23/05/2009

Bénévoles, la pénurie menacerait-elle ?

images.jpg 

La particularité de la vie associative est de faire appel à des bénévoles, que ce soit pour organiser et mettre en œuvre ses activités mais aussi pour l'administrer.

La Suisse compterait près d’un million de bénévoles, accomplissant en moyenne 14 heures par mois, un chiffre en stagnation alors que le nombre d'associations ne fait lui que croître.

La pénurie menacerait-elle ?

Beaucoup de structures peinent à trouver chaussures à leur pied. Dénicher un président, un trésorier, relève de l'exploit. Le manque est en effet particulièrement criant lorsque l'on recherche des bénévoles disponibles au moins quatre heures chaque semaine...

Reste que la désaffection relative pour l'engagement associatif, qui s’inscrirait dans un contexte de mobilisation "zapping", n'est pas seulement le fait des bénévoles.

Les associations se font aussi plus exigeantes. Elles cherchent des compétences. Mais ces exigences en hausses sont-elles accompagnées de mesures concrètes pour satisfaire le besoin d'engagement des bénévoles ?

L'investissement désintéressé est aussi une ressource qui se manage.

Mais rendre le bénévolat attractif c'est surtout associer étroitement les bénévoles au projet de l'association et cela reste, encore plus que le recrutement, la première difficulté des responsables associatifs.

 

06:55 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

19/04/2009

de la performance publique…

ges.jpgLe premier devoir de performance publique est celui d’équité.

Les impératifs d’efficience économique des organisations publiques tendent à faire oublier ce point important.

Depuis prêt de 20 ans, la prédilection donnée au management et aux managers a contribué à laisser de côté la gestion de l’équité. Elle devient alors uniquement un produit de consensus tacite, administrée par application de la règle, du droit, et la standardisation.

On demande aujourd’hui à la sphère publique d’être performante, de savoir gérer les hommes et les finances, de comprendre les lois du marché, etc.

Mais qu’en est-il de sa mission sociale première ?

20:37 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

11/04/2009

Une société suisse espionnait Greenpeace

espionnage.jpgLe Canard Enchaîné avait mentionné l'existence d'un contrat visant à faire espionner en 2006 le porte-parole de l'association « Sortir du nucléaire », Stéphane Lhomme, via une société basée à Lausanne, Securewyse.

EDF a annoncé, vendredi 10 avril, qu'elle avait relevé de leurs fonctions deux hauts responsables de la sécurité du groupe, Pascal Durieux (ancien membre des forces spéciales, puis de la DGSE de 1989 à 1999) et Pierre François (numéro deux de la sécurité d'EDF), à titre "provisoire" et par "mesure de précaution" dans le cadre de l'enquête judiciaire pour espionnage présumé de l'association écologiste Greenpeace.

Après Protectas et Nestlé… Une nouvelle affaire d'espionnage qui met en causse la Suisse...

 

10:28 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, France, Général, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

30/03/2009

Alliance CFF/SNCF pour une 3ème voie moins dépensière

Pourquoi ne pas revaloriser la voie de chemin de fer du pied du Jura ?

 

Il existe au pied du Jura entre Bellegarde et Divonne presque toutes les installations pour réaliser, dans le cadre d’un projet d’agglomération, une ligne ferroviaire afin de décharger le « trafic passager » en transit par la gare de Cornavin.

 

Cette revalorisation mise en relation avec le CEVA et l’extension de la ligne de tram entre le CERN et St-Genis permettrait de faciliter l’accès à cette grande de zone de développement comprise entre Balexert et les contreforts du Jura.

 

Cette réalisation facilitera l’accès à l’ouest de Genève aux personnes en provenance de l’Ain et de « Terre Sainte » sans transiter par le centre de Genève ou à défaut d’utiliser leurs véhicules privés.

 

Il suffit d’électrifier la ligne et de réaliser le petit tronçon de rail entre Divonne et Nyon,

 

Et si un éclair illumine nos autorités…

09:23 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, France, Genève, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook