• Genève ; soleil et plages en libre accès

     

    Les plages genevoises offrent d'agréables possibilités de détente et d'amusement dans un environnement verdoyant.

     

    Leurs structures d'accueil de qualité promettent de bons moments à passer en famille et entre amis.

    Lire la suite

  • Salaires Hommes / Femmes 2012...

     

    Revenu professionnel brut par année des personnes actives

    valeur centrale (médiane) en francs :

     

     

    Hommes

    Femmes

    +/- %

     Dirigeants, cadres supérieurs

    124100

    83200

    -33

     Prof. intellectuelles et scientifiques

    101300

    65000

    -36

     Professions intermédiaires

    91000

    59800

    -34

     Employés de type administratif

    70900

    52000

    -27

     Personnel des services et vente

    65000

    36000

    -45

     Agriculteurs

    63700

    45500

    -29

     Artisans et ouvriers

    71200

    45500

    -36

     Conducteurs et assembleurs

    69500

    41600

    -40

     Ouvriers et employés non qualifiés

    58700

    19000

    -68

     

     

    Source : Office fédéral de la statistique, Neuchâtel

  • Le blues du dimanche soir

     

    Le blues du dimanche soir, ce malaise impalpable qui nous envahit quand se profile le lundi.

    C’est sous la responsabilité de Monsieur Ramos, que l’université de Montpelier a piloté une étude sur le blues du dimanche soir.

    Il y a très peu de recherches sur le sujet, mais un sondage a rapporté que plus de 50% des personnes interrogées dorment mal dans la nuit du dimanche au lundi, des médecins relèvent que des patients se pleignent et les blogs regorgent de témoignages.

    L’étude identifie des phénomènes récurrents au dimanche soir . A l’origine, l’dée de travail associé à une contrainte dont les symptômes sont stress et fatigue.

    L’étude indique que ce malaise apparaît dans l’enfance, et qu’on le retrouve à l’âge adulte.

    Étonnamment, il persiste chez les étudiants, qui ont un rapport au temps différent, avec moins de contrainte, constate le chercheur. Et que la socialisation par le temps laisserait des marques.

    Le malaise serait dû à un conflit de rythmes, la distorsion entre deux temps, « c’est un malaise vespéral lié à une anticipation négative du lendemain » comme le défini Marie Desplechin.

    Au-delà, de cette réflexion s’ouvre la question plus large des temps vécus qui se superposent au temps physique et qui cohabitent dans une société où l’étalon de la vitesse s’emballe.

  • Dettes par ici, dettes par là…

    Sujet devenu complexe, la dette, caractéristique centrale de notre société, (l’économie fonctionne grâce à I ‘endettement), reste mal comprise de bon nombre d'entre nous

     

    Cette méconnaissance est en partie due au fait que sa terminologie n'est pas simple.

     

    La dette des particuliers (quantité d’argent due par les citoyens à titre privé) avec un taux de 169% du revenu disponible fait de la Suisse un pays où l’endettement privé est important (86% pou l’Allemagne, 82% pour la France et 65% pour l’Italie).

     

    Pendant des années, Ia dette des particuliers a fait office de mécanisme servant à faire de la consommation Ie moteur de la croissance

     

    La dette publique (argent que le gouvernement doit au secteur privé) qui est en comparaison avec les autres pays de l'OCDE relativement basse, soit environ 35% du PIB en 2011.

     

    La dette extérieure (dettes dues à l’étranger par l’état, les entreprises et les particuliers) représente plus de CHF 120'000.- par personne.

     

    Et, pour aggraver les choses, Ies divers types de dette ont des implications différentes pour les ménages, le gouvernement et le pays.