25/08/2016

Nous devons admettre que la question des inégalités se joue fondamentalement à l’école

La question de l’école demeure, aujourd’hui comme hier, la clef du problème de la reproduction des inégalités.

 

Même lorsque plus de 80% d’une classe d’âge obtient la maturité les écarts, entre les enfants de cadres et ceux de salariés demeurent importants et se renforcent dans les études supérieures.

 

Le passage du cycle d’orientation au collège est le grand moment de ce partage social. Et comme par ailleurs l’accès à l’emploi est de plus en plus déterminé par le niveau de diplôme, à l’arrivée force est de constater que plus de 50 ans de volontarisme politique n’ont que peut augmenté la mobilité sociale.

 

Chacun porte une part de responsabilité : les politiques très soucieux de leur électorat, les enseignants crispés sur le modèle socioconstructiviste qu’on leur a inculqué, les parents prêts à tout pour placer leur progéniture dans la filière universitaire.

 

La conjugaison de ces effets est telle que l’école ne se contente même pas de reproduire simplement les inégalités sociales, elle les renforce.

 

22:50 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Suisse, Université | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/06/2016

Le blues du dimanche soir

Le blues du dimanche soir, ce malaise impalpable qui nous envahit quand se profile le lundi.

Il y a très peu de recherches sur le sujet, mais un sondage a rapporté que plus de 50% des personnes interrogées dorment mal dans la nuit du dimanche au lundi, des médecins relèvent que des patients se plaignent et les blogs regorgent de témoignages.

Une étude identifie des phénomènes récurrents au dimanche soir. A l’origine, l’idée de travail associé à une contrainte dont les symptômes sont stress et fatigue. Elle indique que ce malaise apparaît dans l’enfance, et qu’on le retrouve à l’âge adulte.

Étonnamment, il persiste chez les étudiants, qui ont un rapport au temps différent, avec moins de contrainte, constate le chercheur. Et que la socialisation par le temps laisserait des marques.

Le malaise serait dû à un conflit de rythmes, la distorsion entre deux temps, « c’est un malaise vespéral lié à une anticipation négative du lendemain » comme le défini Marie Desplechin.

Au-delà, de cette réflexion s’ouvre la question plus large des temps vécus qui se superposent au temps physique et qui cohabitent dans une société où l’étalon de la vitesse s’emballe.

 

+À qui la faute ?

12:37 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Economie, Formation, France, Général, Genève, Médias, Politique, Science, Suisse, Université | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

08/07/2011

Les HUG se « foutent » de nous !

HUG.jpg

« Les HUG doivent faire face à des pics de patients », une réponse pusillanime pour justifier une attente de 8 jours pour opérer une fracture du col du fémur !

En vérité cette réponse cache un malaise bien plus profond…

Guerre de succession à la tête des départements, erreurs de diagnostique fréquents, manque de considération des patients -chef de service incapables de prendre en considération l’état psychologique des patients-, mobbing (juste un exemple : un jeune médecin interne qui craque devant le patient qui doit le réconforter. Heureusement, il a trouvé asile dans un autre hôpital universitaire), personnel constamment sous stress et encore bien d’autres problèmes de fonctionnement.

Et malgré les conclusions d’une étude présentées en 2003 lors d’une journée Qualité des HUG :

Provoquer une prise de conscience du personnel concernant la survenue des erreurs médicales

Renforcer les liens de confiance avec les patients en parlant des erreurs qui surviennent au cours de l’hospitalisation

Rien n’a changé…

LA solution : vous devez subir une opération programmée, choisissez le CHUV !

Et si vous doutez encore de l’incompétence des HUG un lien vers l’article de la Tribune de Genève du 8 juillet :

http://www.tdg.ch/geneve/actu/jours-attente-operee-2011-0...

10:16 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Science, Université, Vaud | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook

10/03/2010

Genève, un monde pour vous

Genève un monde pour vous.jpg

Télécharger ici

03/09/2009

Apprendre en naviguant

Internet apprendre.jpg

Une récente étude du cabinet SRI International réalisée pour le Département américain de l’éducation, menée entre 1996 et 2006, révèle que la combinaison dune formation mixte ; In-Situ et à distance obtient les meilleurs résultats.

(Cette étude à été réalisée auprès d’un échantillon d’universitaires et d’adultes. Elle n’est pas valable pour le primaire et le secondaire).

La principale conclusion confirme que la formation on-line est légèrement meilleure que celle In-Situ, mais qu’une véritable différence existe en combinant les deux techniques.

Vidéoconférences, chats, mails, accès instantanés aux dictionnaires et encyclopédies, ainsi qu’à une quantité d’articles, sans avoir à ce déplacer, offre un gain de temps appréciable.

Il reste indispensable d’avoir un contact direct avec l’enseignant et ses camarades d’études, pour effacer ses doutes… et que pour ceux qui savent puissent guider les pas de ceux qui s’aventurent dans la jungle de l’Internet.

Un exemple, peu d’étudiant suivent les clases de Walter Lewin, un astrophysicien du MIT, mais ces vidéos sur YouTube sont régulièrement visionnées par 250'000 personnes.

13:15 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, Général, Genève, Science, Techno, Université | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

11/06/2009

Monde francophone et hémisphère occidental

Hémisphère occidentzal.jpg


Le Buffalo State College tiendra pendant trois jours un congrès ayant pour thème « Le Monde Francophone et l’Hémisphère Occidental ». Il débutera le dimanche 12 juillet 2009 et se poursuivra le lundi 13 et le mardi 14 au Buffalo State College à New York aux États unis.

Lire la suite

18:46 Écrit par Charly Schwarz dans Formation, France, Général, Genève, Monde, Politique, Science, Suisse, Université, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

06/06/2009

Le Soleil se lève à l’ouest… (3)

images.jpg

Le défi du développement durable peut se résumer ainsi : comment rendre compatible le progrès économique et social avec le maintien des grands équilibres de la planète ?

L’imposante dimension des problèmes à résoudre de même que leur caractère le plus souvent transfrontalier exige une coopération à tous les niveaux.

Indubitablement, la maîtrise de ces grands enjeux mondiaux ne peut être possible sans l’acquisition de savoirs nouveaux.

Les recherches menées dans les différentes disciplines des sciences de la vie, de l’économie, de l’homme et de la société, et de l’ingénierie ont une contribution à apporter à la mise en œuvre d’un développement durable et responsable.

Mais le succès ne sera au rendez-vous que si les chercheurs travaillent dans la pluridisciplinarité et associent, dès la conception, les acteurs de la société civile qui auront à utiliser les résultats.

La Suisse consacre moins de 3% de son PIB à la recherche, tandis que la Suède 3,9%, la Finlande 3,5% et le Japon  3,3%.

Une solution passe par une action politique forte pour favoriser une plus grande participation des budgets R&D au PIB national.

08:29 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Région, Suisse, Université, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

04/03/2009

Trouvez plus qu'un travail

 

Avec plus de 25’000 salariés, soit environ10% des emplois à Genève, l'économie sociale et solidaire représente un poids important dans le tissu économique et social.

Malgré l'hétérogénéité des questions relatives aux ressources humaines de ce secteur, on peut relever un certain nombre de points communs: accentuation de la professionnalisation, nécessité d'attirer les meilleurs profils (savoir être et savoir faire), mais surtout la nécessité de répondre aux besoins de recrutement de ces prochaines années (croissance de certains secteurs ou remplacements liés à la pyramide des âges).

Face à cette situation, l'économie sociale et solidaire bénéficie d'un atout majeur. En alliant professionnalisme et fondements éthiques, elle répond à l'aspiration d'un grand nombre de salariés :

 

concilier activité professionnelle et sens.

 

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si un nombre important des jeunes diplômés envisagent d'intégrer une entreprise de l'économie sociale. Phénomène assez bien illustré par l'ensemble des grandes écoles qui proposent aujourd'hui des formations spécialisées.

Le paradoxe actuel se situe dans le manque de visibilité du secteur, la prudence des structures de l'économie sociale et solidaire pour aller à la rencontre de ces candidats, et le manque de connaissance des candidats des attentes des entreprises.

Aujourd’hui, il est impératif de combler une partie de ce déficit d'image, de valoriser les métiers et faciliter les recrutements en attirant les compétences au sein des organisations de l’économie sociale et solidaire.

 

14:05 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Développement durable, Economie, Formation, Genève, Politique, Suisse, Université | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

17/10/2008

Rejet de la politique « politicienne »

Plusieurs événements indiquent qu’une révolution de la légitimité se profil avec l’avènement d’une démocratie « impolitique ».

Ce point requiert une attention toute particulière.

Des données rassemblées dans quelques travaux de politique contemporaines en témoignent, notamment une étude menée au Etats-Unis : « Stealth Democracy » par Hibbing et Theiss-Morse qui souligne l’aversion des citoyens pour la politique, définie comme la sphère des affrontements partisans.

Les résultats de l’élection à la Constituante genevoise, ainsi que ses futures méthodes de travail seront le champ idéal pour réaliser une étude In-Situ.

06:57 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Université | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook