17/08/2015

"Genève manque d’une icône culturelle"

Depuis 1991, Genève a oublié d'être une Ville de culture ; des musées que peu de touristes visitent, le patrimoine horloger qui tombe en désuétude, sauf le Musée Patek Philippe, un opéra qui n'est plus considéré comme une scène internationale, les œuvres architecturales pas mises en valeurs.

Mais le mot est lâché par Philippe Vignon, directeur de Genève Tourisme, dans la Tribune de Genève, "Genève manque d’une icône culturelle" il y livre un plan de bataille... bien maigre.

Ce n'est pas avec un parcours sur l'horlogerie de luxe ou autour le vin ou encore en travaillant avec quelques blogueuses qu'il va attirer du monde

"Genève à besoin d'un icone culturelle", mais pas la moindre proposition transpire à travers cet article.

Alors je m'aventure dans une proposition: organisons une exposition bisannuelle autour de la sculpture contemporaine. Utilisons nos parcs (Eaux-Vives, La Grange, la Perle du Lac) et les mouettes genevoises comme lien entre ces destinations.

Et ne me dite pas que c'est l'argent qui manque. Pas à Genève ! Pas pour ce genre de projet.

 

Ayons pour une fois le courage de voir Genève comme une destination de premier choix, même si ce n'est que tous les deux ans.

11:52 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Général, Genève, Loisirs, Monde, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

09/12/2014

Qu’est-ce que le bien-être ?

Le bien-être dépend des conditions de vie matérielles (le revenu, le travail, le logement, les infrastructures et services, la mobilité)  mais aussi de la perception subjective de la qualité de la vie (la santé, la formation,  la culture, les loisirs, la qualité de l’environnement, la sécurité personnelle, l’engagement civique, l’équilibre vie professionnelle / vie privée).


Le rapport de l'OCDE "Comment va la vie?"  à paraître le 11 décembre dresse un tableau complet des dimensions de la qualité de vie. Sont également examinés le contexte économique et le contexte démographique des villes. Les dimensions de la qualité de vie peuvent différer selon la structure géographique d’une ville ou d’une région.


 

L’OCDE a aussi analysé la qualité de vie au plan régional dans son rapport «How’s Life in Your Region?»

11:13 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/07/2014

Comment va la vie ? Créez votre « indicateur du vivre mieux »

Quelle est la recette d’une vie meilleure:une bonne éducation, un air pur, une belle maison, l’argent ?

Votre "indicateur du vivre mieux" est conçu pour que vous puissiez visualiser et comparer certains facteurs essentiels au bien-être dans les pays de l’OCDE, comme par exemple l’enseignement, le logement ou l’environnement .

Il s’agit d’un outil interactif qui vous permet de voir les résultats des pays selon l’importance que vous accordez à chacun des onze critères qui font une vie meilleure.


Outil interactif :http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/

Pour en savoir plus :http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/media/bli/documents/BLI_executive_summary_2014.pdf

 

 

11:38 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Culture, Développement durable, Economie, Femmes, Formation, Général, Loisirs, Médias, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

02/06/2014

Fêtes du Bicentenaire: avez-vous reçu le programme ?

 

Il n'est pas dans mes habitudes de retranscrire une conversation sur Facebook dans mon blog...

Mais cette fois, il me semble important que mes « autres suiveurs » puissent aussi prendre part à ce débat :

 

> Oui j'ai reçu le programme de la part d'une gentille mamie assise à mes côtés pendant qu'on mangeait une saucisse, sinon rien vu..!? Heu...p'tit détail 6.- le verre 1dl de rosé....abusé!!!

> Que dale ! rien que puic !

> Même pas au CM ni sur CMNET ! un comble pour un élu du peuple !

> non..suis dans une commune, je ne sais pas si ça change, mais la COM n'était pas bonne...une affiche avec 1 cuisto dans l'eau ça ne me parle pas...bien dommage car ils ont fait bp de choses....!

> 3 jours de PC à poser des barrières et autres bricoles dans une complète désorganisation et n'a même pas reçu de programme ! Je ne savais pas non plus qu'Aloan jouait hier soir à Baby plage !

>Rien a l'école et vice Genève indépendante.

> J'espère qu'ils feront mieux pour le 300ème ! quoi que je m'en fous un peu !

> Carouge rien reçu !!! mais c'est pas les 200ans de la République et canton de Genève ??? à moins que les programmes aient été distribués seulement dans les nouvelles zones de l'Utopique grand Genève, pour leurs faire connaître nos spécificités, mœurs et coutumes depuis 200 ans ???

> Pour le Grand-Genève, rien reçu (en tout cas rien dans le Pays de Gex je ne peux pas dire pour le canton de Vaud ou la Haute-Savoie)

>l'organisation et la communication ........ désastreux ! Cherchez à qui cela a été confié et tenez-moi au courant !

>Rien du tout...Mes enfants CO et primaire n'ont rien reçus! Pas la moindre info!

> De plus rien pour nos "visiteurs"
Que fait l'Office du tourisme ?

> On se le demande...

> réservé aux élus.

> Le bicentaire ? Jamais entendu parler... C'est quand, quelqu'un est au courant ? Personne ne dit jamais rien, sur FB .

> Aucune info non plus dans ma boîte eaux-vivienne... La seule raison pour laquelle j'ai su qu'il y aurait qqchose, c'est parce que les fētes "ville est à vous" n'auront pas lieu en juin cette année, à cause des festivités du bicentenaire.

> Et les personnes en situation de handicap y ont-elles été particulièrement intégrée?

 

Dans un pays ou la seule "révolution" qu'il n'y a jamais eu était une "révolution" bourgeoise, pourquoi s'étonner?

 

 

 

Poursuivre sur FB :https://www.facebook.com/charly.schwarz

 

30/05/2014

Le "Vélib'" de Luc Barthassat, pas mieux que celui de Michèle Künzler

Le "Vélib'" de Luc Barthassat, pas mieux que celui de Michèle Künzler
(150 stations de base de 10 vélos, soit un budget d’un peu plus de 10'000'000.-)  

Aujourd’hui, Il existe des exemples de seconde génération qui ne nécessitent pas de station de base.

Des ingénieurs, designers et développeurs de logiciels ont construit de concert une offre avec des vélos équipés d’un GPS que vous pouvez trouver et débloquer l'aide de votre téléphone mobile.

Ce produit permet de créer un système souple, évolutif et avec un prix abordable, même pour le Grand Conseil…  

http://socialbicycles.com/

Un complément:

Pour favoriser le développement des vélos en libre service, il serait souhaitable de remplir les conditions essentielles et nécessaires pour satisfaire les cyclistes et les pousser à utiliser plus intensivement les VLS :
>terminer les itinéraires cyclables;
>prendre des mesures pour diminuer la pression automobile en ville ;
>continuer le développement des zones 30 ;
>prendre en considération le vélo dans tout nouveau projet urbain.  

A lire :Les vélos en libre service : marketing urbain ou politique environnementale ?


08:58 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Loisirs, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/03/2013

La réponse est évidement… NON !

Genève est, assurément, une Ville de Culture… pour les bénéficiaires de subventions, plus préoccupés à débattre entre eux sur la répartition de la manne financière (plus de 200 millions de francs, soit 20% du budget annuel de la ville), qu’à développer une vision pour faire de Genève une Capitale Culturelle.


Mais Genève est-elle une Ville de Culture pour l’ensemble de ces habitants ? La réponse est évidement… NON !


Sinon, comment expliquer que les bibliothèques soient encore fermées le dimanche… Le livre n’est-il pas le premier bien culturel ?


La culture n’est-elle pas un des piliers important de l’intégration… combien de « Chéquiers Culture » ont été distribué ?


Pourquoi nos édiles font de la  résistance pour s’ouvrir plus volontairement à une véritable politique de partenariat avec tous les acteurs ?

 

Aujourd’hui la culture doit être une force, dommage que Genève soit la victime d’une « élitisation » de la Culture.

17:08 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Culture, Général, Genève, Lettres, Loisirs, Musique, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/02/2013

Il est minuit moins cinq, Monsieur le Gouverneur !

Genève est « encore » enviée de tous. Qualité de la vie, loisirs et offre culturelle, infrastructure efficace, localisation idéale et accès facile, capacité d’innovation, caractère international et cosmopolite, etc.

Cet équilibre est fragile. Si nous ne faisons rien pour préparer notre avenir nous resterons à la traîne d’un nouveau monde qui se construit.

Il est urgent de rétablir la confiance en Genève. Nous devons faire évoluer l’environnement écologique, social, économique et administratif et pour mieux répondre aux préoccupations des habitants et des entreprises de la région genevoise.

Faudra-t-il attendre l’autonome pour changer de paradigme ? 

11:11 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Formation, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Politique, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/01/2013

Sports de neige et respect

 

De plus en plus d'adeptes de sports de neige s'aventurent en dehors des pistes, Cette évolution est toutefois souvent synonyme de menace pour la faune sauvage.

La campagne «Respecter, c’est protéger», vise à sensibiliser les adeptes de sports de neige à adopter un comportement respectueux de la nature.

Elle a pour objectif de sensibiliser les personnes qui exercent des activités sportives hors piste aux besoins des animaux sauvages.

Les quatre règles de «Respecter, c'est protéger»

1.    Respectez les zones de tranquillité et les sites de protection:
les animaux sauvages s'y retirent.

2.    En forêt, restez sur les itinéraires et les sentiers balisés:
ainsi, les animaux sauvages peuvent s'accommoder de votre présence.

3.    Evitez les lisières et les surfaces non enneigées:
les animaux sauvages apprécient tout particulièrement ces endroits.

4.    Tenez votre chien en laisse, en particulier en forêt:
les animaux sauvages fuient en présence de chiens en liberté.

09:43 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, France, Genève, Loisirs, Médias, Région, Sports, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/03/2012

Pour répondre à webzine…Non, Charly ne dort pas !

 

Depuis la fondation de la Commune Libre du Bourg-de-Four, le 29 février 2012, le Conseil a établi son programme de législature...

Voici quelques actions qui ont été décidées :

Équipement en Wifi de la place centrale,

Ouverture d'une ambassade à la Nuit des Bains (15 mars),

Pose d'une plaque sur le plus ancien mur romain de Genève,

Visite guidée de tous les 1ers dimanche,

Ainsi que la signature des lettres de créances pour nos ambassadeurs,

Etc...

Comme vous pouvez le lire, notre Conseil n'est pas en sommeil !

 

10:05 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Médias, Politique, Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

10/06/2011

Qui utilise GeTag ?

getag.jpg

« GeTag est une application permettant de gérer des tags virtuels. Un tag virtuel est une sorte de Post-It numérique consultable et éditable depuis un dispositif mobile. Ces tags peuvent être consultés sur une carte, mais aussi en réalité augmentée, où ils apparaîtront en superposition à la vue de l'utilisateur »

C’est ce qu’indique  Michel Deriaz sur le site du projet.

Mais à ce jour seulement 30 tags ont été posté, et la saison touristique démarre...

Combien de fois le programme a été chargé ?

Combien de visiteurs par jour ?

Sur la page Facebook, le dernier message date du 15 septembre…

 Et dire que ce projet a été financé par de l’argent public, Ville de Genève et Office du Tourisme !!!

 

21:01 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Général, Genève, Loisirs, Médias, Musique, Sports, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

22/10/2010

1,5 milliard de touristes en 2020 : la nécessité de passer au durable !

tpousirme vert.jpg

Le tourisme international représente 880 milliards de dollars, soit 12% du PIB mondial.

Mais ce poids lourd de l'économie est aussi l'un des moins bons élève en termes d'émission de gaz à effets de serre : transports aériens, hébergement, activités touristiques. Le secteur figure parmi les plus friands en énergie, face à la montée en flèche du nombre de touristes, le recours aux alternatives responsables est plus que jamais une nécessité. Car d’après l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), la planète comptera 1,5 milliard de touristes en 2020, soit presque trois fois plus qu’il y a 20 ans.

 

De quoi inciter l’industrie touristique à passer au durable. «Ecotourisme», «tourisme solidaire», «responsable» ou «durable», ce vocabulaire s’entend donc désormais chez beaucoup d’agences de voyages. La difficulté étant de s’y retrouver, tant cette offre est diverse. Car à l’heure de la compensation carbone, l’industrie du tourisme se doit de montrer l’exemple.

 

Le rapport «Changement climatique et tourisme: faire face aux défis mondiaux» stipule que l’industrie touristique est responsable de 4,9 % des émissions mondiales pour l’année 2005.

 

Bonnes vacances !

12:21 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Nature, Politique, Suisse, Vaud, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/10/2010

Nous sommes 35% à utiliser les sites de réseaux sociaux.

Les Européens sont de plus en plus «numérique», selon un sondage Eurobaromètre.

 

De plus en plus d'Européens sont abonnés à Internet haut débit et à la télévision numérique par des «paquets» à coûts fixes. L'augmentation du haut débit signifie qu'encore plus d'Européens sont en ligne avec 35% actuellement utilisant les sites de réseaux sociaux.

 

Toutefois, ils ont des préoccupations sur le coût, la qualité de service et de sécurité, ainsi que la liberté en ligne.

 

Les inquiétudes concernant la sécurité des données augmentent, et 84% des citoyens veulent être informés si leurs données personnelles ont été perdues, volées, ou altérées de quelque façon que ce soit.

 

Les inquiétudes concernant le mauvais usage des données sur les sites de réseaux sociaux semblent partagées : les répondants âgés de moins de 24 ans sont plus nombreux à ne pas être soucieux dans ce domaine, alors que ceux âgés de plus de 40 ans sont plus nombreux à être soucieux.

09:23 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Médias, Société - People, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/06/2010

5 & 6 juin : « la Ville est à Vous » est à la Coulou. Temps forts...

plaque_vav_pt.jpg

Samedi 5 juin :

Dès 14 :00 Marché éthique sur le quai des Forces-Motrices,

Atelier « Graf » sur la Place des Volontaires.

16 :30 Inauguration de la passerelle qui relie le Quai des Forces-Motrices à la Barje.

20 :15 Les Désaccordés (rock des Balkans).

21 :30 Les Vaches Laitières (ska-punk).

 

Dimanche 6 juin : GRAND VIDE GRENIER

11 :00 cours de danse pour les enfants et les familles proposés par le MàD (moulin à dance).

14 :00 Moulage corporel participatif avec Le Labo (Greg Hug).

Atelier pour les enfants autour du recyclage.

16 :00 Bal Musette sur la Place des Volontaires.

19 :00 Jackson Wahengo (afro-jazz)

Et bien sur… Stand de nourriture / Parade / Bars / Danse / Animations pour enfants

Plus d’infos à télécharger ici

08:26 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Culture, Général, Genève, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

02/06/2010

Vers des événements plus durables ?

festivals.jpg

Chaque année, des centaines d’événements sont organisés à Genève : des festivals musicaux comme Musiques en Eté ou la Fête de la Musique, des marchés, des vides-greniers et brocantes ou encore des expositions, des concerts en passant par la Lake Parade, les Fêtes de Genève, etc.

Certains n’attirent que quelques centaines de personnes, d’autres plusieurs milliers. L’impact environnemental de ces événements peut être considérable. Ainsi, d’après une étude récente (OVAM), en moyenne, 1 visiteur d’une manifestation d’un soir produit 250 g de déchets, celui d’un festival entre 500 gr et 1 kg par jour.

Les organisateurs peuvent mettre en place une série d’actions pour rendre leur événement durable.

Lire la suite

08:16 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Général, Genève, Loisirs, Musique, Région | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

29/04/2010

Personne n’achèvera le livre

livre.jpgComme le dit Umberto Eco « le livre est comme la roue : depuis son invention on n’a rien fait de mieux ».

A l’occasion du  salon du livre, on a mis de coté, pour quelques jours, la polémique relative à la disparition du produit LIVRE.

Dans une œuvre récente (N'espérez pas vous débarrasser des livres) Humberto Eco et Jean-Claude Carrière conversent au tour de ce sujet, et s’interrogent sur les causes du déclin rapide des nouveaux supports comme la vidéo, le DVD ou le CD.

Le rapide déclin de ces supports est à mettre en relation avec les œuvres qu’ils véhiculent, pour la plupart des œuvres récentes (moins de 50 ans).

Le livre, au contraire, est le support d’œuvre qui datent de plusieurs dizaines d’années, voir même de siècles !

Des cassandres avaient prédis la disparition de la peinture avec l’invention de la photographie, jamais les expositions n’ont attiré au temps de visiteurs, du théâtre à cause du cinéma, puis du cinéma à cause de la télévision

Et bien même, si les livres en papier devaient disparaitre, il restera toujours les écrivains !

Car jamais il n’existera des machines capables d’écrire des romans digitaux.

 

18:00 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Lettres, Loisirs, Médias, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

10/03/2010

Genève, un monde pour vous

Genève un monde pour vous.jpg

Télécharger ici

26/02/2010

Emplois; 9 secteurs stratégiques

emploi srtatégique.jpg

9 secteurs devront être les vedettes pour l'avenir et le développement de l'emploi en Suisse.
D'un côté, trois secteurs à suivre qui restent les moteurs importants pour l'économie suisse, mais qui ont besoin d'une profonde évolution vers une plus grande durabilité: la construction, le tourisme et les transports.

Ces trois branches doivent modifier leurs objectifs et leurs modèles d'affaires, et aller progressivement vers de nouvelles activités.

A leurs côtés, il ya six nouveaux secteurs avec un fort potentiel d'innovation qui peuvent créer de nombreux emplois:

les énergies renouvelables, les éco-industries, les technologies Information et communication, la biotechnologie, les industries culturelles et les services sociaux.

Ces 9 secteurs pourrait représenter plus de 50% des créations d'emplois en 2025.

Chacun de ces 9 secteurs doit recevoir des impulsions spécifiques, accompagnant des réformes transversales :

Ø reconnaître un nouveau droit aux citoyens pour la production et la distribution d'électricité provenant des ménages;

Ø promouvoir l'installation d'au moins 700.000 toits solaires entre 2010 et 2025;

Ø atteindre l'objectif de 500'000 voitures électriques en 2025,

Ø développer un système de crédit qui non seulement intégrer le critère du «pollueur /payeur », mais d'introduire des incitations adaptée pour "les gens qui épargnent ».

Pour les plus optimistes, la rénovation de notre modèle de production dans ces 9 secteurs et la mise en œuvre des quatre réformes mentionnées pourrait faire croître notre PIB à des taux supérieurs à 2% au cours des 15 prochaines années.

En termes d'emploi, l'impact serait important.

Cette stratégie axée sur une économie responsable peut générer des effets positifs sur moyen et long terme. Mais son intensité dépend de la profondeur et la réussite des réformes à engager avec tous les acteurs.

L'ensemble des actions, des réformes, des investissements et des politiques qui constituent un nouveau modèle de production exigent un leadership du gouvernement, mais les vrais héros devraient être les acteurs économiques et sociaux, soit la société helvétique dans son ensemble.

La tâche n'est pas simple, mais l'avenir mérite notre effort collectif.

 

18/08/2009

Le phénomène « low cost »

L’explosion des produits et services « low cost » a démocratisé la consommation. Mais il forme le nid de la précarité et menace l’innovation.

Pour que nous puissions acheter un billet Genève-Barcelone à 30.- ou un yogourt « premier prix » 40% moins cher que d’autres presque identiques, les entreprises qui les proposent doivent rogner sur les coûts.

S’il est difficile de rencontrer de l’innovation technologique dans ces produits, le « low cost » ne signifie pas produit de moindre qualité, car les secteurs comme l’aéronautique ou l’alimentaire sont très surveillés.

Développé par les compagnies aériennes, le « low cost » est une belle opportunité pour le consommateur, près de 40% des Suisses voyagent en « low cost », mais nombres des collaborateurs de ces entreprises sont précarisés.

Et la qualité du service offert par ces compagnies « low cost » commence à éveiller la curiosité des associations de défenses des consommateurs…

Une étude Ernst & Youg présente les principales motivations de baisses des coûts pour les entreprises :

Compétivité : 55%, Rentabilité : 50%, Globalisation : 31%, Demande de la direction : 29%, Amélioré les structure financière : 20%

08:04 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Jeux de mots, Loisirs, Monde, Suisse, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

16/08/2009

A quoi sert la taxe sur le tourisme ? A rien !

tourisme.jpg

A la lecture de l’édition dominicale du quotidien organe, je suis navré de constaté l’incompétence de l’Office du Tourisme de Genève, bénéficière unique de la taxe sur le tourisme.

C’est le 1er janvier 1994 qu’est entrée en vigueur une nouvelle taxe, à charge des commerçants, pour assurer le développement du tourisme par l´Office du Tourisme de Genève.

Les buts sont :

a) développer un tourisme de qualité correspondant à la demande, mettant en valeur les richesses naturelles et historiques, les événements culturels et sportifs ainsi que les traditions du canton de Genève.

b) stimuler la promotion du tourisme pour Genève,

c) soutenir l’économie par le développement du tourisme.

C’est donc, par un manque d’informations claires, relatives aux précautions à prendre destinées à nos hôtes, que l’Office du Tourisme de Genève met en danger les points b et c.

Pour rappel, certains commerces assurent plus de 50% de leurs chiffres d’affaires pendant la période estivale

Il est temps, avec les produits de la taxe sur le tourisme, de mettre en place une brigade touristique active entre juin et septembre.

 

 

11:29 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Loisirs, Médias, Monde, Musique, Région, Sports, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

26/06/2009

Villa D’Este, meilleur hôtel du monde…

Villa d'este.jpg

Parmi plus de 400 établissements notés, la Villa D’Este, au bord du lac de Come, obtient le meilleur classement, devant le Peninsula de Bangkok, le Lanmark de Hong-Kong, le George V de Paris et le Burj Al Arab de Dubai.

Construit en 1568 pour le Cardinal Tolome Gallio,  la Villa est acquise en 1815 par Caroline de Brunswick et transformé en hôtel de luxe en 1873.

Depuis elle a hébergé des personnages illustres: Ava Gardner, Frank Sinatra, Maria Callas et Onassis, Madonna, Liza Minelli, Mick Jagger, sans oublier George Clooney, qui tombé en amour de la région a acheté une villa.

Dormir dans le meilleur hôtel du monde, contre 900 Euros/nuit  à seulement 300 km de Genève …

Bon week-end à tous !

 

 

14:21 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Loisirs, Monde, Voyages | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook