20/09/2009

L’abstentionnisme, arme des insatisfaits de la démocratie

insatidaits.jpg

Par le passé nos démocraties ont été confrontées aux déferlements de passions et menacées par l’intensité des luttes entre défenseurs d’un certain ordre et des mouvements révolutionnaires.

Ces événements pèsent encore lourdement sur notre vie politique.

Ainsi l’on pourrait penser que la décrue des passions politiques a pour effet de consolider notre démocratie…

Mais cette évolution à aussi son revers; l’affaiblissement de la croyance dans les vertus du régime démocratique. La traduction de cette tendance au désenchantement est la croissance régulière de la non-participation.

Et cet état est susceptible d’affaiblir les bases même de notre système politique.

Pour preuve, les divers baromètres qui démontrent que le nombre d’insatisfait de la démocratie dépasse régulièrement les 50 %, depuis plus de 15 ans.

L’abstentionnisme n’est pas seulement en rapport avec le sentiment d’incompétence politique, mais l’absentéisme tend à croitre avec l’élévation du niveau général d’éducation.

Les systèmes de valeur ont évolué vers l’autonomie de l’individu, il en résulte un déclin des grandes organisations hiérarchiques comme les partis et les syndicats, sans oublier les églises.

21:49 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Histoire, Médias, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

12/09/2009

Le respect, signe de dignité

Comment dans un monde d’inégalités croissantes, faire en sorte que le respect de soi oblige aussi le respect des autres ?

Je pense qu’il faut renoncer à la politique de la compassion et à son double, la mentalité d’assisté, pour construire des véritables liens, qui ne soient pas d’assistance, ni de dépendance, mais de réciprocité.

Aujourd'hui, le respect est la principale exigence adressée à l’Autre !

04:42 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

10/09/2009

Suisse +1, Suisse –2

SuiSSE+1.jpg

Si la Suisse gagne 1 rang (devant les USA et Singapour), pour occuper la première place, de l’indice de compétitive global, établit par Forum Economique Mondial (WEF), elle recule de deux rangs, de la place 19 à 21 (derrière Bahreïn et la Corée du Sud), sur l’indice « Doing Business » établit par la Banque Mondiale.

Doing Business analyse les règlementations locales qui s’appliquent aux entreprises au cours de leur cycle de vie, notamment leurs opérations de création, leurs échanges commerciaux transfrontaliers, le paiement de leurs impôts et la fermeture de l’entreprise.

16:32 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

03/09/2009

Agriculture et développement durable

Pour accueillir 200’000 habitants supplémentaires à l’horizon 2030, dans les conditions répondant aux exigences du développement durable, les acteurs de l’agriculture doivent prendre l’engagement d’un développement compact, favorisant l’usage des transports collectifs et intégrant l’ensemble des composantes du territoire.

C’est l’objectif d’une agglomération franco-valdo-genevoise compacte, multipolaire et vivable pour tous.

31/08/2009

Il y a suffisamment de policiers à Genève, le problème est ailleurs !

police genève.jpg

Quelques chiffres pour étayer mon propos, en comparaison internationale nous sommes bien pourvus :

Genève compte 1 policier pour 252 habitants (moyenne Suisse 1/526), Paris est à 1/368, Lyon à 1/385 (moyenne France -hors CRS- 1/263).

En Autriche le ratio est de 1/294. Seul l’Italie fait mieux avec 1/212.

Ces chiffres démontrent clairement que le problème est ailleurs ; tout commence par le décalage entre la vocation de l’aspirant-policier et la réalité du métier sur le terrain.

La charge du travail administratif devrait être entrepris par du personnel qualifié pour cette tâche, soit les 150 postes réclamés par les syndicats.

Et la justice doit agir plus rapidement et s’engager à faire respecter les lois.

21:48 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

30/08/2009

Droite/Gauche, une dichotomie dépassée !

droite gauche.jpg

Cette dichotomie ne représente plus les forces d’un nouveau monde qui se construit.

 

Pour renforcer mes convictions exprimées en amorce de ce débat relatif à l’obsolescence du paradigme droite / gauche, il faut constater qu’à Genève les valeurs de gauche comme la solidarité et le logement sont portées par des ministres « de droite » et les valeurs de droite, comme la sécurité et les finances, par des ministres « de gauche ».

Lire la suite

08:49 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

28/08/2009

Faire de notre troisième âge un véritable âge d'or ?

vieux.jpg

Pour l'instant, on en est loin. Il y a trop de souffrance, trop d'angoisse, trop de solitude…

Lorsqu'on prend sa retraite, à 65 ans, il reste encore une vingtaine d'années à vivre.

Il faut que ce soit une vie remplie, une vie utile. C'est une autre étape de la vie et il faut la meubler, la préparer et je pense qu'il faut que la société accepte la contribution de ces gens-là, qu'elle soit bénévole ou même rémunérée.

Malheureusement, le sort de nos aînés se joue dans la plus grande indifférence…

Je désire partage avec vous une seule phrase, mais lourde de sens:

«Monsieur, vous savez, quand je parle, personne ne m'écoute, quand je passe, personne ne me regarde. Je suis invisible. C'est ça, vieillir à Genève.»

 

07:16 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

26/08/2009

Micheline Calmy-Rey et Hans-Rudolf Merz organissent l'enterrement de la démocratie de concordance, et c’est tant mieux !

merz et rey.jpg

Aujourd’hui, quand nos ministres négligent un problème urgent, celui-ci tend à provoquer la création de mouvements civiques, de partis spécialement formés pour l'occasion, voire de courants dissidents au sein même des partis gouvernementaux.

La démocratie de concordance est tout à la fois la cause et la conséquence de la faiblesse de notre gouvernement et de sa capacité réduite de mobilisation.

La culture de la concordance disparaît sous les actions des médias qui personnalisent la politique et par des ministres qui adaptent leur message et leur style à ces nouvelles formes de communications.

Au parlement, les différentes forces en présence ne travaillent plus ensemble. Les institutions politiques, qui dépendent de la concordance ont perdu toute leur valeur.

La concordance n’empreint plus notre culture politique : les conflits sont gérés avec de plus de plus d’agressivités et l’adversaire n’est plus considéré comme un représentant légitime. La concordance ne mise plus sur des processus de négociation qui exige la connaissance de toutes les positions

La concordance est une compétence que le peuple suisse a acquise et, peu à peu, abandonnée. Elle ne fait plus partie de l’image que la Suisse s’est construite. Elle n’est plus un atout de la Suisse dans la compétition mondiale.

La démocratie de concordance favorise le pouvoir de l’Administration  et les ententes néo-corporatistes; elle est responsable d'un certain immobilisme politique et de l'abstentionnisme.

La démocratie de concordance a vécu !

Dans une démocratie d'alternance, le débat s’enrichira et deviendra véritablement politique.

 

 

06:07 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

22/08/2009

Sécurité privée : un marché en expansion

marché de la sécurité.jpg

L’état, dont le citoyen, exige une réponse  immédiate, personnalisée et professionnelle à ses préoccupations, éprouve de plus de difficultés à satisfaire aux besoins multiples. Le marché de la sécurité privée, avec une certaine opportunité, permet de combler ce manque.

Ce grand besoin de sécurité à ouvert la voie au développement tous azimut de société privées de sécurité. Elles envahissent des champs de plus en plus étendus, grâce, notamment, par l’utilisation des nouvelles technologies de plus en plus sophistiquées.

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à CHF 720 millions, le marché de la sécurité privée est en pleine expansion en Suisse. La répartition du marché était, en 2006, de 78% de surveillance, 8,5% de transports de biens, 6,2% de gestion d'alarmes, 6,1% de sécurité aéroportuaire et 1,2% de protection de personnes. Cette répartition n'a pas foncièrement changé depuis.

Et c’est l’ensemble des secteurs connait une croissance : gardiennage, surveillance humaine, protection rapprochée, contrôle d’accès, vidéo/télé surveillance et sécurité informatique.

La sécurité est devenue un produit de consommation courante, facilement accessible aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et administrations publiques.

Les causes de l’expansion continue de ce marché sont multiples. La menace terroriste comme la progression de la délinquance et du sentiment d’insécurité qui exacerbent les attentes de la population sont évidentes.

Les sociétés de sécurité privées viennent même, par certains aspects, concurrencer l’état, ce qui suscite certaines inquiétudes.

Pour en savoir plus :

« La sécurité privée en Suisse » par Christophe Wailliez

16:21 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Merci, Monsieur Merz !

merz.jpg

Nous n’avions pas besoin de demander pardon, mais il est nécessaire de savoir dire merci.

Merci pour nos deux ressortissants et leurs familles, merci pour avoir mis fin à une pantalonnade, merci d'avoir réussi où d'autres ont échoués.

Dire merci, c’est une marque de grandeur, c’est reconnaître les autres.

Si nos ministres sont, parfois, découragés et démotivés, peut-être est-ce parce que nous ne leur avons jamais exprimé notre gratitude pour ce qu’ils font ?

Le courage de dire merci transforme non seulement la personne qui profite de ce jugement, mais aussi le milieu, le monde, et ceux et celles qui nous entourent.

La gratitude est créative. Ceux et celles qui sont liés par la gratitude trouvent constamment en eux de nouvelles forces.

Plus quelqu’un est reconnaissant et plus il s’enrichit. Les gens reconnaissants rassemblent dans leurs souvenirs toutes les belles expériences du passé, comme le dit le proverbe :

« le cœur retient ce que la mémoire oublie ».

07:55 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

19/08/2009

Les enjeux de notre sécurité

personnes agées.jpg

La sécurité à laquelle nous aspirons est influencée par de nombreux facteurs d’une société en pleine évolution.

Le profil démographique connait deux profonds changements ; la croissance de la population et le vieillissement général.

Cette progression du nombre de personnes âgées dont la vulnérabilité, les inquiétudes et les attentes spécifiques en termes de proximité et de réactivités doivent être satisfaites.

Il faut savoir que plus des ¾ de la population vivront, à terme, dans des zones urbaines, les forces de sécurité devraient en tenir compte.

D’une autre part, une partie de la population est confrontée à de véritables difficultés : chômage, pauvreté.

Plus globalement, l’individualisme et le recul des valeurs structurantes contribuent à une altération du respect.

Les individus, en mal de repères, ont du mal à différenciés le licite de l’interdit.

La libre circulation des personnes et des biens, mais surtout la gestion des flux migratoires nécessite une solidarité et une entente entre les états.

Finalement, l’évolution du contexte géostratégique a fait émerger de nouvelles menaces dont l’intensité peut miner la crédibilité des états.

 

08:26 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Science, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

18/08/2009

Le phénomène « low cost »

L’explosion des produits et services « low cost » a démocratisé la consommation. Mais il forme le nid de la précarité et menace l’innovation.

Pour que nous puissions acheter un billet Genève-Barcelone à 30.- ou un yogourt « premier prix » 40% moins cher que d’autres presque identiques, les entreprises qui les proposent doivent rogner sur les coûts.

S’il est difficile de rencontrer de l’innovation technologique dans ces produits, le « low cost » ne signifie pas produit de moindre qualité, car les secteurs comme l’aéronautique ou l’alimentaire sont très surveillés.

Développé par les compagnies aériennes, le « low cost » est une belle opportunité pour le consommateur, près de 40% des Suisses voyagent en « low cost », mais nombres des collaborateurs de ces entreprises sont précarisés.

Et la qualité du service offert par ces compagnies « low cost » commence à éveiller la curiosité des associations de défenses des consommateurs…

Une étude Ernst & Youg présente les principales motivations de baisses des coûts pour les entreprises :

Compétivité : 55%, Rentabilité : 50%, Globalisation : 31%, Demande de la direction : 29%, Amélioré les structure financière : 20%

08:04 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Jeux de mots, Loisirs, Monde, Suisse, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

14/08/2009

Lutte contre l’insécurité ; quelques pistes…

La lutte contre l’insécurité, au-delà mesures à court terme (réaffections des missions des gendarmes, optimisation de l’éclairage et  installation de caméra de surveillance) nécessite un travail de prévention sur le long terme, qui devrait veiller à :

>rétablir un système d’instruction performant,

>réguler le marché du logement,

>optimiser le processus de participation des immigrés,

Et bien évidemment, combattre la criminalité.

Thèmes itératifs que l’Etat a bien de la peine à traiter, il faut bien le reconnaitre !

08:44 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

13/08/2009

La sécurité est un droit humain, la garantir est un devoir d’Etat.

L’un des fondements de la démocratie est de garantir la sécurité de chacun.

Pour cela, nous avons aliéné une partie de notre liberté à l’Etat, celui –ci c’est engagé à assuré la sécurité de chacun.

Un gouvernement qui renonce à garantir l’intégrité des ses administrés met en danger la démocratie.

Il est nécessaire de rechercher des formes complémentaires ou originales de justice destinées à contrebalancer l'échec des systèmes judiciaires classiques.

Comme par exemple de développer une justice restauratrice qui met l'accent sur la médiation et le dialogue, ainsi que sur les droits de l'homme de la victime et ceux du délinquant. Avec pour but de remédier à la rupture entre le délinquant et la communauté.

Et de rassembler des statistiques fiables afin de qualifier et de quantifier la délinquance.

16:19 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

12/08/2009

Devons-nous avoir peur ?

A Genève qui est encore un lieu de relative sécurité, cette question est pertinente face à la peur réellement ressentie par de trop nombreuses personnes.

Les raisons de l’insécurité existent et ne sont pas toutes connues, mais les risques sont inferieurs aux craintes ressentie par la population.

Il est important de réorienté les discours sécuritaires vers une objectivité perdue et qui, sans combattre aucunement le sentiment d’insécurité, construit petit à petit une société qui a peur de tout et de rien, sans savoir pourquoi.

Toutefois, il serait utile de poser la question de la pertinence de l’action sociale à ce niveau.

Est-ce que notre gouvernement recoure aux bons outils ?

A-t-il vraiment compris l’insécurité ?

A-t-il réellement envie de la combattre ?

 

13:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : éle | |  Facebook

Privilèges individuels vs droits collectifs

droits collectifs.jpg

Le mélange des cultures et le développement de l’individualisme qui en découle ont diminué grandement la pression qu’exerçaient les mœurs communes sur les comportements individuels.

Si bien que les repères sûrs ont disparu et que chacun est confronté à se forger un jugement personnel sur la moralité de ses actes.

Il s’ensuit que l’individualisme s’impose avec les travers qui en découlent : envie, avarice, égoïsme…

Cette volonté de puissance produit une société où les privilèges individuels priment sur les droits collectifs, comme les tribunaux semblent le confirmer de plus en plus.

10:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

11/08/2009

Petit manuel de sagesse politique

En cette période « pré-électorale », il est de bon ton de rouvrir le petit manuel de sagesse politique !

Extraits :

"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :

le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération". James Freeman Clarke (1810-1888)

"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux l'autorité de personne, alors c'est là en toute jeunesse et en toute beauté, le début de la tyrannie."  Platon (IVe siècle av. J.C.)

"Celui qui se conduit vraiment en chef ne prend pas part à l'action."
Lao Tseu (570-490 av.J.C.)

Retrouvez plus de 2’500 de ces bons mots dans le livre  "La Politique en citations". Souvent drôles, parfois féroces, toujours pertinentes dans leur impertinence même, vous serez étonnés de l'actualité de citations datant parfois de plusieurs millénaires !

Bien plus qu'un simple recueil, ces quelque 2500 citations empruntées à près de 600 auteurs constituent un véritable "Petit manuel de sagesse politique".

 

15:45 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

09/08/2009

L'esprit de la loi sur l’Assurance Invalidité (AI) bafoué dans la pratique

AI.jpg

En vigueur depuis 1960, la loi sur l'assurance-invalidité (AI) poursuit 3 objectifs, clairs et précis, ils préconisent d'abord de prévenir, réduire ou éliminer l'invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées.

Ensuite, de compenser les effets économiques permanents de l'invalidité en couvrant les besoins vitaux.

Enfin, d'aider les assurés à mener une vie autonome.

On le voit, le principe «la réinsertion prime la rente» figure depuis le début dans la loi originelle.

Et les récentes révisions 4ème et 5ème ainsi que la 6ème en préparation insistent très fortement sur cet aspect.

Mais, j’exprime quelques doutes…

A la lecture des deniers chiffres disponibles, les rentes représentent près de 60% des dépenses, plus 6% pour les frais administratifs, il reste moins de 35% pour aider les assurés à mener une vie autonome.

Difficile dans ces conditions de mettre en place des mesures de réadaptation appropriées et d’assurer l’adaptation des places de travail, la mobilité nécessaire, afin de favoriser le maintien ou le retour en emploi personnes assurées.

De plus des maladies considérées comme invalidantes ne le sont plus et des nouvelles sont apparues.

Qui aujourd’hui en a une vision globale de cette assurance sociale ?

 

13:41 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

07/08/2009

Ecologie et appareils en veille

appareil en veille.jpg

L'écologie et les économies d'énergies qui vont de pair sont désormais au cœur des préoccupations de la plupart des fabricants d'électronique, qui répondent notamment à une réalité économique.

Force est de constater que la crise économique que nous traversons a accéléré une prise de conscience par le plus grand nombre, de l'entreprise qui doit réaliser des économies d'échelle à l'individu qui craint pour sa descendance.

Lire la suite

11:16 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Science, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

06/08/2009

De la liberté d’expression…

lireté d'expression.jpg

Dans toute société il s’agit d’obéir et rien d‘autre ; c’est pourquoi les notions de faute, de mérite, de bien et du mal, sont exclusivement sociales.

La meilleure société sera donc celle qu’exempte la puissance de penser du devoir d’obéir et se garde, en son propre intérêt, de la soumettre à la règle de l’état.

C’est du degré de liberté d’expression, du degré de vérité qu’elle est capable de supporté qu’est jugé une démocratie.

Il est certain que l’on trouve dans les milieux libéraux les conditions les plus favorables.

Tant que l’expression est libre, rien n’est compromis.

19:01 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook