Le PLR est mort un 24 avril…

assistance respiratoire.jpg Sous les coups de boutoirs donnés par Michel Halpérin et Christian Lücher à l’assemblé des délégués nationaux, puis relayés par Catherine Labouchère (présidente des libéraux vaudois), le mariage de la carpe et du lapin aura duré qu’un temps.

Au sortir de cette assemblée, les blessures auront de la peine à cicatriser. Les mots prononcés ont été durs, très durs. Michel Halpérin a prononcé le mot « inacceptable », et il remet en cause « l’identification de sa formation au sein du PLR ».

Le PLR est mort. Vive le PR !

Inutile de le garder sous assistance respiratoire quelques greffons à transplanter sur des ambitions personnelles.

Commentaires

  • Entièrement d'accord

Les commentaires sont fermés.