- Page 2

  • L’avenir se prépare…

    L’avenir se prépare… surtout pendant cette période d’apprentissage qu’est l’école primaire.

    Trop de jeunes appellent au secours… « Aidez-nous à apprendre ! », avertissement entendu à maintes reprises … Mais ont-ils été entendus ?

    Et à Genève cette volonté d’organiser des appuis ciblés et spécifiques existent, mais il faudrait que le Département de l’Instruction Publique (DIP) autorise les instituteurs à solliciter une aide urgente, pour organiser des mesures (recensement précoce et l’encouragement des élèves défavorisés, concentration des efforts sur les moins performants et les moins motivés), avec l’aide d’anciens instituteurs prêts à reprendre du service…  

    Alors, où est la volonté politique d’entreprendre, de manière concrète, pour les générations futures ?

     

  • Népotisme et démocratie

    Quel parent n’a-t-il pas rêvé de confier la continuation de son entreprise/son œuvre à son enfant ?

    Ce qui est évident pour un boulanger, un menuisier ou une avocate est un abus de pouvoir au sein d’une entreprise publique ou assimilée.

    Cet abus d'influence et d'autorité, le népotisme, génère des injustices en écartant "ceux qui ne sont pas de la famille" peut s'apparenter à des pratiques mafieuses.

    Historiquement, le népotisme est une forme de favoritisme qui régnait au Vatican, (Urbain VIII éleva trois de ses neveux au rang de cardinal), consistant pour le pape à attribuer des titres à ses neveux, d'où l'origine du mot.

    Aujourd’hui, le népotisme désigne une pratique qui, pour un responsable, consiste à distribuer un emploi à un membre de sa famille, plutôt qu'a une personne plus compétente.

    Si au niveau mondial les exemples ne manquent pas (fils Bush, épouse Ceauşescu, fils El-Assad, frère Castro, compagne Wolfowitz, fils Sarkozy ou fille Kennedy) qu’en est-il chez nous ?

  • Bienvenue dans le cinquième pouvoir

    Sur Internet un cinquième pouvoir émerge, qui succède au quatrième pouvoir, celui des médias. Et avec lui, de nouvelles formes d'engagement citoyen.

    Électeurs et consommateurs, Internet donne à chacun des droits d'expression inédits. C'est le cinquième pouvoir qui bouscule l'ordre établi.

    L’Internet permet de donner une version alternative aux informations venues d'en haut. Les blogueurs sont partout: en Iran avec les dissidents, à Gaz avec les palestiniens ou dans les coulisses du monde du cinéma.

    C'est l'appropriation d’Internet par le grand public qui bouscule toutes les institutions, et surtout leurs représentants.

    Dans les blogs apparaissent de nouveaux leaders d'opinion, ce qui ne peut laisser les hommes politiques indifférents...

    Les candidats aux élections sont obligés de goûter à la démocratie en temps réel, les médias ne sont plus les seuls à pouvoir informer et commenter Qui sortira gagnant de ce grand chambardement, porteur de multiples espérances ?