif; l’éthique, la qualité du service et l’intégrité des banquiers et des institutions financières doivent maintenant être la ligne d’action pour notre pays ; cela est sa force et il faut le faire savoir,

Mais je ne suis pas sur qu’il faille laisser aux banquiers bâlois, zurichois et genevois cette initiative, initiative qu’ils n’ont jamais eu !

07:59 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Médias, Monde, Politique, Résistance, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook