07/06/2010

Passerelle des PasSages

Depuis samedi 5 juin, la passerelle la plus connue des musiciens, danseurs et comédiens à un nom : « Passerelle des PasSages »

PasSagges.JPG

Ce pont relie le quai des Forces-Motrices à la Promenade des Lavandière. Les gens l’utilisent pour rejoindre « la Barge », les tourneurs pour décharger les matériels des spectacles du BFM (Bâtiment des Forces Motrices.

07:00 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Images, Jeux de mots | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

22/09/2009

La gauche, la droite en 4 billets. 1er. La gauche et la droite dans le langage courant, non politique.

gauche droite 1.jpg

Une constatation: le mauvais rôle est pour la gauche, le bon pour la droite.

Les expressions liées à la gauche sont en effet péjoratives: «se lever du pied gauche», «avoir l'air gauche», «être embêté jusqu'à la gauche», «mettre de l'argent à gauche», sans oublier le funeste «passer l'arme à gauche».

Je songe aussi à la traduction latine de gauche: «sinister», sinistre.

La droite est beaucoup mieux traitée: «placer quelqu'un à sa droite», «être le bras droit de quelqu'un», se serrer la main droite («donne la belle main à la madame»). Je ne retiens pas ici le terme «droit» (= direct ; = conforme à la règle), bien que s'écrivant et se prononçant de la même manière: les droits de l'homme, être dans son droit, être la droiture même, être droit dans ses bottes.

De plus, tout au long des millénaires et au travers de la plupart des cultures, la droite est le côté honorable, la gauche le côté néfaste.

05:47 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Jeux de mots, Lettres, Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

18/08/2009

Le phénomène « low cost »

L’explosion des produits et services « low cost » a démocratisé la consommation. Mais il forme le nid de la précarité et menace l’innovation.

Pour que nous puissions acheter un billet Genève-Barcelone à 30.- ou un yogourt « premier prix » 40% moins cher que d’autres presque identiques, les entreprises qui les proposent doivent rogner sur les coûts.

S’il est difficile de rencontrer de l’innovation technologique dans ces produits, le « low cost » ne signifie pas produit de moindre qualité, car les secteurs comme l’aéronautique ou l’alimentaire sont très surveillés.

Développé par les compagnies aériennes, le « low cost » est une belle opportunité pour le consommateur, près de 40% des Suisses voyagent en « low cost », mais nombres des collaborateurs de ces entreprises sont précarisés.

Et la qualité du service offert par ces compagnies « low cost » commence à éveiller la curiosité des associations de défenses des consommateurs…

Une étude Ernst & Youg présente les principales motivations de baisses des coûts pour les entreprises :

Compétivité : 55%, Rentabilité : 50%, Globalisation : 31%, Demande de la direction : 29%, Amélioré les structure financière : 20%

08:04 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Jeux de mots, Loisirs, Monde, Suisse, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook