10/06/2009

L’EcoPôle des Charmilles un outil pour s’installer, démarrer, économiser, échanger, se développer…

images.jpg

Enfin de l’intérêt pour le développement de l’économie de proximité !

Avec la collaboration d’acteurs de l’économie locale (la Fondetec et  Après-Chambre de l’économie sociale et solidaire) la Ville de Genève investit dans le développement économique de proximité et durable.

Par la création de l’EcoPôle des Charmilles le département des Finances s’engage, par la mutualisation des compétences (un entrepreneur doit maitriser 27 métiers) en un lieu, à favoriser les échanges et la collaboration entre les acteurs de l’économie marchande et celle de l’ESS (économie sociale et solidaire).

Ce mariage entre l’économie marchande et l’ESS est une opportunité pour optimiser le financement, l’accueil, l’accompagnement et l’hébergement et ainsi éviter la solitude dans laquelle se retrouve souvent le créateur d’entreprise.

Par la création d’un nouveau statut, unique en Suisse, celui d’entrepreneur salarié, l’EcoPôle devient un véritable incubateur innovant.

Les conditions d’accès, pour ces entrepreneurs, aux crédits (taux préférentiels, prêts d’honneur, etc.) reste à définir…

17:21 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

08/06/2009

Le soleil se lève à l’ouest… (fin)

images.jpg

Nul besoin de faire des prévisions compliquées pour comprendre que le risque économique et social est l’implosion de l’État providence.

On ne peut, d’un côté, travailler moins parce que le nombre d’actifs diminue, et de l’autre, dépenser plus pour la santé et les assurances sociales.

Au-delà de la réforme inévitable de nos assurances sociales, le vrai problème est de rendre une dignité à ceux qui aujourd’hui désespèrent  et demain se révolteront…

Si, dans les turbulences de cette nouvelle révolution économique, on ne peut assurer un travail à chacun, il faut au moins rendre effectif le droit de créer.

 

07:43 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/06/2009

Le soleil se lève à l’ouest… (1)

images.jpg L’évolution des technologies de communication globalise les marchés et s’y opposer c’est aller à contresens de l’histoire.

Il est important d’ouvrir les bénéfices de la mondialisation à tous les acteurs économiques, en jouant le jeu de l’économie de marché, sans accepter « la société de marché».

Cette évolution a réduit les distances. Chaque jour, nous voyons à la télévision les reportages, qui déversent des images des catastrophes et des famines. Tous les jours, en sens inverse, les hommes et les femmes du tiers-monde voient notre richesse.

Cette  mondialisation de l’information diffuse dans les pays pauvres les messages de la société de consommation. Elle fait la publicité de tous les biens, que seuls ceux qui gagnent bien leur vie peuvent s’offrir.

On ne peut impunément induire en tentation et refuser, faute de travail et de revenu suffisants, l’accomplissement des désirs suscités.

Il est temps d’aller au-delà de cette mondialisation d’images...

et de passer aux actes !

11:46 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

23/05/2009

Bénévoles, la pénurie menacerait-elle ?

images.jpg 

La particularité de la vie associative est de faire appel à des bénévoles, que ce soit pour organiser et mettre en œuvre ses activités mais aussi pour l'administrer.

La Suisse compterait près d’un million de bénévoles, accomplissant en moyenne 14 heures par mois, un chiffre en stagnation alors que le nombre d'associations ne fait lui que croître.

La pénurie menacerait-elle ?

Beaucoup de structures peinent à trouver chaussures à leur pied. Dénicher un président, un trésorier, relève de l'exploit. Le manque est en effet particulièrement criant lorsque l'on recherche des bénévoles disponibles au moins quatre heures chaque semaine...

Reste que la désaffection relative pour l'engagement associatif, qui s’inscrirait dans un contexte de mobilisation "zapping", n'est pas seulement le fait des bénévoles.

Les associations se font aussi plus exigeantes. Elles cherchent des compétences. Mais ces exigences en hausses sont-elles accompagnées de mesures concrètes pour satisfaire le besoin d'engagement des bénévoles ?

L'investissement désintéressé est aussi une ressource qui se manage.

Mais rendre le bénévolat attractif c'est surtout associer étroitement les bénévoles au projet de l'association et cela reste, encore plus que le recrutement, la première difficulté des responsables associatifs.

 

06:55 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

13/05/2009

Crise de confiance à l’égard des medias classiques

images.jpg

Internautes de tous pays unissez-vous ! Formule remise au goût du jour pour expliquer l’effacement des organisations humaines pyramidales traditionnelles devant des modes de créations collaboratives.

Mais c’est avant tout pour inventer une nouvelle démocratie, fondée sur des formes d’organisation plus participatives.

Cette aspiration est rendue possible par ces medias de masses que sont les blogs et les réseaux sociaux.

Il s’agit là d’un pouvoir en devenir qui entre de plus en plus en compétition avec les ‘’infocapitalistes’’ détenteurs de moyen de production et de diffusion qui s’appuient sur un modèle économique de création et de gestion qui génère du profit en contraignant les usagers à passer par leurs circuits.

Sauf qu’avec Internet, on est entré dans une ère d’abondance, de création de valeur ajoutée par l’innovation. L’évolution des technologies nous offre, aujourd’hui, la possibilité de rassembler des moyens de production et de diffusion permettant de plus en plus aux internautes de s’approprier l’information, de la valider, de la partager et de la diffuser.

La crise de confiance à l’égard des medias classiques a favorisé l’émergence des blogs et du journalisme citoyen avec le risque de surinformation, voire de désinformation.

Mais cette montée en puissance des medias citoyen se traduira par une corégulation et modifiera de manière radicale la relation entre la politique et le citoyen.

08:34 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Solidarité, Techno | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

12/05/2009

Plus de participation contre l’échec de la politique d’intégration

images.jpg

On peut mesurer la réussite ou l'échec d'une politique d'intégration à la valeur économique et au degré de sécurité qu'elle génère.

Une politique d'intégration axée sur la gestion des emplois ne permettra pas de répondre aux défis du futur. Les problèmes linguistiques à l'école, l'isolement des parents et la formation déficiente des jeunes le démontrent clairement.

Une intégration active doit  être considérée comme un investissement permettant de valoriser le potentiel de la population migrante.

Hors,depuis l’entrée en vigueur de la LEtr au 1er janvier 2008 (basée sur un processus de réciprocité auquel les étrangers doivent participer) nous devons malheureusement constater que l’esprit de cette loi est un échec.

Les migrants réclament une politique de participation sociale… Ils manifestent la volonté de participer à la vie économique , d'acquérir une formation, de respecter l'ordre juridique et d’apprendre notre une langue.

A nous de leurs donner les moyens et la motivation de contribuer au développement de notre pays.

Aujourd’hui, nous devons veiller à une meilleure participation des migrants dans tous les rouages de notre société.

13:15 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Formation, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

09/05/2009

Il est temps de reconnaitre la compétence des habitants…

images.jpg

Aujourd’hui, il faut reconnaitre la capacité de chaque habitant à délibérer, avec d’autres, sur le bien commun et sur son aptitude à mettre ses compétences individuelles au service d’un projet commun.

Les habitants de Genève sont capables de se prononcer, en mobilisant pour y parvenir des considérations de justice.

En démocratie l’aptitude à juger des affaires politiques doit être considérée comme universelle.

Il n’existe pas de question complexe qui doit être, à priori, réservée à des spécialistes dès qu’il s’agit d’en juger politiquement.

10:48 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

07/05/2009

Si la fourmi n’était rien sans la cigale !

images.jpg

La gratuité, le don, l’insouciance, le plaisir, la recherche désintéressée, la poésie créent de la valeur !

 

Le temps est venu d’affirmer que l’inutile crée de l’utilité, que la gratuité crée de la richesse, que l’intérêt ne peut exister sans le désintéressement.

 

Et si le gratuit génère-t-il de la valeur ?

12:48 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Solidarité, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

16/04/2009

Source d'emplois et d'activités nouvelles…la consommation responsable

Une tendance actuelle de la consommation est sans conteste la montée en puissance des préoccupations environnementales, sociales et éthiques dans les comportements d'achat.

Pour répondre à la demande, de nouveaux modes de production et de commercialisation se mettent en place dans tous les secteurs économiques.

Il s'agit de concilier principes éthiques, normes environnementales, qualité du produit et réalité de terrain.

Les acteurs locaux devraient proposer un accompagnement en direction des porteurs de projets qui se lancent dans le secteur. Les formations doivent passer par les écoles de commerce qui intègreraient cette dimension à leur contenu.

Il est aussi possible d'aller voir du côté des masters développement durable ou encore du côté de l’économie sociale et solidaire.

La consommation responsable constitue un secteur économique propice à l'emploi et à la création d'activité.

20:55 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/04/2009

de l’éthique sur l’étiquette ; la consom'action

etique.jpgDe plus en plus de consommateurs demandent de "l’éthique sur l’étiquette". En réponse à cette pression, distributeurs et marques se disent préoccupés par la qualité sociale, environnementale et étique des produits qu’ils commercialisent.

Mais qu’en est-il réellement ?

Lire la suite

11:57 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/04/2009

Des patrons solidaires…

Des dirigeants de Toshiba, d’Hitachi, de Toyota et de Honda, ont pris acte de leur échec et démissionné. Sans golden parachute.

Ce sont des Patrons; modestes, responsables. Ils montrent l’exemple et assument leur part de responsabilité dans la crise.

Qu’en est-il en Suisse ?

Dans un article du Monde, daté du 20 mars, Nick Hayek déclare :

« Pour une entreprise cotée en Bourse, qui annonce une chute de bénéfice, réduire de 10 % l'effectif permet de faire remonter le titre. Cela ne marche pas comme cela chez nous. Il n'y aura ni licenciement ni recul des investissements chez Swatch. Nous acceptons d'avoir un rendement amoindri et de ne pas être les chouchous de la Bourse ».

Précurseur, ce patron ?

Nick Hayek ne se gêne pas pour critiquer, un concurrent qui, alors qu’il ne perd pas d’argent mais en gagne juste un peu moins, punit tout de suite le personnel et introduit du chômage partiel.

15:56 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

13/01/2009

Libre-échange et démocratie

On doit admettre que tout le monde est plus ou moins protectionniste et plus ou moins libre-échangiste et que les positions peuvent varier en fonction des besoins et des priorités économiques et politiques du moment.  

Mais, ne confondons pas un processus de développement (la mondialisation), une philosophie (le libéralisme) et des politiques économiques (libre-échangisme, protectionnisme).

Lire la suite

17:18 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

05/01/2009

L’avenir se prépare…

L’avenir se prépare… surtout pendant cette période d’apprentissage qu’est l’école primaire.

Trop de jeunes appellent au secours… « Aidez-nous à apprendre ! », avertissement entendu à maintes reprises … Mais ont-ils été entendus ?

Et à Genève cette volonté d’organiser des appuis ciblés et spécifiques existent, mais il faudrait que le Département de l’Instruction Publique (DIP) autorise les instituteurs à solliciter une aide urgente, pour organiser des mesures (recensement précoce et l’encouragement des élèves défavorisés, concentration des efforts sur les moins performants et les moins motivés), avec l’aide d’anciens instituteurs prêts à reprendre du service…  

Alors, où est la volonté politique d’entreprendre, de manière concrète, pour les générations futures ?

 

09:53 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, Général, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/12/2008

Pronétaires de tous pays unissez-vous !

Cette célèbre formule remise au goût du jour par Joël de Rosnay pour expliquer l’effacement des organisations humaines pyramidales traditionnelles devant des modes de créations collaboratives.

 

Mais c’est avant tout pour inventer une nouvelle démocratie, fondée sur des formes d’organisation plus participatives.

 

Lire la suite

09:30 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Monde, Politique, Résistance, Solidarité, Techno | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

12/11/2008

Procès Bhopal : réouverture du dossier

Vingt-quatre ans après, la catastrophe de Bhopal fait encore parler d’elle.

 

Un vice de procédure va permettre de rouvrir le dossier de plainte, déposé en 1999 par Greenpeace, contre l’entreprise propriétaire de l'usine chimique à l’origine de la catastrophe, pour contamination des eaux de cette région de l’Inde.

 

Pour les associations locales, l’idée d’une action juridique collective n’est pas exclue.

 

Coup de théâtre dans l’affaire de la catastrophe de Bhopal.

 

Le 3 novembre 2008, les juges de la Cour d’appel de Manhattan, aux Etats-Unis, ont annulé le non-lieu, concédé en 2006, à Union Carbide, propriétaire de l’usine chimique dont la fuite a provoqué, en 1984, la plus grande catastrophe industrielle connue à ce jour.

 

Greenpeace avait porté plainte contre l’entreprise en 1999, l’accusant de la pollution des eaux souterraines de la région.

 

La Cour d’appel a conclu à un vice de procédure dans le traitement du dossier. Les plaignants n’auraient pas bénéficié d’assez de temps pour répondre à la demande de non-lieu formulée par l’entreprise accusée, Dow Chemical, actuel propriétaire d’Union Carbide, ainsi que l’ancien P-DG d’Union Carbide, Warren Anderson.

 

Le non-lieu est donc injustifié, selon la Cour d’appel.

 

15:33 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Monde, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/11/2008

Une Charte pour Genève : services publics (VI)

 

Article 23 Les habitant/es jouissent d’un droit à des services publics de qualité et participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance d’un tel droit. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés au présent chapitre.

 

 

Article 24 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitant/es de leur droit à des services publics de qualité, l’administration s’engage à :

 

 

a)   rendre des services de manière compétente, respectueuse et non discriminatoire ;

 

 

b)  favoriser la souplesse dans les services qu’elle dispense ainsi que dans l’utilisation des espaces publics afin de répondre aux besoins variés des habitant/es ;

 

 

c)   prendre des mesures visant à limiter les nuisances et les obstacles entravant l’accès sécuritaire des habitant/es à leur domicile et au réseau piétonnier ;

 

 

d)  prendre des mesures adéquates visant à assurer la propreté du domaine public ;

 

 

e) favoriser l’accessibilité universelle dans l’aménagement du territoire    ainsi qu’aux bâtiments et aux services publics en général.

 

 

 

Les engagements énoncés dans la Charte sont soumis aux limites des compétences de l’administration et des compétences qu’elle partage avec les autres niveaux de gouvernement, aux limites inhérentes aux ressources financières dont elle dispose en général, ainsi qu’aux limites raisonnables dans une société libre et démocratique.

 

 

07:50 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/11/2008

Une Charte pour Genève : environnement et développement durable (IV)

 

Article 19 Les habitant/es jouissent de droits en matière d’environnement et de développement durable et participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés au présent chapitre

 

 

Article 20 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitant/es de leurs droits en matière d’environnement et de développement durable, l’administration s’engage à :

 

 

a)   promouvoir la réduction à la source, le réemploi et le recyclage ;

 

 

b)  concilier la protection de l’environnement et du patrimoine bâti avec le développement économique, social et culturel ;

 

 

c)   favoriser l’amélioration constante de la qualité de l’air, des eaux et des sols;

 

 

d)  favoriser le transport en commun et les modes de transport ayant pour effet de limiter l’usage de la voiture en milieu urbain ;

 

 

e)   favoriser l’accès aux rives;

 

 

f) favoriser la protection et la mise en valeur des milieux naturels;

 

 

g) prendre des mesures visant à limiter les nuisances abusives issues du bruit et de la circulation, contrôler celles découlant du dépôt des ordures et promouvoir auprès des habitant/es un comportement civique responsable et respectueux des milieux de vie et de l’environnement.

 

 

 

Les engagements énoncés dans la Charte sont soumis aux limites des compétences de l’administration et des compétences qu’elle partage avec les autres niveaux de gouvernement, aux limites inhérentes aux ressources financières dont elle dispose en général, ainsi qu’aux limites raisonnables dans une société libre et démocratique.

 

 

 

Articles suivants en gestation...

 

07:42 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Général, Genève, Nature, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/11/2008

Novembre, partez en vadrouille ESS !

En Rhône-Alpes, novembre sera le mois de l'économie sociale et solidaire (ESS).

 

Une cinquantaine d'évènements dans toute la région vous permettent d'aller à la rencontre de l'économie sociale et solidaire.

 

De la consommation responsable aux coopératives d'intérêt collectif en passant par les finances solidaires, les circuits courts, l'insertion ou encore l'éducation, de très nombreuses thématiques seront abordées par ceux qui font de l'économique et du social autrement.

 

Associations, coopératives et mutuelles vous accueillent tout au long du mois de novembre pour des conférences, projections, soirées théâtres ou de contes, fêtes et autres déambulations pour partir à la découverte de cette économie qui place l'humain au centre de ses préoccupations. 

 

 

Découvrez le calendrier des événements, sur le lien ci-dessous :

 

http://www.rhone-alpesolidaires.org/agenda_vue/2008/11/all

 

09:18 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Développement durable, Economie, France, Général, Région, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/11/2008

Une Charte pour Genève : social et culture (III)

 

Article 15 Les habitant/tes jouissent de droits sociaux. Ils participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés.

 

 

Article 16 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitant/tes de leurs droits sociaux, l’administration s’engage à :

 

 

a) prendre des mesures de relogement lorsque l’évacuation ou la fermeture d’un bâtiment ou d’un logement est rendue nécessaire ;

 

 

b) considérer, dans la mise en œuvre des mesures relatives au logement, les besoins des populations vulnérables, notamment ceux des personnes et des familles à faible revenu et à revenu modeste ;

 

 

c) maintenir, avec l’appui de ses partenaires, des mesures d’aide aux populations vulnérables;

 

 

d) favoriser la prise en charge de leur milieu par les citoyennes et les citoyens en vue de contrer l’exclusion sociale ;

 

 

Article 17 Les habitants/tes jouissent de droits culturels et participent, avec l’administration, à un effort collectif visant à assurer la jouissance de tels droits. Ils y contribuent en posant des gestes compatibles avec les engagements énoncés.

 

 

Article 18 Aux fins de favoriser la jouissance par les habitants/tes de leurs droits culturels, l’administration s’engage à :

 

 

a) prendre des mesures adéquates visant à sauvegarder, protéger et mettre en valeur le patrimoine culturel et naturel ainsi qu’à favoriser la diffusion des savoirs et des connaissances qui les distinguent ;

 

 

b) maintenir accessibles, tant au plan géographique qu’économique, ses lieux de diffusion de la culture et de l’art et encourager leur fréquentation ;

 

c) promouvoir la création ;

 

 

d) soutenir le développement et la diversité des pratiques culturelles ;

 

 

e) soutenir une offre de services répondant aux besoins évolutifs de la population ;

 

 

f) aménager des infrastructures de loisir, d’activité physique et de sport de qualité, répartis équitablement en fonction des besoins évolutifs des milieux de vie ;

 

 

g) favoriser l’accessibilité aux activités et aux équipements collectifs.

 

 

 

Les engagements énoncés dans la Charte sont soumis aux limites des compétences de l’administration et des compétences qu’elle partage avec les autres niveaux de gouvernement, aux limites inhérentes aux ressources financières dont elle dispose en général, ainsi qu’aux limites raisonnables dans une société libre et démocratique.

 

 

 

Articles suivants en gestation...

 

07:34 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

31/10/2008

Point de vue sur les droits humains

Aujourd’hui débute une série de cinq forums “Point de vue sur les droits humains” dont les thématiques font référence à cinq droits humains fondamentaux.

 

À l’issue de ces discussions, une soupe et une projection unique de film seront offertes

 

 

31 octobre à 19 heures

 

Le droit au logement: “le logement, droit fondamental ou négociable ? “

 

Espace MULTATULI, Ilôt 13

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Luca Pattaroni, Docteur en sociologie

 

20h30 projection: ‘ La stratégie de l’escargot ’

 

de Sergio Cabrera, Colombie, 1993. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

 

7 novembre à 19 heures

 

Le droit à l’égalité: filles-garçons: socialisation différente ?”

 

LA SOURCE, 17 rue du Lac

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Anne Dafflon Novelle, Docteure en psychologie sociale

 

20h30 projection: ‘ Persepolis ’

 

de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, France, 2007. Age min. légal 10 ans, suggéré 14 ans (8 ans accompagnés)

 

 

14 novembre à 19 heures

 

Le droit à un environnement sain:”liberté de se déplacer-liberté de respirer un air sain: concilier l’inconciliable ?”

 

LA PEPINIERE, parc Gourgas

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Jérôme Savary, Directeur de Mobilidée

 

20h30 : ‘ Nausicaä de la vallée du vent ’

 

de Hayao Miyazaki, Japon, 1984. Age min. légal 10 ans, suggéré 10 ans (8 ans accompagnés)

 

 

21 novembre à 19 heures

 

Le droit à la non-discrimination: “insultes homophobes, ces mots que l’ on prononce en toute impunité !

 

LA TRAVERSE, 50 rue de Berne

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Catherine Gaillard, Co-Présidente de la fédération des associations LGBT

 

20h30 projection: ‘ Better than chocolate ’

 

de Anne Wheeler, Canada, 1999. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

 

28 novembre à 19 heures

 

le droit au travail: adapter le marché ou adapter les demandeur- euse-s d’emploi ?”

 

Espace ‘99’, 99 rue de Lyon

 

Avec la participation de Sandrine Salerno, Conseillère administrative et Christophe Dunand, Président de APRES

 

20h30 projection: ‘ The full monty ’

 

de Peter Cattaneo, Angleterre, 1997. Age min. légal 12 ans (10 ans accompagnés)

 

19:17 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Général, Genève, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook