14/05/2010

L’état est extérieur à la société. C’est une "Gesellschaft" !

l'état du monde.jpg

L’état est extérieur à la société. C’est une Gesellschaft, une organisation à but singulier, presque exclusivement préoccupée par la défense de ses intérêts à court terme, et qui ignore invariablement les besoins réels de ceux qu’elle est censée gouverner.

Malheureusement. Nous avons été conditionnés à considérer la prolifération des services étatiques comme le signe du progrès  social et économique. Plus l’état en procure aux citoyens, plus ils s’imaginent jouir d’un niveau de vie élevé.

Cette perception est conforme au dogme selon lequel tous les bienfaits sont produits par l’homme, et attribuables au progrès économique.

Elle cadre aussi avec la croyance contemporaine dans la compétence et le savoir scientifiques et techniques, qui attribue aux services de l’état une supériorité sur ceux de la famille et de la communauté.

Plus l’état délègue de prérogatives aux experts, moins l’individu agit en citoyen, plus il se comporte en client. Il en va ainsi à peu près dans tous les secteurs d’activité et ce phénomène affecte tous les aspects de la politique sociale.

07:20 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Monde, Politique, Science, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

23/04/2010

Sélectionner ou accepter ?

handicapé.jpg Prévenir la naissance d’un enfant handicapé, sélectionner un enfant pour sauver un frère ou une sœur, choisir avant la naissance d’avoir un garçon ou une fille… qu’est qui s’y oppose finalement ?

Des spécialistes de différents domaines, des personnes mentalement handicapées et leurs proches traitent de ces questions éthiques dans un ouvrage disponible aux éditions « Médecine et Hygiène » ISBN 978-2-88049-283-0

07:40 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Science, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/04/2010

Economie et écologie en chemin vers la pollinisation

abeille.jpg L’image de la pollinisation illustre bien la nouvelle conception de l’économie que devra faire émerger l’écologie de demain. Les abeilles génèrent avec le miel un produit « marchandisable » dont vit l’apiculteur, mais chacun sait que le travail le plus socialement et écologiquement utile des abeilles est la pollinisation des plantes sauvages ou cultivées.

La pollinisation peut servir de paradigme pour penser la richesse économique réelle d’une société vivante, du système complexe de l’écosystème et de la biosphère. Une telle société humaine appelle une nouvelle économie politique adéquate à sa réalité.

Cela implique de revisiter l’ensemble du programme de la vieille économie politique reposant sur la rareté et de repenser l’allocation des ressources dans un système complexe vivant à partir du principe de minimisation des externalités négatives et de production d’externalités positives.

On voit qu’ainsi l’économie politique et l’écologie ne se tournent plus le dos.

Mais comment peuvent s’articuler leurs relations ? Par « L’écologie de l’esprit » !

L’écologie de l’esprit désigne la méthode pour décrire le système constitué du sujet et de son environnement : s’il y a de l’esprit, il ne se situe ni à l’intérieur ni à l’extérieur, mais dans la circulation et le fonctionnement du système entier.

 

 

09:50 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Genève, Monde, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

10/04/2010

Médecine de pointe, Genève n’y est pas. Pourquoi ?

Dans la TdG du jour (10 avril, page 2), je lis que le Pr. Morel est fâché parce que Genève ne participe pas à la Conférence des Directeurs/trices cantonaux de la Santé (CDS).

Après quelques appels téléphoniques, je me suis laissé dire que cette absence est le résultat d’une incompréhension linguistique…

Qui ne parle pas Swizerdutch ?

08:41 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

09/04/2010

1+1 < 2

Si en sciences exactes 1+1=2, en sciences humaines un et un ne font jamais deux !

18:37 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Science, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

04/04/2010

L’eau ; pétrole du 21ème siècle !

Quelques chiffres pour comprendre…

 

economie des affects.jpg

 

Lire la suite

09:29 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Science, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

03/03/2010

D’une société du savoir vers une société de la connaissance…

connaissance.jpg

Droit à l'autodétermination informationnelle, l'accès libre à la connaissance, à la culture, préservation de la sphère privée doivent être les fondements de la société de la connaissance qui nous attend.

Fondements sur lesquelles doit se développer une société démocratique socialement juste et libre.

Au sein de la révolution numérique actuelle, qui influe sur tous les domaines de notre vie, de nombreuses atteintes sont portées à la dignité et aux libertés des personnes et les problématiques liées évoluent à une telle vitesse qui nous dépasse... tous !

A l'heure actuelle, les cris qui les dénoncent ne sont guère que des chuchotements.

L'universalisation de la connaissance et de la culture à travers leur numérisation et leur mise en réseau met à l'épreuve l'ensemble nos constructions juridiques, économiques et sociales.

Malheureusement, face à ces défis, les réponses apportées par nos autorités favorisent l'émergence de sociétés totalitaires, basées sur une surveillance accrues des citoyens.

 

02/03/2010

La communication c’est un métier, et comme le chinois elle s’apprend !

communication.jpg Depuis que des « communicants » pullulent dans chaque département il n'y a jamais eu autant de couacs ou d'absence de communication :

L'énergie, le chômage, le PAV, PISA, la fumée passive... en quelques mois une crise communicationnelle c'est installée.

Dans cette crise les Conseillers d'Etat en portent la responsabilité... et démontrent clairement leur manque de connaissance en matière de communication.

Bien sûr, ils sont entourés de « communicants », mais quand vous faites l'évaluation de leurs compétences, vous vous rendez vite compte qu'ils n'en possèdent qu'une seule... celle d'avoir été journaliste.

«Avoir été journaliste » ne garanti pas des compétences en communication.

Il devient urgent que nos gouvernants s'entourent de véritables professionnels de la communication.

Des données tirées du livre « L'Information responsable ; un défi démocratique » de Jean-Luc Martin-Lagardette, éditions ECLM permettent de faire la différence entre journalisme et communication (à télécharger ici)

05:39 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, Général, Genève, Médias, Politique, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/02/2010

Emplois; 9 secteurs stratégiques

emploi srtatégique.jpg

9 secteurs devront être les vedettes pour l'avenir et le développement de l'emploi en Suisse.
D'un côté, trois secteurs à suivre qui restent les moteurs importants pour l'économie suisse, mais qui ont besoin d'une profonde évolution vers une plus grande durabilité: la construction, le tourisme et les transports.

Ces trois branches doivent modifier leurs objectifs et leurs modèles d'affaires, et aller progressivement vers de nouvelles activités.

A leurs côtés, il ya six nouveaux secteurs avec un fort potentiel d'innovation qui peuvent créer de nombreux emplois:

les énergies renouvelables, les éco-industries, les technologies Information et communication, la biotechnologie, les industries culturelles et les services sociaux.

Ces 9 secteurs pourrait représenter plus de 50% des créations d'emplois en 2025.

Chacun de ces 9 secteurs doit recevoir des impulsions spécifiques, accompagnant des réformes transversales :

Ø reconnaître un nouveau droit aux citoyens pour la production et la distribution d'électricité provenant des ménages;

Ø promouvoir l'installation d'au moins 700.000 toits solaires entre 2010 et 2025;

Ø atteindre l'objectif de 500'000 voitures électriques en 2025,

Ø développer un système de crédit qui non seulement intégrer le critère du «pollueur /payeur », mais d'introduire des incitations adaptée pour "les gens qui épargnent ».

Pour les plus optimistes, la rénovation de notre modèle de production dans ces 9 secteurs et la mise en œuvre des quatre réformes mentionnées pourrait faire croître notre PIB à des taux supérieurs à 2% au cours des 15 prochaines années.

En termes d'emploi, l'impact serait important.

Cette stratégie axée sur une économie responsable peut générer des effets positifs sur moyen et long terme. Mais son intensité dépend de la profondeur et la réussite des réformes à engager avec tous les acteurs.

L'ensemble des actions, des réformes, des investissements et des politiques qui constituent un nouveau modèle de production exigent un leadership du gouvernement, mais les vrais héros devraient être les acteurs économiques et sociaux, soit la société helvétique dans son ensemble.

La tâche n'est pas simple, mais l'avenir mérite notre effort collectif.

 

19/02/2010

Pour s’insérer, il faut commencer par apprendre à apprendre

apprendre.jpg

Trop de jeunes en rupture appellent au secours… «Apprenez nous à apprendre ! », avertissement formulé à maintes reprises… Jamais entendu.

Comment connaître et maîtriser ce processus? Quelle méthode pour apprendre?

La grande difficulté est que ce processus est le plus souvent inconscient pour chacun d’entre nous.

Ne vous est-il jamais arrivé de vous demander pourquoi certains sont brillants à l’école, alors que d’autres connaissent beaucoup de difficultés ?

Faut-il croire alors que ceux qui sont des cancres le resteront toujours?

Il me semble que l’approche la plus adaptée pour atteindre cette finalité (apprendre à apprendre) serait par une approche systémique.

A l’inverse de l’approche cartésienne qui dissocie, partage, décompose, l’approche systémique associe, rassemble dans le but de prendre en compte l’ensemble d’une problématique de façon globale.

Apprendre à apprendre repose sur la volonté d’améliorer les apprentissages de chaque individu en développant non seulement ses capacités d’acquisition, de connaissances, mais aussi et surtout en l’aidant à lever les blocages liés à l’apprentissage et en mobilisant sa motivation à apprendre.

Il faudrait se baser sur quelques points incontournables :

Prendre conscience de la manière d’apprendre propre à chaque individu.

Développer ses capacités cognitives

Gérer ses efforts, son implication, ses émotions, son temps, sa mémoire, sa motivation pour entretenir, renforcer ou réactiver le désir d’apprendre.

Explorer, innover, chercher, découvrir, créer et entreprendre pour se former.

17:22 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Formation, Genève, Politique, Science, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/01/2010

Du microcrédit pour promouvoir le business social

artisans.jpg

A quelques jours de l’ouverture de la 6ème édition de la Place des Affaires (1-5 février), et au regard du programme proposé aux visiteurs, je suis surpris de ne rien voir par rapport au microcrédit.

C’est un marché en pleine expansion - entre 30% et 50% par an -, mais il se limite à un petit secteur de clients privés, avec une sensibilité particulière. La plus grande partie de la communauté financière n’a ni les connaissances, ni la motivation, d’investir dans la micro-finance.

En effet, si les rendements sont sûrs, ils restent modestes. Voilà un rôle que pourrait vêtir nos autorités politiques cantonales.

Le microcrédit est un complément aux emplois de solidarité (conférence le mardi 2 février à 15 :30), afin que les entreprises bénéficiaires puissent gagner en autonomie.

A l’origine de tout, une idée simple: prêter quelques milliers de francs à une personne pour lui permettre de monter une micro-entreprise.

Entendez par là des investissements qui profitent à des secteurs délaissés par les banques.

15:45 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Région, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/10/2009

L’ « E-santé » peut être une recette contre l’augmentation des coûts de la médecine

telemedecine.jpg

La télémédecine peut contribuer à améliorer la qualité et l’efficacité des traitements, à accroître la satisfaction tant des patients que des praticiens et à modérer les coûts

 

Surveiller les facteurs sanguins d’une personne malade au moyen de nanocapteurs et les transmettre sans fil depuis son appartement à un centre médical est un exemple de ce à quoi pourraient ressembler les mises en œuvre de la télémédecine dans le futur.

 

Les économies générées par un contrôle cardiaque à distance pourraient s’élever à plusieurs centaines de francs par an (estimations : 712 euros en Allemagne et 292 euros en France).

Aujourd’hui, par manque de spécialistes en radiologie dans le Royaume-Unis, le National Health Service fait appel à des cliniques domiciliées en Belgique, Suède ou Espagne. Les images sont envoyées par Internet, elles sont analysées et les diagnostiques renvoyées par le même canal.

Ces techniques d’information et communication (TIC), sans ambages, offrent une solution claire pour maintenir des coûts soutenables et un chemin vers une amélioration de la maitrise des coûts.

Les pays européens, tout comme l’Australie ou le Canada, s’engagent à développer des applications qui permettraient à des médecins italiens d’avoir le profil médical digitalisé complet de patients suédois…

20:14 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

24/09/2009

Génération répliquant

blade Runner.jpg

Comme les androïdes de « Blade Runner », les jeunes du XXIème siècle tiennent le monde entier à portées de mains, mais ils ne sont pas maîtres de leur destin.

Internet et le « botellon » sont leurs paradis artificiels.

10:52 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Politique, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

03/09/2009

Apprendre en naviguant

Internet apprendre.jpg

Une récente étude du cabinet SRI International réalisée pour le Département américain de l’éducation, menée entre 1996 et 2006, révèle que la combinaison dune formation mixte ; In-Situ et à distance obtient les meilleurs résultats.

(Cette étude à été réalisée auprès d’un échantillon d’universitaires et d’adultes. Elle n’est pas valable pour le primaire et le secondaire).

La principale conclusion confirme que la formation on-line est légèrement meilleure que celle In-Situ, mais qu’une véritable différence existe en combinant les deux techniques.

Vidéoconférences, chats, mails, accès instantanés aux dictionnaires et encyclopédies, ainsi qu’à une quantité d’articles, sans avoir à ce déplacer, offre un gain de temps appréciable.

Il reste indispensable d’avoir un contact direct avec l’enseignant et ses camarades d’études, pour effacer ses doutes… et que pour ceux qui savent puissent guider les pas de ceux qui s’aventurent dans la jungle de l’Internet.

Un exemple, peu d’étudiant suivent les clases de Walter Lewin, un astrophysicien du MIT, mais ces vidéos sur YouTube sont régulièrement visionnées par 250'000 personnes.

13:15 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, Général, Genève, Science, Techno, Université | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

19/08/2009

Les enjeux de notre sécurité

personnes agées.jpg

La sécurité à laquelle nous aspirons est influencée par de nombreux facteurs d’une société en pleine évolution.

Le profil démographique connait deux profonds changements ; la croissance de la population et le vieillissement général.

Cette progression du nombre de personnes âgées dont la vulnérabilité, les inquiétudes et les attentes spécifiques en termes de proximité et de réactivités doivent être satisfaites.

Il faut savoir que plus des ¾ de la population vivront, à terme, dans des zones urbaines, les forces de sécurité devraient en tenir compte.

D’une autre part, une partie de la population est confrontée à de véritables difficultés : chômage, pauvreté.

Plus globalement, l’individualisme et le recul des valeurs structurantes contribuent à une altération du respect.

Les individus, en mal de repères, ont du mal à différenciés le licite de l’interdit.

La libre circulation des personnes et des biens, mais surtout la gestion des flux migratoires nécessite une solidarité et une entente entre les états.

Finalement, l’évolution du contexte géostratégique a fait émerger de nouvelles menaces dont l’intensité peut miner la crédibilité des états.

 

08:26 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Science, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

07/08/2009

Ecologie et appareils en veille

appareil en veille.jpg

L'écologie et les économies d'énergies qui vont de pair sont désormais au cœur des préoccupations de la plupart des fabricants d'électronique, qui répondent notamment à une réalité économique.

Force est de constater que la crise économique que nous traversons a accéléré une prise de conscience par le plus grand nombre, de l'entreprise qui doit réaliser des économies d'échelle à l'individu qui craint pour sa descendance.

Lire la suite

11:16 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Science, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

05/07/2009

Les multinationales du BRIC à la conquête du monde

bric.jpg

A la chute de Lehman Brothers, Washington à convoqué d’urgence une réunion du G-20 afin de signifier la fin du G-8.

Cette réunion a marqué aussi une nouvelle phase de la globalisation qui voit l’irruption des multinationales des pays émergents (BRIC).

Elles représentent déjà 15% des entreprises répertoriées par le Fortune Global 500. Et si aujourd’hui vous souhaitez vivre dans la ville qui dénombre le plus d’entreprises multinationales, il faut choisir Pékin !

Actuellement, PetroChina bénéficie de la plus grande capitalisation boursière, et les bourses de Hong-Kong et du Brésil ont dépassé les valorisations de celles de Londres et New-York et l’on compte désormais huit entreprises des pays émergents dans les 20 premières capitalisations boursières mondiales.

On trouve des entreprises indiennes, comme Infosys ou Wipro, leaders mondiaux dans leur secteur et Tata est considérée comme l’entreprise la plus innovante du monde, plus de 1'000'000 d’indiens ont commandé une Nano, pendant que la nationalisation de GM se poursuit.

Les entreprises brésiliennes partent aussi à la conquête du monde : Embraer dans le domaine de l’aviation, TV Globo dans celui des media et Unibanco est devenu la dixième banque mondiale !

Les Russes partent à l’assaut du secteur de l’énergie avec des géants issus des secteurs de l’énergie et des mines, comme Gazprom, Rosneft et Lukoil.

Il ne faut pas oublier Telmex et America Movil qui ont repris les activités de Bell Canada, MCI WorldCom et AT&T pour l’Amérique latine.

Les multinationales des pays émergent ont plus de réactivités et d’adaptabilités pour survivre dans un monde où les règles du jeu ont changé.

09:45 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Monde, Politique, Science, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/06/2009

Le bruit… pollution physique et psychologique

bruit.jpg

Nous devons prendre conscience des méfaits des nuisances sonores… Elles touchent une grande partie de la population, notamment dans les zones urbaines.

En effet, un sondage réalisé à Genève révèle que 4 habitants sur 10 souffrent du bruit.

Pourtant, chacun peut agir pour réduire ces atteintes en appliquant des gestes du quotidien ou simplement en prenant conscience de ses propres impacts.

Bruit des établissements publics

o   Respecter le voisinage en gardant les portes et les fenêtres fermées ;

o   Éviter de faire du bruit autour de l'établissement (éclats de voix, claquements de portières, autoradio, démarrage des véhicules, etc.), notamment la nuit ;

o   Ne pas attendre d'avoir mal aux oreilles pour réagir : en cas de sifflements, avertir le responsable de la sonorisation et faire baisser le volume ;

o   Ne pas céder aux effets de mode : ne pas hésiter à exprimer aux gérants d'établissement que la convivialité d'un lieu doit primer sur les volumes sonores et se souvenir que le plaisir des uns ne justifie ni des nuisances pour les autres ni des atteintes à la santé.

Bruit de voisinage

o   Les excès de bruit (les bruits qui dépassent les limites de la tolérance) sont interdits à toute heure ;

o   Les heures nocturnes ne sont pas compatibles avec des activités bruyantes.

Bruit de la circulation

o   Privilégier la mobilité douce (marche, vélo...) ou les transports publics plutôt que les transports individuels motorisés ;

o   Adopter une conduite souple et respectueuse (éco-conduite, aussi bien pour l'environnement que financièrement) ;

o   Opter pour un choix de véhicule et de pneumatique moins bruyants.

 

08:29 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Politique, Résistance, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

15/06/2009

Vidéosurveillance et éthique

video.jpg

La vidéosurveillance est un outil au service du traitement de la délinquance de proximité, mais ce n'est pas la réponse universelle à ce problème.

Gardons-nous de refuser cette aide par idéologie, car un outil est toujours neutre.

Les arguments des opposants à la vidéosurveillance :

> l’absence d'étude indépendante et sérieuse sur son efficacité concernant la lutte contre la délinquance,

> surenchère technologique pour le contrôle social des citoyens,

> glissement sémantique de la vidéosurveillance à la vidéoprotection,

> travail sur les conséquences et non sur les causes des délits et des crimes...

Je rajouterais l'absence d'indépendance du contrôle opéré sur les systèmes tandis que les nouvelles technologies permettent désormais le couplage des caméras avec des logiciels de reconnaissance faciale, des procédés de captation sonore et la géolocalisation donc le traçage des individus.

Cela fait peur ! Dans ces conditions, comment garantir la protection des libertés individuelles ?

Pour répondre à cette question, la ville de Lyon s'est dotée d'un collège d'éthique de la vidéosurveillance dont la mission principale est d’encadrer et définir les bonnes pratiques, de veiller à l'application de la charte, de recevoir les doléances et d'informer les citoyens. Ils peuvent également examiner l'opportunité des nouvelles installations…

Genève pourrait suivre la voie…

 

22:59 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Résistance, Science, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/06/2009

Monde francophone et hémisphère occidental

Hémisphère occidentzal.jpg


Le Buffalo State College tiendra pendant trois jours un congrès ayant pour thème « Le Monde Francophone et l’Hémisphère Occidental ». Il débutera le dimanche 12 juillet 2009 et se poursuivra le lundi 13 et le mardi 14 au Buffalo State College à New York aux États unis.

Lire la suite

18:46 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, France, Général, Genève, Monde, Politique, Science, Suisse, Université, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook